Un week-end à Rome ? Grâce à des vols plutôt abordables, la capitale italienne est facilement accessible et se prête tout à fait aux courts séjours. Pour autant, bien s’organiser peut éviter les problèmes et permettre de véritablement optimiser son voyage. Voici donc quelques astuces pour en profiter un maximum et savourer toutes les saveurs de la ville aux sept collines.

1. Optez pour les tickets coupe-file

Rome est l’une des villes les plus touristiques au monde. Certains sites comme le Colisée, ou le Vatican, attirent des milliers de personnes par jour. C’est pour cela qu’il est vivement conseillé de réserver les visites avant histoire de pouvoir réduire considérablement le temps d’attente et optimiser son séjour. Car au fond, personne n’a envie de passer trois heures dans une file d’attente en plein soleil.

2. Acheter un pass transport tout compris

C’est pas cher et c’est pratique. À Rome, pour l’instant, il n’y a que deux lignes de métro. Il faut donc prendre le bus. Souvent. Le ticket tout compris est disponible sur les bornes automatiques, à Termini par exemple, la principale station de métro et de bus. À titre d’exemple, le pass 3 jours coûte 17 € et oui c’est plutôt rentable quand on sillonne la ville de long en large pour essayer de voir le maximum de choses.

3. Il ne faut pas se pointer habillé n'importe comment au Vatican

Autant le savoir avant de se faire refouler après avoir fait la queue 3 heures (sauf si vous avez un ticket coupe-file bien sûr). Au Vatican donc, c’est tenue correcte exigée. Dans les églises ou les chapelles, comme la Chapelle Sixtine, les chapeaux sont interdits. Alors oui, les claquettes et le t-shirt sont acceptés, mais vous pouvez oublier les trucs trop sexy ou provocants.

4. Évitez les restaurants trop touristiques

En gros, il est recommandé de ne pas céder à l’appel des restaurants qui rabattent dans la rue et dont les menus, affichés en 4 par 3 sur le trottoir, proposent 350 plats avec photos délavées à l’appui. Il est préférable de privilégier les petits établissements un peu en retrait qui sont d’ailleurs souvent fréquentés par les Romains eux-mêmes. Un gage de qualité.

5. Louez un vélo

Comme un peu partout maintenant, dans les grandes villes en tout cas, il est possible de louer des vélos et des trottinettes à Rome. Il se trouve que Rome se prête parfaitement à ce genre de moyen de locomotion. On peut même se faire plaisir et se payer une ballade en Vespa. Autant y aller à fond dans les clichés non ? Et puis c’est quoi qu’on dit déjà ? Ah oui ! À Rome, fais comme les Romains.

6. Essayez d'y aller le premier dimanche du mois

Ça permet de faire quelques économies. Car oui, le premier dimanche du mois à Rome, pleins de sites et autres musées sont gratuits. Le Colisée et le Forum romain par exemple. Par contre attention, car ce n’est pas parce que c’est gratuit qu’il ne fait pas de billets. Ce qui implique qu’il est nécessaire de faire la queue. Mais rassurez-vous car cette fille d’attente là, elle avance très vite.

7. N'hésitez pas à boire aux fontaines

Rome est célèbre pour ses petites fontaines qui distribuent de l’eau potable gratuite. Plutôt que d’acheter une bouteille d’eau en plastique, n’hésitez pas à remplir une gourde. Par contre ne buvez surtout pas l’eau de la fontaine de Trevi !

8. Prévoyez de bonnes chaussures

On oublie les claquettes car à Rome, si on veut voir un maximum d’endroits, il faut marcher. Beaucoup. Alors autant éviter les ampoules.

9. Privilégiez les hôtels situés sur les lignes de métro

Une astuce qui permet de commencer la journée en ralliant le plus rapidement possible le centre-ville pour ensuite commencer sereinement sa visite de Rome. On trouve pas mal de petits hôtels très sympas et plutôt abordables au bout des lignes de métro.

10. Misez tout sur la tomate

En France, dans la majorité des cas, au restaurant, les tomates sont dégueulasses. Elles sont à peine rouges, dures, gorgées d’eau et sans aucun goût. En Italie en revanche, et donc à Rome, les tomates sont souvent incroyables. Du coup, une simple pizza tomate fromage devient une expérience culinaire à couper le souffle tandis qu’une innocente bruscetta peut totalement révolutionner votre perception des saveurs.

Bon à savoir : les pourboires ne sont pas obligatoires mais encouragés.