Ce soir, c’est la finale de Drag Race France, la première émission de drag queen française inspirée de l’émission américaine de RuPaul. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, dix drag queens s’affrontent dans une compétition acharnée (au moins ça) pour remporter l’émission et gagner pas mal de petits cadeaux (comme un voyage à l’Île-Maurice, pas si dégueu). Et avant de découvrir la grande gagnante ce soir, on a eu envie de se remémorer cette saison avec tous les trucs qu’on ne risquait pas de manquer vu qu’on les voyait à chaque épisode, un peu comme les trucs qu’on voit dans tous les épisodes de Mariés au premier regard. Qu’on me ramène mes reines !

1. Un résumé qui te fait bien chialer

On attaque fort avec directement un résumé des meilleurs moments de l’épisode précédent, mais surtout le rappel de l’élimination de la dernière queen, pour nous faire pleurer dès les deux premières minutes. Mais qu’est-ce qu’on a fait pour mériter ça ???

2. Une queen lit le mot au rouge-à-lèvre trop mignon laissé par l'éliminée

Les drag arrivent en bombe, lisent le petit mot qui est presque le même que celui de la précédente éliminée et l’effacent à grand coup de chiffon. Deux minutes plus tard, on a déjà oublié ce que le mot contenait.

3. Nicky balance un indice carrément obvious sur le big challenge (et beaucoup de cocorico)

10/10 pour la performance des drag queens qui jouent bien les intriguées alors que tout le monde a très bien capté ce qui allait se passer 10 minutes plus tard. Bravo les artistes.

4. Nicky reçoit 10 millions de compliments

Entre deux, trois « COCORICOOOO », l’incroyable host Nicky reçoit une salve de compliments tous plus choux les uns que les autres sur sa tenue (elle les mérite of course, cœur sur elle, mais en aurait-elle eu autant si elle n’était pas l’animatrice ? La question mérite d’être posée, just sayin !).

5. Les queens bavent sur le Pit Crew

Après son petit sketch bonne ambiance, Nicky fait débarquer le Pit Crew dans la werk room pour présenter le mini-challenge. Et là, c’est la foire à la salive tant nos petites drag sont en extase devant les amis de Nicky (à raison, y a quand même du bon matos). Sortez les serviettes, faut éponger là.

6. Des memes en veux-tu en voilà

Le mini-challenge et le big challenge sont surtout l’occasion pour les queens de sortir plein de gimmicks et de citation cultes qui font d’excellents templates de memes. Encore, encore, encore !

7. L'instant maquillage où tu rechiales les larmes qu'il te restait

Que ce soit dans l’atelier ou lorsque les drag se maquillent, il y a toujours un moment où ça part en évocation de traumas bien dramatiques et où toutes les queens racontent leur combat et leurs expériences horribles. Et franchement, c’est trop pour notre petit cœur et pour le contrôle de notre liquide lacrymal. Souvenez-vous quand Lolita Banana a annoncé qu’elle était séropositive ou quand La Grande Dame a raconté son agression physique en pleine rue. De grandes eaux bien salées. Heureusement que Nicky est là pour passer une tête et gentiment dézinguer leur projet, nous faisant rire à travers nos larmes.

8. La présentation du jury est bien gênante à base de blagues nulles et de gros blancs

Nicky a beau arriver comme une reine avec ses tenues de folie et son style incroyable, la maxi gênance des présentations du jury est quand même là. Et rien n’enlèvera les gros blancs qui suivent les jeux de mots nuls des jurés en réponse aux questions de l’host. Kiddy Smile, on te parle.

9. Des tenues toutes plus incroyables les unes que les autres

Passez-moi le num des créateurs (surtout celui de Paloma), moi aussi, je veux des tenues comme ça pour aller au taf.

10. Nicky donne son jugement avec amour et bienveillance

Bon Nicky, il va falloir arrêter d’être parfaite au bout d’un moment, ça met trop de pression aux gens basiques. Parce que, une première dans Drag Race, contrairement à RuPaul qui n’aime pas trop les mots gentils, Nicky a toujours un truc mims à dire, ce qui lui a valu un remerciement qualitatif de la part de toutes les queens. Nous aussi on a pleuré à la fin, stooooooop coupez les vannes.

11. Kiddy Smile qui dit qu'il aime le drag engagé

On a compris. Puis, il ajoute qu’il aimerait que les queens sortent de leur zone de confort. ON A COMPRIS ! Il trouve ensuite un bémol pour tout et n’importe quoi. MAIS TU VAS ARRÊTER OUI ????!!

12. Daphné complimente les détails mais te trouve toujours un problème là où il n'y en a pas

Daphné, on t’aime, mais il faut se stopper maintenant, laisse ton esprit kiffer en paix.

13. Les queens sirotent des petits cocktails en débriefant (et en se consolant)

On n’aimerait pas être à leur place, mais un peu quand même. Ils ont l’air bons ces petits cocktails. Je crois que ça me dérangerait pas d’être dans le bottom juste pour en goûter un, tiens.

14. Le jury fait (mal) semblant de s'embrouiller et Nicky hurle "SILENCE ! J'ai pris ma décision"

Une mise en scène digne des plus grands réalisateurs, allez prenez ces awards, c’est mérité. Si quelqu’un devait devenir dirigeante pour gérer d’une main de maître les conflits géopolitiques, ça serait bien Nicky.

15. Le lypsinc t'ambiance (même si tu sais très bien qui va partir)

Le lypsinc ta vie est clairement l’un des meilleurs moments de Drag Race, celui où tu t’ambiances le plus même si les musiques sont parfois pourries/10. Je dirais même « LÉ-GEN-DAIRE ». Ou alors tu chiales encore comme une bouse parce que c’est trop émouvant, c’est au choix, comme lors de la presta de La Big Bertha et de Lolita Banana sur la chanson Corps d’Yseult. Allez stop, j’arrête ici sinon je vais encore mouiller mon clavier.

16. Le départ de la queen finit de t'achever

On a commencé en chialant, on finit en chialant. Nicky annonce son « Shantay, tu restes ; Shashay, c’est terminé » et on dit bye bye à l’une des queens qui nous fait un discours bien tire-larmes comme il faut. Même la dernière danse de la joie des queens restantes n’empêche pas les flots de couler en silence de nos yeux. Et dire que la semaine prochaine, c’est fini !

Et ne merdez pas !