Aaaah les joies de l’administration. Chaque année, des gens se retrouvent, pour une raison ou une autre, déclarés morts alors qu’ils sont tout à fait vivants. Pour eux, déjà, c’est probablement vexant, mais, surtout, c’est bien relou parce qu’ils se retrouvent avec plein de problèmes sur le dos en plus de devoir prouver qu’ils sont bien en vie. On pourrait penser que c’est simple à régler, qu’il suffit de se pointer à la préfecture en disant : « Regardez, c’est moi, je suis vivant, alors arrêtez vos conneries », mais en fait c’est bien plus compliqué que ça. Petit tour de quelques morts-vivants qui n’ont pas eu de bol.

1. Alain Franc, mort pendant 1 an

Un jour, Alain s’est rendu compte qu’il n’avait pas touché le montant mensuel de sa pension de retraite. Du coup, il a appelé les services administratifs qui lui ont répondu que c’était normal puisqu’ils avaient reçu son acte de décès. Plus tard, il a appris que c’était sa belle-sœur, avec qui il s’était brouillé longtemps avant, qui l’avait déclaré mort pour toucher un héritage. Il a galéré a survivre financièrement et, surtout, à faire en sorte d’être à nouveau considéré comme vivant par l’administration. On ne veut pas nous mêler de ce qui nous regarde pas, mais sa belle-sœur, elle a l’air un peu extrême quand même.

2. Charles Fezard, qui aimerait bien ressusciter

Ce retraité de 83 ans est considéré comme décédé depuis juin 2020, et depuis il n’a plus touché sa retraite, ce qui le fout bien dans la mouise. On ne sait pas très bien ce qu’il s’est passé dans l’administration pour qu’il ait été déclaré mort, mais ce qui est sûr, c’est qu’il galère à faire réparer cette erreur. Son maire lui a fourni un certificat de vie, et pourtant rien ne change. A priori, la situation devrait se débloquer bientôt, et en attendant, la mairie lui a aussi filé 2000 euros pour qu’il survive. C’est sympa, parce que sinon il aurait fini par réellement décéder et ça aurait quand même été bien dommage.

3. Hiannick Kamba, le joueur de foot de Schalke 04 revenu d'entre les morts

En 2016, cet ancien joueur du centre de formation allemand a été déclaré mort dans un accident de voiture en République Démocratique du Congo, son pays d’origine. Seulement, deux ans plus tard, il est réapparu en Allemagne. Ce qu’il s’est passé, c’est que son ex-femme l’avait piégé avec ses amis : ils l’ont abandonné sans argent ni téléphone dans la nature et l’ont fait passer pour mort pour qu’elle puisse toucher l’argent de son assurance vie. Niveau cruauté, ça se place assez haut.

Victime d'un accident de la route mortel en République démocratique du Congo, Hiannick Kamba a été retrouvé vivant et en excellente santé en Allemagne.

Publiée par Le Point sur Mardi 5 mai 2020

4. Le directeur d'un funérarium déclaré mort alors qu'il était vivant

Jean-Claude Tydex, qui a l’habitude de bosser avec des morts, a été victime d’une erreur administrative en décembre 2019 et a été déclaré comme étant décédé. On n’a pas trop de nouvelles de l’affaire depuis janvier dernier, et on imagine que tout a fini par rentrer dans l’ordre, mais on trouvait l’anecdote assez drôle.

5. Jean-Claude Constantin, déclaré mort 2 fois et toujours vivant

Ce retraité de Cholet avait eu sa première mésaventure avec l’administration en 2008. A l’époque, il soupçonnait sa famille, avec qui il était brouillé depuis 20 ans, d’en être la source pour une question d’héritage. Il avait fini par régler la situation qui avait duré près d’un an, mais en 2012, rebelote, il est à nouveau déclaré mort et sa retraite est encore coupée. Maintenant, la situation est réglée, mais il l’a un peu mauvaise.

6. Lucette, 92 ans, victime d'une erreur de La Poste

Cette retraitée lyonnaise a été déclarée morte en 2020 après que son facteur ait déterminé qu’elle n’habitait plus à l’adresse indiquée sur ses courriers. A cause de l’erreur de La Poste, elle ne recevait plus ses factures et tout ses services ont été coupés les uns à la suite des autres, jusqu’à ce que l’administration la considère comme étant morte. Sa famille a décidé de porter plainte, et on comprend qu’ils soient tout colère.

Une affaire difficile à gérer...

Publiée par Capital sur Mercredi 29 juillet 2020

7. Mohammed El-Gammal, Egyptien déclaré mort et enterré puis retrouvé vivant 4 mois plus tard

En mars 2020, Mohammed El-Gammal avait disparu depuis déjà 2 mois. Sa famille, sans nouvelle de lui, avait été contactée pour reconnaître un corps qui avait été retrouvé. Ils ont tous reconnu le corps, sauf sa sœur qui avait un doute. Quoi qu’il en soit, le cadavre a été enterré, et l’homme a été officiellement déclaré mort. Seulement, 4 mois plus tard, en juillet, Mohammed est retrouvé vivant, errant dans le cimetière où il était censé avoir été enterré. L’homme était atteint de troubles mentaux et avait déjà disparu quelques semaines par le passé, mais on ne sait toujours pas pourquoi il traînait dans ce cimetière en particulier, ni qui est l’homme qui a été enterré en son nom. Beaucoup trop de mystères.

8. M. Jiao, le Chinois déclaré mort et incinéré qui est revenu chez lui

M. Jiao souffrait de problèmes mentaux et avait disparu de chez lui, dans le Sud-Ouest de la Chine. Plus tard, un hôpital, à plus de 1500 km de là, a contacté sa famille pour les prévenir qu’il avait été retrouvé mais souffrait de la tuberculose et qu’il allait en mourir. En pleine période de Covid-19, famille a dû identifier l’homme de loin alors qu’il portait un masque, donc il était facile de se tromper, et c’est ce qui s’est passé. Du coup, quand il est mort, ils ont cru que c’était M. Jiao. En plus, le malade portait bien la carte d’identité de M. Jiao et lui ressemblait fortement. Pourtant, leur proche est revenu vers eux deux mois plus tard, retrouvé par la police, et tout est finalement rentré dans l’ordre. Pour ce qui est de savoir comment M. Jiao s’est retrouvé si loin de son domicile, ou comment un homme qui lui ressemblait s’est retrouvé en possession de sa carte d’identité, c’est une autre histoire.

9. Walter Williams, l'Américain déclaré mort qui s'est réveillé dans son sac mortuaire

En 2014, l’homme âgé de 78 ans avait été déclaré mort par un médecin légiste dans l’Etat du Mississipi. Le médecin, Dexter Howard, n’avait constaté aucun pouls en l’examinant et a donc prononcé son décès. Seulement, plus tard, alors que Dexter ramène le corps à la morgue, il voit le sac mortuaire bouger : Walter Williams était réveillé. L’erreur du médecin venait du fait que le pacemaker de Walter s’était momentanément arrêté de fonctionner. Ça a quand même dû lui faire un bon choc. Walter est finalement (vraiment) mort en 2019, et cette fois-ci il ne devrait pas faire de retour miraculeux.

10. Un Perpignanais déclaré mort pendant 1 mois

L’homme de 73 ans avait été déclaré mort en août 2019 alors qu’il venait de perdre sa femme. Pour lui qui était déjà démoralisé après s’être retrouvé veuf, se retrouver face à la Sécurité Sociale qui lui affirmait qu’il était mort, c’était beaucoup. Heureusement, l’affaire a été réglée assez rapidement. Faudrait peut-être penser à améliorer notre administration un jour, non ?

Une erreur qui a duré plus d'un mois

Publiée par 20 Minutes sur Samedi 5 octobre 2019

Courage pour toutes les Adèle qu’on a déclaré mortes alors qu’elles allaient bien.

On reste dans le merveilleux thème de la mort avec quelques tops sur le sujet : les morts les plus connes de l’Histoire, les trucs qui seront révélés après notre mort, et les gens morts au mauvais moment.