Généralement, quand on adapte une oeuvre pour le petit ou le grand écran, on doit laisser pas mal de choses de côté, parfois parce qu’il faut raccourcir l’histoire afin d’aller à l’essentiel, parfois parce que certaines intrigues ne sont pas forcément jugées intéressantes où tout simplement parce que certains aspects de l’oeuvre originale sont un peu louches et que ça passerait mal à l’image. On va donc voir ensemble quelques exemples d’adaptations qui ont clairement laissé de côté des détails étranges, limite glauques au moment de passer l’oeuvre originale à l’image.

1. La scène de sexe entre ados dans "Ça"

Dans les romans de Stephen King adaptés plusieurs fois à l’écran, une scène particulièrement étrange se passe entre les membres du « groupe des Losers ». En effet Beverly, le seul personnage féminin, décide de coucher avec chacun des garçons du groupe dans une scène franchement limite. Du coup vous imaginez bien qu’une orgie d’adolescents ça passe pas forcément bien à l’écran et que toutes les adaptations ont donc naturellement dégagé ce passage.

2. Le corps pour voyager dans le temps dans "Umbrella Academy"

Dans la série « Umbrella Academy » les personnages sont amenés à voyager dans le temps en utilisant une valise. C’est sympa et assez simple, mais dans le comics c’est quand même franchement plus glauque puisqu’ils utilisent un macchabée pour faire leurs petits sauts dans le temps. Un corps ou une valoche, pas le même délire (et pas la même odeur).

3. Les soeurs de Cendrillon qui veulent à tout prix rentrer dans la chaussure de verre

Dans le film Disney, les soeurs de Cendrillon essaient de faire tenir leur pied dans la chaussure de verre avant de se rendre à l’évidence que celle-ci n’est pas du tout à leur taille. Ça s’arrête à peu près là et c’est très bien comme ça puisque dans les contes, qui sont généralement plus dégueulasses que les adaptations Disney, les soeurs se coupent littéralement des morceaux de talons pour faire rentrer leurs pieds, ce qui est quand même bien crado.

4. Le retour de Catlyn Stark dans "Game Of Thrones"

Bon je vais devoir spoiler salement ici donc vous êtes prévenus. Dans la série « Game Of Thrones » on ne revoit plus vraiment Catelyn Stark après le « red wedding » et c’est assez normal vu qu’elle est morte. Sauf que dans les bouquins, elle revient sous la forme d’un genre de zombie pour venger sa famille en portant le nom de « Lady coeur de pierre ». C’est étrange, et ça fait un peu partie des trucs glauques dans les romans, comme l’âge de Daenerys quand elle « couche » pour la première fois avec Drogo.

5. La scène de la pêche dans "Call me by your name"

Si vous avez vu le film « Call me by your name » vous vous souvenez sûrement de la scène de la pêche pendant laquelle le personne d’Elio se masturbe dans le fruit en question. Lorsque le deuxième personnage (Oliver) arrive dans la chambre dans le film, on passe tous un long moment gênant à se dire « non il ne va pas la manger quand même » et effectivement il ne le fait pas. Eh bien dans le livre si, et franchement ça ne donne pas du tout envie de bouffer des pêches.

6. L'alcoolisme de Tony Stark dans les films Marvel

Si dans les films du MCU on peut voir un Tony Stark festif avec un petit penchant pour boire des verres et faire la teuf, dans les comics sa relation avec l’alcool est beaucoup plus malsaine. Le personnage est en effet clairement alcoolique et tente à plusieurs reprises de combattre cet ennemi personnel en plus des super méchants de l’univers. Une facette du personnage plutôt amoindrie pour que le jeune public ne s’identifie pas trop à cette partie.

7. Le viol de Simon dans "Bridgerton"

Bon je ne peux pas trop vous parler de la série Bridgerton vu que j’ai pas du tout regardé ce truc, mais visiblement les personnages de Simon et Daphne s’embrouillent pas mal sur la question d’avoir des enfants. Du coup dans le roman, Daphne profite d’un soir où Simon est bourré pour littéralement le violer pendant son demi-sommeil et cette information ne me donne pas du tout envie de regarder ou de lire ce truc.

8. La dimension dégueulasse de Tortue Géniale dans "Dragon Ball"

Si vous avez regardé l’animé Dragon Ball (on parle pas du film en live-action qui fait partie des pires adaptations en film live-action) vous avez peut-être trouvé que par moments le personnage de Tortue Géniale était un peu pervers et gênant, notamment avec le personnage de Bulma. Eh bien à côté de comment il est dans le manga il se conduit presque comme un gentleman dans la version animée puisque c’est quand même un énorme vieux pervers dégueulasse dans l’oeuvre originale.

9. Les fantômes de Poudlard qui célèbrent leur mort dans "Harry Potter"

On ne va pas relancer le débat sur le nombre de trucs qui diffèrent entre les livres et les films mais une petite partie des romans concernant les nombreux fantômes de Poudlard manque dans les films. Il s’agit de la façon dont ces derniers organisent des évènements pour « fêter » le jour de leur mort, une pratique un peu glauque / louche mais l’idée est quand même assez originale.

10. Absolument tout ce qu'il y a de glauque dans "Locke and Key"

Vous avez peut-être découvert l’univers de Locke and Key en regardant la série Netflix qui est clairement un genre de feuilleton pour ados à la Stranger Things. Pour les lecteurs du comics, vous avez sûrement été aussi étonnés que moi en voyant comme l’univers sombre, adulte et extrêmement violent de l’oeuvre originale avait été lissé et aseptisé pour plaire au plus grand nombre. On ne parle pas ici d’une scène ou deux mais vraiment de toute l’ambiance, ce qui est quand même dommage quand on adapte une oeuvre.