La rentrée approche à grands pas (enfin là c’est plus des pas, c’est des foulées voire des sauts en longueur) et qui dit rentrée dit notamment déménagement pour les étudiants. Si vous avez de la chance (je vous déteste tellement), vous avez trouvé votre bonheur en « province » comme on dit à la capitale. Mais si vous faites partie des mal-aimés qui se retrouvent à Paris, voilà à quoi vous devez vous attendre si vous cherchez à vous loger (mdr j’aurais plutôt dit à trouver un coin de tapis pour dormir mais bon) sur Paname.

1. L'ESPOIR : trop hâte de trouver mon petit nid d'amour

Tu te lances dans ta recherche en te disant que cette année, tu arrêtes les studios. Comme tu es mature, tu as le droit d’avoir ta chambre à part. Tu as hâte de pouvoir poser tes meubles et faire ta petite déco. Tu essaies de ne pas avoir trop d’exigences non plus mais tu espères quand même qu’il y aura un beau parquet et des toilettes séparées. Et puis en vrai, Paris, ça doit pas être si terrible que ça, si ?

2. L'INCOMPRÉHENSION : mais il manque des annonces là nan ?

Tu as écumé tous les sites de vente et de location, fait le tour de marketplace et des groupes Facebook et pourtant, tu ne trouves toujours pas un 25 m² pour moins de 500€. Tu te dis qu’il doit y avoir une couille dans le pâté, que c’est sûrement lié à ton VPN ou que tu as mal coché les cases critères (oui c’est pareil sur tous les sites mais tu es un peu étourdi[e]).

3. LE DÉSESPOIR : mais comment je vais faire ?

Au bout d’une semaine de recherches intensives, tu as fini par arriver à la conclusion suivante : il n’y a rien dans ton budget et il faut rabaisser tes critères. Tu vas donc devoir vivre dans un petit studio pour la modique somme de 650€ (minimum et encore, t’es chanceux(se) si t’as les toilettes sur le palier). Tu t’aperçois aussi que les annonces que tu sauvegardais pour montrer à tes potes sont littéralement parties en moins de 24 h. Et que ce n’est pas toi qui décides de la date à laquelle tu peux visiter mais bien les propriétaires de l’appartement qui t’imposent un horaire.

4. LA RÉSIGNATION : plus qu'à faire des concessions

Tu préfères vivre avec des souris ou dormir dans un lit une place ? Tu préfères dormir dans une mezzanine sans fenêtre ni clim ou avoir le train qui passe sous tes fenêtres ? Tu préfères avoir un appart plus grand et moins cher à une heure de transports ou donner un rein pour vivre dans une studette dans le Marais ? Tu préfères vivre en colocation avec des gens crados qui puent des pieds ou mourir de solitude dans ton appart au prochain reconfinement ?

5. LA DÉTERMINATION : allez, on va pas se laisser abattre, c'est sûr qu'on va trouver.

De toute façon, tu ne vas pas vivre en Airbnb sauf si tu veux vraiment courir à ta ruine, donc tu n’as pas d’autres choix que de poursuivre tes recherches. Et puis comme on dit, il faut viser la lune car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles (les poils frère). Tu réponds à toutes es annonces d’appartements qui pourraient potentiellement te plaire même si t’es pas trop sûr(e). Tu partages ta recherche sur tous les groupes possibles et recontactes ton ex dont la tante habitait à Paris pour savoir si elle n’aurait pas un bon plan pour toi.

6. L'ORGANISATION : ou comment constituer un dossier de moins de cinquante pages.

Tu appelles toute ta mif trois fois par jour pour qu’ils t’envoient tous les documents nécessaires pour constituer ton dossier de candidature qui te permettra, inshallah, d’avoir une chance de pouvoir vivre dans l’appart que tu vises. Tu réunis donc derniers bulletins de salaires, derniers avis d’impôts sur le revenus, dernières taxes foncières, justificatif de logement, d’emploi, cartes d’identité, carte étudiante et certificat de scolarité. En n’oubliant pas d’en falsifier certains si tu veux avoir la chance d’être sélectionné(e) quelque part. Franchement, on voit pas la dif, la police ne ferait pas mieux.

7. LA PEUR : la concu est présente.

Tu te pointes tout(e) content(e) d’avoir enfin réussi à organiser plusieurs visites dans des biens qui te plaisent et là tu te rends comptes qu’il y a dix personnes avant toi qui attendent aussi de visiter ton appart coup de cœur pas cher et bien situé et que tu vas devoir partager la visite avec cet autre étudiant qui, lui, est venu avec ses parents et qui a l’air de sortir tout droit d’une école de commerce. LA PRESSIONG.

8. L'ATTENTE : le stress qui te tord le ventre en espérant être l'heureux(se) élu(e).

Tu as déposé ton dossier, tu as mis le paquet et tu espères que sur tes cinquante candidatures, au moins une sera acceptée (rien n’est moins sûr). Tu vas bien faire caca pendant les jours qui suivent et sursauter à chaque fois que ton téléphone sonne.

9. LA COLÈRE : comment ça vous avez pris quelqu'un dont les deux parents sont fonctionnaires ?

Mais moi, monsieur, j’avais ma grand-mère comme garante, ok ? Et d’ailleurs, vous savez que les fonctionnaires n’en foutent pas une ? (ça c’est faux, mais sous le coup de la colère, on peut être vraiment méchant). Moi, je le méritais cet appart ok, vous avez vu comment j’ai l’air trop gentil(le) et super sérieux(se) ?? J’aurais même pas fait de soirées, moi ! (si mais en scred).

10. LA DÉLIVRANCE : putainnnnnn, enfinnnnnnnnn.

Finally ! Quelqu’un a eu pitié de toi et de ton dossier complètement à chier, de ton agence de location qui s’en battait les couilles et qui voulait juste se faire de la thune. Tu as deux jours pour t’installer avant de commencer les cours mais C’EST PAS GRAVE PARCE QUE T’AS UN APPART. En vrai, tu vas trouver des cafards sous le frigo au bout de quelques mois, te taper des fuites d’eau, des voisins archi cons juste à côté et tout recommencer l’année prochaine car c’est invivable, mais waw franchement, bravo, trop contente pour toi !

Allez, qui veut venir à ma pendaison de crémaillère ? Non je déconne mdr, c’est un 12m², j’accueille deux personnes grand maximum. Pour vous consoler, vous pouvez lire les étapes par lesquelles tu passes quand tu emménages dans ton premier appart, les trucs que tu peux dire de ton appart mais pas de ton mec ou de ta meuf, les différents types d’appartements étudiants et les infographies sur ton appart en fonction de ton âge. Puisse le sort vous être favorable.