Il se passe, au moment où j’écris ces lignes, une histoire assez incroyable qu’on pourrait comparer à celle de David et Goliath. Depuis quelques jours « l’affaire Gamestop » fait les choux gras de la presse et devient de plus en plus virale. Mais comme la plupart d’entre nous n’est pas experte en bourse, on a du mal à comprendre les tenants et les aboutissants de tout ce qui se passe concrètement. Je vais donc, avec toute la modestie du monde, essayer de vulgariser cette affaire pour vous expliquer ce qu’il se passe concrètement. Si vous êtes un expert en la matière n’hésitez pas à poursuivre l’explication ou me corriger si besoin dans les commentaires.

1. Gamestop, c'est quoi ?

Gamestop est une société américaine de vente de jeux vidéos et de produits dérivés qui est notamment le propriétaire des enseignes Micromania présentes chez nous en France. Depuis quelques années, Gamestop est au plus mal : les ventes physiques de jeux vidéo baissent au profit de la vente dématérialisée (en ligne), ce qui, pour faire simple, pourrait être comparé à la vente de dvd en baisse par rapport aux abonnements de plateformes de streaming. Jusqu’ici rien de bien étonnant : un service en passe d’être remplacé par un autre éprouve des difficultés à se maintenir à flot, sur le papier personne n’est vraiment responsable à part l’évolution de la demande puisqu’on pourrait croire que les consommateurs préfèrent simplement acheter leurs jeux en ligne (dématérialisé) plutôt qu’en magasin (en physique), mais ce n’est pas aussi simple.

2. Un sauveur en la personne de Ryan Cohen ?

En septembre 2020, alors que Gamestop continue de baisser en bourse, un investisseur répondant au nom de Ryan Cohen acquiert 10% des actions de la boîte. Cet homme est le fondateur de « Chewy.com », l’un des plus gros sites de vente en ligne de nourriture animalière aux États-Unis qu’il a vendu à « PetSmart » (plus gros groupe de produits pour animaux) en 2017 pour la somme de 3,35 milliards de dollars. Alors pourquoi un homme aussi avisé que Cohen vient racheter 10% d’une boîte comme Gamestop qui s’effondre clairement ? Si l’on en croit Cohen, son plan est de « sauver » l’entreprise en lui faisant prendre un nouveau départ en devenant « le plus gros site de vente en ligne de jeux vidéo ». L’idée n’est pas mauvaise, puisqu’un géant du streaming a déjà rebondi de cette manière avant et n’est autre que Netflix qui à la base faisait de la location de DVD envoyés par la poste.

3. Une arrivée de Cohen assez mal vue

Ce « sauveur » de Gamestop a fait grincer des dents en arrivant parmi les actionnaires de GME (le groupe de Gamestop). Après avoir récupéré 10% en septembre, il acquiert 2,9% d’actions supplémentaires près de trois mois plus tard en décembre 2020. Par là, il devient le premier actionnaire de GME avec 12,9% des parts. Mais alors pourquoi certains des autres actionnaires propriétaires des parts restantes voient d’un mauvais oeil l’arrivée de quelqu’un qui veut sauver le navire du naufrage ? Dans l’idée on pourrait bien penser que le but, lorsqu’on est investisseur, est de vouloir que les entreprises dans lesquelles on investit se portent le mieux ? Eh bien oui et non, car le dans le cas de GME, certains souhaitaient qu’elle perdure alors que d’autres (gros) investisseurs (comme « Melvin Capital ») avaient pour but de « shorter » les actions pour faire des profits.

4. Le "short-selling" c'est quoi ?

Grossièrement le short-selling consiste à vendre une action (que l’on possède ou que l’on emprunte) dont on anticipe la baisse pour la rendre plus tard (à une date et à un prix définis) en ayant fait du profit dessus puisqu’on la rachète moins chère. Voici un exemple tout bête pour que ce soit plus clair : votre meilleur ami vous prête sa voiture pour une durée fixe de six mois, vous êtes donc engagé pour cette durée. Vous décidez de vendre la voiture pour 4000€ le jour même et vous donnez à votre ami 200€ de commission pour son prêt. Disons que vous êtes par exemple au courant que dans trois mois la nouvelle version de sa voiture va sortir, ou que vous savez que le prix du modèle de votre pote va forcément baisser dans les temps à venir (vous faites un pari là dessus). Au bout de six mois, vous allez racheter la voiture de votre pote dont le prix est tombé à 2000€ et vous la lui rendez. Vous avez sur cette opération gagné 4000€ (vente originelle) – 2000€ (prix du rachat 6 mois plus tard) – 200€ (prix de la commission à votre ami) = 1800€ de bénéfices nets. Vous avez réussi votre spéculation et cette opération s’appelle une vente à découvert car au moment d’aller vendre la voiture de votre ami vous n’aviez pas la somme pour le rembourser en cas de spéculation ratée, et ça va devenir important pour la suite.

5. L'entrée en scène de Reddit et Discord

Reddit est probablement la plus grosse plate-forme de forums du monde et vous pouvez trouver dessus des forums pour presque tout ce qui est imaginable. Discord est une plate-forme de chat (audio, écrits) principalement pour gamers sur laquelle vous pouvez également trouver des fils de discussion divers à rejoindre. Des outils utilisés par beaucoup de monde dont beaucoup de gamers. Tout part donc d’un topic sur reddit dans lequel plusieurs milliers de membres échangent sur la bourse. De là est née l’idée de « sauver » Gamestop en s’organisant grossièrement pour acheter plein d’actions à l’unisson et faire grimper son court. Ce qu’à Wall Street on appelle le « dumb money » (l’argent stupide, voyez le mépris) est celui des gens comme vous et moi qui n’ont pas de connaissances particulières en bourse et décident d’acheter de petites actions en pensant faire de l’argent. Eh bien la tendance s’est inversée puisque les petits ont ridiculisé les grands en faisant exploser l’action de Gamestop dont la valeur s’est accrue de 1700% depuis décembre, provoquant un « short-squeeze ».

6. Un "short-squeeze" c'est quoi ?

Ok, donc les utilisateurs de Reddit vont acheter en masse des actions pour faire monter sa valeur. En parallèle, on a les boursiers qui étaient en train de réaliser du « short-selling » (vente d’actions qu’ils ne possédaient pas qu’ils voulaient racheter lorsque son prix était vraiment plus bas). Reprenons l’exemple de la voiture de votre ami. Imaginez qu’après l’avoir revendue 4000€, à la place de pouvoir la racheter à 2000€ six mois plus tard sa valeur soit passée à 10 000€. Spéculation clairement ratée, sans parler du fait que vous n’aviez pas l’argent pour rembourser votre ami à la base. En voyant grimper le prix vous êtes donc forcé d’aller la racheter le plus vite possible avant que son prix ne continue de grimper de manière exponentielle. C’est le « short-squeeze » : « période pendant laquelle des investisseurs sont forcés d’acheter un titre pour couvrir une position courte (short-selling) ». Jim Cramer, animateur de Mad Money, a qualifié l’opération de « short squeeze » le plus impressionnant de l’histoire. Selon le Financial Times, Melvin Capital a perdu près de 3,75 milliards de dollars à cause de ce short-squeeze. Vertigineux.

7. La plateforme Robinhood

Il s’agit de l’outil en ligne utilisé par les membres de la communauté Reddit pour boursicoter. L’outil permet d’acheter et de vendre sur les marchés boursiers sans payer de commission, ce qui est très intéressant. Grâce à cette plateforme ils ont provoqué les short-squeezes de Gamestop mais également de Nokia, BlackBerry et de la chaîne de cinéma AMC. Par conséquent, la plateforme Robinhood (qui pouvait bien porter son nom jusqu’ici) a décidé le 28 janvier 2021 de suspendre la possibilité d’acheter des actions Gamestop ainsi que ceux de Nokia et BlackBerry, provoquant la colère des internautes et personnalités politiques américaines qui n’ont pas hésité à sortir un vieux tweet de la compagnie « laissez les gens trader ».

8. Quelles sont les revendications ?

« Colère », « Révolte », « il s’agit d’envoyer un message » peut-on lire sur le forum WallStreetBets duquel tout est parti. Plusieurs utilisateurs ont d’ailleurs appelé à utiliser leurs gains (car ils sont importants) pour aider des associations caritatives et faire « ce que ces con****s de boursier n’ont jamais fait » et à investir dans d’autres entreprises. Piéger à leur propre jeu ceux qui jouent avec l’argent semble donc être la leçon à donner qui ressort de toute cette histoire. Difficile de dessiner dans les milliers de personnes qui composent le forum une vraie ligne directrice idéologique. Alexandria Oscario Cortez, élue démocrate américaine réagit comme ceci : « C’est quelque chose de voir les ‘Wall Streeters’ qui ont passé beaucoup de temps à jouer avec notre économie comme dans un casino se plaindre que des internautes traitent le marché comme un casino. »

9. Que peut-il se passer à présent ?

Suite au blocage de Robinhood et de certaines autres plate-formes le 28 janvier, de nombreuses actions ont perdu leur valeur rapidement. C’est le cas de Gamestop et de AMC. Cette « vengeance » des boursiers derrière le blocage fait polémique car elle va à l’encontre du droit de spéculer et on ne sait pas s’il y a eu des pressions derrière Robinhood pour prendre une telle décision. D’autre part, la justice peut se saisir de cette affaire pour étudier en détail les événements. Il est en effet illégal d’influencer le marché (ce que pourrait être considéré le fait de s’organiser pour acheter en masse des actions). Bill Singer, avocat spécialisé dans la bourse révèle dans Le Monde : « Si la ligne de démarcation est fine entre inciter des gens à acheter/vendre des actions et manipuler le marché, cette ligne existe tout de même. » Il faudra donc attendre pour voir comment va se terminer cette histoire.

10. On souffle un coup et on résume ?

Ok, ce top est assez particulier, je vais donc résumer un peu les points précédents pour clarifier le tout en prenant un exemple tout bête en conslusion. Imaginez donc le propriétaire d’un immeuble (Gamestop) qui peine à vendre ses habitations par exemple parce que le quartier n’est plus à la mode. Plusieurs personnes possèdent des parts dans l’immeuble plus ou moins importantes (des actions) dont certains veulent que leur valeur s’écroule pour faire des profits (Melvin Capital). Pour cela ils vendent les parts à prix fort en se disant qu’ils pourront les racheter dans un an beaucoup moins chères et faire une marge car la situation de l’immeuble ne va pas aller mieux. Sauf qu’un investisseur vient tout changer en achetant une grosse partie des parts (Ryan Cohen) et décide de faire de cet immeuble un hôtel et donc de faire évoluer son activité. S’ajoutent à lui des voisins (redditeurs) qui investissent dedans pour l’aider à revaloriser les parts et court-circuiter le projet de baisser leur valeur des investisseurs « short-sellers » (Melvin). C’est extrêmement schématisé mais j’espère que vous aurez l’idée générale du truc.

Si vous êtes calé sur le sujet n’hésitez pas à ajouter des choses ou à me corriger si j’ai fait une erreur quelque part. L’affaire vaut le coup qu’on en parle et clairement je ne souhaite pas qu’elle soit mal comprise. Vous pouvez, en attendant, aller voir les plus gros échecs en bourse, c’est super intéressant aussi !

Sources : Reddit, Jeux-vidéo.com, Le Monde, Le Monde 2, Numérama.