Salut mes pièges anti-cambrioleurs, comment ça va aujourd’hui ? Vous n’êtes pas sans savoir que le sujet de ce top concerne le film culte Maman j’ai raté l’avion et qu’on va essayer de vous faire découvrir des détails cachés et ce même si vous l’avez vu 350 fois. Et si jamais vous êtes arrivés sur ce top au cours d’un « random click » sur internet, sachez que cette pratique de navigation se termine généralement très mal, je vous la déconseille. Quoi qu’il en soit ne perdons pas plus de temps à introduire le sujet ou le film, vous le connaissez forcément et vous avez envie de savoir si vous avez raté des trucs dedans.

1. Le chien de la famille McCallister existe bien

On ne le voit pas et pourtant on peut se demander pourquoi il y a une entrée pour chien dans la porte de la maison. Eh bien si vous aviez fait un peu attention au lieu de vous curer le nez, on entend la mère McCallister dire au téléphone qu’ils ont mis le chien au chenil pour les vacances au tout début du film. Ça explique donc l’existence de cette entrée pour chien que Kevin utilise pour tirer sur les bandits plus tard dans le film.

2. La petite amie de Buzz en photo est un garçon avec une perruque

Au début du film Kevin tombe sur la photo de la petite amie de son frère extrêmement méchant Buzz. En la regardant il se met à grimacer comme s’il était dégoûté par ce visage. Eh bien le réalisateur trouvait que c’était un peu méchant de se moquer d’une jeune fille et a donc décidé de prendre en photo un adolescent avec une perruque. Ça revient à se moquer de quelqu’un vous allez me dire.

Crédits photo : 20th Century Fox

3. Le père de Kevin lui donne une idée de piège au tout début du film

Alors qu’ils sont en train de préparer leurs affaires, le père McCallister dit à ce petit con de Kevin de ranger ses petites voitures parce que c’est super dangereux de les laisser trainer, la preuve, sa « tante a failli se briser le cou en glissant dessus ». Et forcément le petit Kevin utilise ses voitures plus tard dans le film pour piéger les vilains méchants qui sont d’ailleurs très cons eux aussi.

4. La guérison de "Old Man" Marley

Vous vous souvenez du vieux du quartier que Buzz décrit comme un serial killer et qui effraie Kevin au début du film ? Eh bien la première fois qu’il le voit il a un gros bandage sur la main, lorsqu’il le croise à l’église et que Marley lui explique son histoire personnelle super triste il n’a plus qu’un pansement et à la toute fin lorsqu’il retrouve sa famille sa main est complètement guérie, un symbole de sa propre évolution. Vous êtes en train de chialer vous aussi ?

Crédits photo : 20th Century Fox

5. Les deux thèmes musicaux de "Old Man" Marley

Puisqu’on parle de ce vieux monsieur, lors de sa première apparition on peut entendre les notes de « Dies Irae » (le jour des morts), un thème classique connu qui peut symboliser l’arrivée d’une mort imminente. Lorsque Kevin le revoit dans l’église, on peut entendre le thème « Carol of the bells » qui utilise les même notes mais est beaucoup moins morbide. Encore une façon de vous montrer qu’on a jugé trop rapidement ce pauvre vieil homme ? Probablement.

6. La pizzeria "le petit Néron" a un double sens

Déjà c’est une parodie d’une vraie chaîne américaine « Little Caesar », mais on peut lire le slogan sur le panneau de toit du véhicule qui dit « pas de bêtise avec votre pizza ». Certains internautes ont interprété ça comme un clin d’oeil au vrai personnage de Néron dont la rumeur voudrait qu’il fut en train de faire des cochonneries pendant que Rome brûlait, ce serait donc une façon de dire que la pizzeria ne laissera pas cramer ses plats en faisant des conneries pendant la cuisson.

Crédits photo : 20th Century Fox

7. Kevin apprend que le père Noël n'existe pas (en plus de passer des vacances de merde)

Le jour de Noël Kevin se réveille dans une maison vide alors que toute sa famille s’éclate comme des dingues à Paris. C’est déjà une bonne journée de merde qui s’annonce. Là dessus on rajoute que deux cambrioleurs vont bientôt se pointer. Mais tout ça ne pèse pas lourd à côté de cette prise de conscience nietzschéenne : les cookies et le verre de lait qu’il a laissé pour le père Noël sont restés intacts pendant la nuit. Le père Noël n’existe pas. Faut pas s’étonner que ce gamin devienne psychologiquement fragile après tout ça.

8. Il y a plus de serviettes dans cette maison que dans un magasin de serviettes

Alors vous allez me dire y’a 45 gamins dans cette famille, mais justement, vu la taille de la baraque on doit avoir au moins trois salles de bains, donc pourquoi avoir un stock de serviette aussi improbable ? Aucune idée. Bon j’avoue ce point il est un peu nul, ne m’en voulez pas je me rattrape énormément au prochain.

Crédits photo : 20th Century Fox

9. La statue de jockey qui se fait renverser est un clin d'oeil à un autre film

Dans l’allée qui mène à la maison des McCallister se trouve une statue de jockey qui se faire renverser pas moins de quatre fois dans le film (deux fois par le livreur de pizza, une fois par un flic et une autre fois par l’employé de l’aéroport). C’est un clin d’oeil au film « Nuit de folie » réalisé par le même réalisateur Chris Colombus qui a également écrit Gremlins et a réalisé le premier Harry Potter, excusez du peu.

10. Kevin joue avec un pistolet à glue au début du film et c'est pas anodin

Exactement comme l’anecdote des petites voitures, la mère McCallister dit au père qu’elle a encore surprit Kevin en train de jouer avec le pistolet à glue dans le garage au tout début du film et une fois de plus il va l’utiliser plus tard. C’est un procédé qu’on appelle le fusil de Tchekhov, au théâtre Anton Tchekhov disait que si on nous montrait un fusil dans le premier acte d’une pièce il devait servir dans le deuxième ou le troisième. Maman j’ai raté l’avion est bourré de « fusils de Tchekhov », il y a le pistolet à glue, les petites voitures, les hameçons de pêche avec lesquels jouer Kevin et les mannequins dans la cave (qu’il utilise pour simuler la présence de gens dans la maison).

11. Marv vole une boule de Noël dans chacune des maisons qu'il cambriole

C’est un petit souvenir de cambrioleur puisqu’on peut voir la collection de boules de Noël de Marv lorsqu’il rentre dans la voiture à un moment du film. Pourquoi ? Parce que ces cambrioleurs sont finalement de grands enfants… Non j’en sais rien, c’est juste un truc un peu drôle.

12. Le billet d'avion et le passeport de Kevin sont jetés à la poubelle au tout début du film

Vous vous demandez pourquoi la dame de l’embarquement à l’aéroport qui compte les membres de la famille ne réalise pas qu’il manque une personne ? Eh bien tout simplement parce qu’elle a le même nombre de billets d’avion que de personnes présentes. Celui de Kevin ainsi que son passeport sont jetés à la poubelle au tout début du film après qu’une bouteille de lait soit renversée sur la table. C’est bien fait ma parole.

Crédits photo : 20th Century Fox

Si la nostalgie vous gagne encore vous pouvez aller voir les questions qu’on se pose devant Maman j’ai raté l’avion et les meilleurs tweets de Macaulay Culkin, il est resté super drôle.

Sources : ScreenRant, BoredPanda, Buzzfeed, Insider.