Vous n’êtes pas sans savoir qu’en janvier il existe une coutume appelée le « Dry January » qui consiste à ne pas absorber une seule goutte d’alcool pendant tout le mois. Evidemment il y a plein de bonnes raisons à cela : économiser, perdre du poids, l’impression d’être quelqu’un de sain pendant quatre semaines (tu le seras). Sauf que c’est pas si simple, c’est un long chemin semé d’embûches et d’eau minérale qu’il te faudra atteindre péniblement. En voici les étapes.

1. H+1 : La détermination

On est le 1er janvier, il est une heure du matin. Tu es un peu torché mais pas beaucoup puisque tu as fait attention à ne pas trop boire ce soir. À minuit pile tu as posé ton verre de vin et trinqué dans une coupe de champagne remplie de Perrier. Comme ta boisson tes yeux pétillent d’excitation à l’idée de relever ce défi. Tu es serein.

2. J+3 : La fierté

Tu t’es réveillé le 1er janvier sans gueule de bois, là tu as repris le boulot et ce soir tu iras à l’Afterwork entre collègues mais tu commanderas un chocolat chaud. Et ça va t’étonner les bienfaits du chocolat chaud. Pourquoi prendre une pinte fraîche quand il fait -4°C dehors alors que c’est une boisson chaude dont ton corps a besoin ? À l’avenir tu te promets d’être plus à son écoute.

3. J+7 : Le jugement

Tu commences à regarder tous ces péquenauds dans les bars, à fumer et à boire, avec dédain. Tu ne te l’avoues pas mais tu te sens vraiment meilleur qu’eux, puissant, comme si tu détenais le secret d’une vie heureuse.

4. J+10 : L'envie

Ça t’est venu comme ça d’un coup, sans prévenir, tu as eu envie d’un petit verre de rouge. En même temps on est samedi soir, il est 23h et tes potes commencent à être bien bourrés mais pas toi. D’ailleurs t’as pas trop compris quand tout le monde a rigolé à la blague de Julien alors qu’elle était pas drôle. Ah mais c’est parce que c’était en rapport à une soirée où t’étais pas invité. Une dégustation vin-fromage dans ce bar à fromage où tu rêvais d’aller (avant).

5. J+15 : La remise en question

Tu commences sérieusement à te demander pourquoi tu en es venu là, t’es jeune, encore dans la force de l’âge, pourquoi vouloir te priver de tout ce qui fait la jeunesse ? Les boîtes de nuit quand t’es bourré et les kebabs pour éponger l’alcool. Tu te dis que si tu as décidé d’arrêter de boire, c’est que le problème dans ta vie c’est toi, pas l’alcool.

6. J+18 : Le manque

Ça y est tu commences à rêver de tes proches sous forme de boisson. Avant-hier ton frère était une bière, hier ta mère un Kir royal et aujourd’hui ton père du Whisky. Tu regardes ton parfum avec envie, tu le respires intensément (y a de l’alcool dedans). Tu commences à chuter mais tu ne te l’avoues pas.

7. J+21 : Le craquage

Tu as bu à la soirée de Vanessa. Pas grand chose hein, t’as goutté les petites liqueurs que Benjamin avait ramené de Normandie. C’était inévitable pour participer à l’ambiance. Puis après tout le monde a voulu faire un Picolo donc t’as joué à Picolo et t’as même bu quand t’avais pas à boire. Après tu te rappelles pas trop.

8. J+22 : Le déni

Tu te réveilles avec un mal de crâne horrible, pire que ta première cuite. Telle une grosse larve qui se traîne de la chambre au salon, tu entames un paquet de chips en regardant Nos chers Voisins. Surtout ne pas penser à ta conduite d’hier. Tu vas enchaîner les émissions de merde tout l’après-midi. À toi Les reines du shopping, Un dîner presque parfait et évidemment Maison à vendre.

9. J+ 26 : Le renoncement

Tu as fait un point avec toi-même dans la salle de bain ce matin et tu t’es enfin avoué ta faute, le courage et la motivation te font défaut, tant pis, il faut s’accepter comme on est c’est le plus important. Tu n’es pas capable de rester sobre pendant 1 mois mais tu sais faire un Rubik’s Cube, chacun ses victoires.

10. J+30 : L'alcoolisme

Foutu pour foutu tu sombres dans l’alcool avec joie. T’es là à chaque soirée, toujours opé pour un petit verre, t’as l’impression qu’il faut que tu rattrapes tout ce temps sans alcool dans les veines. Finalement tu te demandes même si tu ne devrais pas ouvrir une petite cave à vin dans le Sud-Ouest. Chasser l’alcool t’as permis de trouver ta véritable vocation : l’alcool.