La langue occitane regorge d’expressions absolument délectables ! Surtout si on va piocher dans les différents patois, du Tarn, de l’Aveyron ou d’ailleurs. Des mots qui font partie du quotidien, parfois très imagés, parfois moins, souvent drôles, dont on ne peut plus se passer une fois qu’on les as adoptés ! Franchement, j’aurais pu faire un top 50…

1. Rouméguer

Râler. Exemple : « Arrête un peu de rouméguer dans ton coin parce qu’on a pas voulu s’arrêter ramasser des respounchous ! »

Source photo : Giphy

2. Mila diou

Mille dieux. Exemple : « Mila diou ! Il va me rendre fou ! » On peut aussi dire : « Me fas caga, je vais te mettre une mournifle ! ». Ce qui veut dire « Tu me fais chier, je vais t’en coller une ! »

3. Bartas

Le fossé. Exemple : « Roger a tellement picolé que l’autre soir, il est tombé dans le bartas et y a passé la nuit. » ou « Mais arrête de rouler si vite, tu vas nous foutre dans le bartas ! » Ce qui veut dire : « Arrête un peu de rouler si vite, tu vas nous envoyer dans le décor. »

4. Une rêche

Une chute. Exemple : « J’aime bien regarder les vidéos de rêche sur internet. » ou encore, on peut aussi l’utiliser comme un verbe : « Je sortais tranquillement du supermarché les bras chargés de provisions quand je me suis rêché sur le parking. »

Source photo : Giphy

5. Poutouner

Embrasser. Exemple : « Oh toi, tu es tellement mignon que j’ai envie de te poutouner en permanence. » On dit aussi : « Viens là que je te poutounes ! »

6. Une brêle

Un nul. Exemple : « Hervé, franchement, c’est quoi ces notes ? T’es vraiment une brêle ! ». Bon vous remarquerez que celle-là ont l’utilise partout.

7. Le cagnard

La chaleur. Exemple : « J’aime pas aller dans le sud en plein été, il fait un de ces cagnards, c’est invivable. »

Source photo : Giphy

8. Macarel

Il s’agit d’une expression de surprise. Exemple : « Macarel, j’avais pas vu que tu étais là Suzanne ! Mais qu’est ce que tu fais dans mes cabinets au juste ? Tu as la cacagne ? » Le mot « cagagne » signifiant dans ce contexte « la courante » ou « la chiasse ». Dans n’importe quel contexte d’ailleurs…

9. Morfale

Quelqu’un qui mange beaucoup. Exemple : « Tu as réussi à t’enfiler ce plat entier de tripoux ? T’es vraiment un morfale ! ». Eh oui ça vient de là !

Source photo : Giphy

10. Une rougne

Une épave ou une merde. Exemple : « J’ai bien été obligé de changer de voiture, la mienne était une véritable rougne. » Ça marche aussi avec « traste ». Comme dans : « où tu crois aller avec ce traste ? Tu vas te retrouver dans le bartas en moins deux deux bougre de con ! » Un truc du genre en tout cas…

Source photo : Giphy

Sans oublier le fameux « té ! » qui veut plus ou moins dire « tiens ! ». Et sinon dans la série des expressions, on a aussi les expressions patoises à réhabiliter et les expressions approximatives sur lesquelles on se plante tout le temps (principalement après un cubis de rosé).