« On a tous dans le cœur des vacances à Saint-Malo et des parents en maillot qui dansent sur Luis Mariano ». Oui vous êtes bien en Bretagne. Cependant, bien que le breton parle français vous avez parfois du mal à le comprendre. Normal il a bretonnisé le français. On continue notre tour de la langue française et après les insultes marseillaises, les insultes chti, ou bien sur les insultes bretonnes voici les expressions bretonnes. Un top certifié sans Nolwenn Leroy dedans.

1. Toujours

LE signe de ponctuation de la phrase Franco-Bretonne. « Ne m’attends pas, vas-y toujours » ou en réponse à une question « Je ne sais pas toujours » « tu reprendras bien une autre part toujours ». Son utilisation est infinie et incompréhensible pour un non initié.

2. Tout de même/quand même

Deux autres signes de ponctuation de la phrase Franco-Bretonne. « Enfin quand même, tu ne vas pas sortir comme ça tout de même ». Le must le combo Toujours/Tout de même/Quand même dans la même phrase.

3. Envoyer

En Franco-Breton est synonyme d’emmener, amener ou apporter mais en aucun cas synonyme d’expédier. « Nous avons envoyé les enfants en colo, on est tranquille toujours (cf point 1)». Le Colissimo coûte moins cher que le train c’est bien connu.

4. Doué/ Nom de Doué (prononcez Toui)

Doué = Dieu. Notre zut, putain, fait chier à nous quoi.

5. Le crayon gris

Appelé dans certaines régions crayon de bois ou crayon à papier. Oui nous voulons un crayon à la mine en carbone pas un crayon de couleur gris. Toujours un grand moment de solitude dans la vie de l’étudiant breton expatrié.

6. Il fait friskette tout de même (cf point 2), je vais mettre mon paletot toujours (cf pt 1) sinon je vais attraper (le) mal

Traduction : il fait froid, je vais mettre mon gilet sinon je vais être malade.

7. Tu as eu du goût à ta soirée ?

non cette phrase n’est pas sortie tout droit d’un mauvais porno, juste votre grand-mère qui vous demande si vous vous êtes bien amusé à votre soirée.

8. Tu veux un jus ? Je n’ai que du réchauffé ça te va ? Sinon je peux faire du frais

Tu veux du café, Il m’en reste un peu d’hier, je n’ai pas réussi à le refourguer mais bon comme c’est toi je vais faire un effort et préparer une nouvelle cafetière, hein ?!

9. Tu veux aller au ciné ? A la plage ? - Pareil

Le pendant breton du normand « p’têt’ ben qu’oui, p’têt’ ben qu’non » ou « pourquoi pas »… autant dire que l’on va attendre un bon moment avant de bouger !

10. J’ai de la bigaille, ça vous ira quand même (cf point 2) ?

Non, la bigaille n’est pas un mollusque, juste des pièces jaunes qui traînent dont on aimerait bien se débarrasser et tant qu’à faire auprès d’un touriste parisien !

11. Je vais m’arrêter faire de l’essence avant de faire la route, toujours !

La Bretagne c’est bien connu est une terre de pétrole et chaque breton possède un geyser dans son jardin pour fabriquer son essence tranquille et construire sa route pour voyager.

12. Quel poch !

Cela signifie : Je pense que cette personne a un problème avec l’alcool et boit beaucoup trop, ce n’est pas très très bien !

13. Vous voulez un pochon toujours (cf pt 1) ?

Le pochon n’est pas le petit du poch (cf point 12) c’est un sac plastique ou encore poche dans le sud-ouest.

14. Il est rendu où suissi ? Oula doué, tu es rendu grand tout de même

Il devient quoi lui ? Cela faisait un petit moment que je ne t’avais pas vu, tu as bien changé !

15. Erwan, c’est une vraie gouelle

Il mange beaucoup le garçon.

16. J‘ai tombé dans le lagen devant tout le monde ; j’étais sponté, la wouelle

Je suis tombé dans le fossé ; j’étais gêné, la honte.

17. Jobig m’a prêté ses bottes, elles m’allaient fiscal !

Nickel, pile poil, fiscal quoi !

18. Je te fais un pok

Un pok = un baiser, en fait Facebook c’est juste un hommage à la langue bretonne !

19. Mais quel Torr-penne !

Quel casse-pied !

20. Tu es habillé comme un grignou ! Jamais autant

Un grignou se dit de quelqu’un de mal habillé, pas très propre sur lui.

21. Bouge ton Re’ch (reire) ou derch’

Bouge ton boule !

Maintenant que tu sais bien parler le breton, tu peux apprendre la gastronomie bretonne et si tu es vraiment un fan de Bretagne le kouign amann n’aura bientôt plus de secrets.