Certains films basés sur une histoire vraie racontent n’importe quoi et certaines histoires vraies devraient devenir des films mais n’en sont pas, la vie c’est comme ça, c’est mal foutu. Mais dans la liste des films inspirés par une histoire vraie, on en trouve certains qu’on aurait bien préféré ne pas savoir basés sur des évènements authentiques.

1. Spotlight (2015)

Ce film retrace le travail fastidieux des journalistes du Boston Globe ayant commencé à enquêter sur plusieurs affaires de pédophilie dans des églises de la ville de Boston jusqu’à la mise en lumière d’une omerta du milieu catholique qui remontait très haut dans la hiérarchie. En faisant des recherches pendant plusieurs mois, les journalistes découvrent plusieurs scandales, d’une part les familles des victimes auraient reçu des pots de vin en échange de leur silence, mais surtout le nombre de prêtres pédophiles serait beaucoup plus important qu’initialement pensé. La « vraie » équipe Spotlight a d’ailleurs gagné le prix Pulitzer en 2003 pour avoir révélé l’affaire qui a démontré que de nombreux crimes du genre avaient été étouffés partout dans le monde et qu’ils étaient connus des plus hautes sphères du Vatican.

2. Judas and the black Messiah (2021)

Ce film raconte les faits qui ont précédé l’assassinat de Fred Hampton, membre important du Black Panther Party qui aurait pu devenir l’une des personnes les plus influentes du siècle dernier. Considéré comme l’un des plus grands orateurs du parti et des plus charismatiques représentants, Hampton aurait été en mesure d’unifier certains groupes révolutionnaires, ce qui a fait peur au FBI et à la gouvernance de Hoover. C’est par le biais de William O’Neal, un infiltré du FBI, que Hampton sera surveillé et continuellement déjoué jusqu’à son assassinat en 1969. Une histoire de trahison, de magouille et d’assassinat c’est jamais super positif.

3. Dark Waters (2019)

Ce film raconte l’histoire vraie d’un avocat spécialisé dans la défense des entreprises industrielles chimiques qui décide d’enquêter sur l’une de ces compagnies après avoir été contacté par un fermier dont le bétail est décédé dans des conditions étranges. La proximité de l’exploitation du fermier se situant près des usines de la compagnie, Robert Biott se rend sur place et réalise qu’en réalité toute la population de la ville située à côté des usines DuPont présente des signes d’intoxication, l’eau étant contaminée par plusieurs agents chimiques. Sa longue bataille qui peut lui coûter sa carrière commence alors pour dénoncer l’entreprise.

4. Midnight Express (1978)

L’histoire d’un étudiant américain qui lors d’un voyage en Turquie a été arrêté par la police pour traffic de haschisch dans les années 70. Emprisonné pendant plusieurs mois en l’attente de son jugement qui devrait lui faire écoper de quatre ans de prison, le film dépeint des scènes brutales à l’intérieur de la prison turque, aussi bien de torture mentale que physique jusqu’à ce que le personnage perde peu à peu l’esprit. Si le scénario du film a été grandement dramatisé par son auteur Oliver Stone, l’histoire vraie de William Hayes n’en reste pas moins traumatisante, puisque son incarcération a été réellement violente et longue (je fais tout pour en révéler le moins possible).

5. 127 heures (2010)

Bon vous connaissez probablement ce film dans lequel on voit un jeune homme qui aime faire de la randonnée dans l’Utah et qui se retrouve le bras piégé sous une grosse pierre pendant 127 heures. C’est le titre du film en même temps. Du coup il décide après des heures de panique et de solitude de se couper le bras pour survivre et se libérer, ce qui est une décision assez horrible mais en même temps sa seule façon de survivre. L’histoire est prenante et assez incroyable mais franchement on aurait préféré savoir que c’était juste un scénario original et pas une histoire vraie.

6. Snowden (2016)

Le film biographique sur Edward Snowden nous plonge dans la glaçante opération de surveillance de masse de la NSA dans sa lutte contre le terrorisme. L’affaire dépasse la fiction et nous plonge dans le quotidien de cet homme qui a sacrifié la normalité de sa vie pour dévoiler la vérité au monde, devenant un véritable ennemi public aux États-Unis. On vous avait déjà un peu résumé tout ça avec les trucs à savoir pour comprendre l’affaire Snowden et vous allez voir (comme dans le film) que c’est assez flippant de se dire qu’une histoire pareille a bien eu lieu.

7. Erin Brockovich (2000)

L’histoire vraie d’Erin Brockovich nous montre le combat d’une femme seule pour dénoncer un géant de la distribution d’énergie américain (Pacific Gas) dans une affaire d’empoisonnement de la population. En travaillant aux archives d’un cabinet d’avocat elle découvre que la société pourrait être liée à un nombre important de cancers dans une petite ville. Elle décide donc d’enquêter et réalise bien vite que l’eau locale est empoisonnée par l’activité de l’usine Pacific Gas, ce qu’elle compte démontrer devant un tribunal pour obtenir réparation auprès de chaque habitant. Un scandale qui a fait énormément de bruit aux États-Unis à l’époque et qu’on aurait préféré être seulement le scénario d’un film.

8. Hurricane Carter (1999)

Vous voyez ce genre de film où vous n’arrêtez pas de vous dire « mais il ne lui arrive que des choses horribles à cette personne » en parlant du personnage principal ? Hurricane Carter en est un, et c’est malheureusement une histoire vraie. Alors qu’il est enfant, Rubin Carter est arrêté à plusieurs reprises et passe de nombreuses années en maison de correction (le film change certains aspects de la réalité sur cette partie). Il devient une fois adulte un boxeur extrêmement prometteur mais est accusé un jour d’un triple meurtre qu’il n’a pas commis. Il est par la suite emprisonné plusieurs années pour ce crime et tente de clamer son innocence tout du long, soutenu par de nombreuses personnalités de l’époque dont Bob Dylan qui lui dédie une chanson. Une affaire qui démontre une erreur de justice dramatique sur fond de racisme.

9. Room (2015)

Le film Room est adapté du roman éponyme d’Emma Donoghue et il raconte l’histoire d’une femme gardée emprisonnée plusieurs années dans une salle par un homme qui la viole régulièrement et dont elle a eu un fils. Si l’histoire du roman n’est pas complètement une histoire vraie, elle a été inspirée par celle d’Elisabeth Fritzl, une femme enfermée pendant 24 ans par son père dans une chambre. Plusieurs histoires similaires ont déjà eu lieu et le film a également puisé son inspiration dans ces horribles faits divers pour en retranscrire un réalisme dérangeant et extrêmement choquant.

10. Johnny Mad dog (2008)

L’histoire de Johnny Mad dog adaptée du roman d’Emmanuel Dongala raconte l’histoire d’enfants soldats au Libéria (au Congo dans le livre) qui « tuent, pillent et violent, ivres d’alcool et de drogue ». Si le scénario du film en lui-même n’est pas une histoire vraie je fais une petite exception pour en parler dans ce top, car ce sont les acteurs qui ont réellement vécu la guerre civile qui plongent l’action dans une réalité glaçante.

La plupart ne savant pas lire au moment du tournage de nombreuses séquences sont improvisées, et certains d’entre eux ont reproduit des scènes qu’ils avaient vraiment vécues. Le commandant dans le film (l’adulte qui dirige l’armée d’enfants) a lui-même été un enfant soldat pendant plus d’une dizaine d’année. Le film est particulièrement éprouvant à regarder quand on est conscient de ces informations, mais il en devient malheureusement beaucoup plus fort et réaliste.

Et sinon on a aussi les histoires vraies qui ont fini plus mal que dans les films et les incroyables histoires vraies qui seront jamais des séries. Le deuxième est plus drôle que le premier, je vous préviens.