« L’argent n’a pas de propriétaires, seulement des dépenseurs » disait l’incroyable personnage d’Omar dans the Wire avec un texte en version originale beaucoup plus classe et impactant. Et il avait raison, l’argent ça va ça vient, et généralement ça va plus que ça vient, sauf pour ces gens qui ont réussi à faire fortune facilement. Mais quels sont ces moments de nos vies où on a merdé, ces instants où il n’y avait qu’à se lancer et qu’on a mal jugé notre coup ? Eh bien allons-y histoire de bien chialer parce qu’on est jamais foutu de sauter dans le bon train (c’est une expression ou je viens de l’inventer ?).

1. En investissant dans le Bitcoin au tout début

De loin la plus grosse occasion de se faire des couilles en or facilement juste en étant patient. Si on nous avait dit que ça marcherait ce truc, on en serait pas là à manger des pâtes pas cuites parce qu’il faut économiser le gaz. D’ailleurs en y réfléchissant bien probablement que personne n’en serait là puisque si on avait tous investi là dedans ça aurait surement moins marché comme truc. Enfin je sais pas, j’ai pas tout compris, sauf que j’ai foiré mon coup là dessus.

Crédits photo : Topito

2. En achetant des noms de domaines super demandés

Moins connue comme technique, mais n’allez pas la sous-estimer, des gens en ont vraiment fait leur « métier ». Ils passent leurs journées à acheter des noms de domaines et à les revendre. Des fois ils font un gros coup en choppant celui d’une marque ou d’une entreprise un peu négligente qui n’a pas renouvelé son abonnement et hop, jackpot. Mais il y a quelques années, il y avait vraiment moyen de faire des grosses tunasses avec cette magouille en achetant par exemple le nom de domaine « cool.com » ou « com.cool ». Venez on dit que maintenant on peut faire des sites avec « .cool » à la fin, ce serait vraiment bien.

3. En filant des emplois fictifs à toute sa famille

Mais qu’on a été stupide, c’était là, devant nous, sous nos yeux, le moyen le plus con de faire de l’argent : faire croire qu’on fait quelque chose pour en gagner. Bordel quand j’y pense c’est quand même le plus beau coup en terme de foutage de gueule ce truc là. La personne avec qui on vit a ouvert notre courrier ? Hop, 2000 balles en frais de secrétariat. Un vrai coup de maître, plus c’est gros plus ça passe (une expression que pas mal de films porno contredisent cela dit).

4. En faisant le "scalper"

Les « scalpers » sont les personnes qui achètent des produits en masse pour les revendre plus cher. Dernièrement c’est par exemple le cas de PS5, de cartes graphiques NVIDIA, de chaussures Liddl, mais ça existe aussi avec les places de concerts et ce genre de choses. Une pratique que l’on peut juger « d’enculés de merde » mais qui marche très bien. Alors la prochaine fois que quelque chose sort en stock limité, faudra veiller à pas se faire niquer, on achète tout en 100 exemplaires et on revend ça 15 fois son prix à des pauvres gens.

5. En choisissant le bon ticket à gratter

Ouais parce que tout part plus ou moins de là quand il s’agit des jeux à gratter, faut juste choisir le bon. Ok c’est pas forcément facile, mais ça fout toujours la rage de voir que dans notre bureau de tabac un certain Thierry a gagné 12 millions d’euros juste en achetant le bon alors que ça fait 10 piges qu’on claque des milles et des cents dans ces jeux du démon. D’ailleurs ça fait de nous l’un des donateurs de la fortune de Thierry, et ça fout encore plus la rage.

6. En trouvant du vomi de baleine

Ce n’est même pas une blague, le vomi de baleine vaut de l’or, littéralement. Enfin en réalité c’est l’ambre gris qui se crée dans leur système digestif que le milieu de la parfumerie s’arrache et achète à prix d’or car il permet de fixer les odeurs et de faire durer un parfum plus longtemps. Un pêcheur thaïlandais en avait trouvé 6,5 kilos l’année dernière et avait empoché un pactole de près de 390 000 euros, donc clairement encore une fois on passe à côté de ça vu que ces incapables de baleines ne sont pas foutues de s’échouer à Paris.

7. En jouant au boursicoteur pendant l'affaire Gamestop

C’est très récent puisque ça date de quelques mois à peine. Les gens qui ont profité de l’affaire Gamestop qu’on vous explique ici ont enregistré de gros bénéfices. Le pire c’est qu’il ne fallait pas vraiment comprendre grand chose à la bourse, juste investir au bon moment (et en même temps est-ce que c’est pas le principe du truc ? Genre personne comprend rien mais des fois on fait des thunes ?). Mais encore une fois la fortune nous passe sous le nez et on l’a pas volé.

8. En refusant un stage de merde dans une start-up

Et que cette start-up est devenue Facebook par exemple. Bon ok, ça n’arrive pas à tout le monde, mais il n’y a pas que Facebook et les stages. Ça peut aussi compter pour toutes ces fois où on aurait pu investir dans des start-ups qui ont littéralement fait un carton et qu’on aurait récupéré des énormes sommes d’argent juste si on avait acheté quelques actions ou quelques parts. Bon après énormément de start-ups se cassent la gueule rapidement aussi, donc bon, faut juste avoir le nez fin. Ou investir dans des trucs qui semblent quand même un minimum tenir la route, genre pas un projet de repeupler l’Auvergne avec des tigres quoi.

9. En larguant quelqu'un qui hérite de plein de thunes juste après

Le sens du timing c’est toujours à nid à emmerdes. Il suffit de larguer ce gros con ou cette connasse pour que deux mois après il / elle hérite de plein de pognon de sa grand-mère raciste et radine. Ça arrive TOUT LE TEMPS :

– Hey tu as largué Pierric il paraît ?

– Ouais c’était trop un con.

– Ouais mais maintenant il a hérité d’un château avec piscine dans le Luberon et d’une Clio 2 avec cinq portes.

Si on m’avait donné 10 centimes à chaque fois que j’ai entendu ça…

10. En misant sur la victoire de la mauvaise équipe

Avec toutes applis de paris sportifs et ce genre de conneries, on pourrait quand même se faire un max de blé, mais non, on pense avec notre coeur et pas notre tête en misant sur notre club préféré alors que les joueurs sont vraiment des grosses merdes et qu’ils ne sont pas foutus de gagner un match alors qu’ils sont mieux payés que tout le monde. Nan mais vraiment c’est chiant d’être en rade de tunes tout le temps, en plus l’argent fait le bonheur, c’est prouvé.

Franchement si on avait tenté ne serait-ce que l’un de ces trucs on serait quand même dans notre meilleure vie maintenant. Bon, vous pouvez toujours aller voir les astuces pour économiser de l’argent ou les conseils des gens riches pour économiser, puisque de toute façon ils peuvent se permettre de nous donner des leçons, ils sont riches.