Elles sont là, dans les campagnes, dans les villes, tels de véritables démons tapis dans l’ombre : les punaises de lit. Elles sortent la nuit et se nourrissent de sang, aiment à se cacher près de leurs proies. Sur la peau, elles laissent des traces visibles de leur passage et provoquent des démangeaisons insupportables. Plus fourbes que les araignées, aussi vicieuses qu’un serpent, ces sangsues de la nuit se répandent comme une véritable traînée de poudre, si bien que le gouvernement a lancé un plan de lutte contre elles. Voici nos conseils pour se préserver de ces bêtes de lit démoniaques (c’est possible).

Pour s'en débarrasser quand on en a et retrouver le bonheur

1. Aspirer minutieusement toute votre maison ou appart

Ça y’est le mal est fait et vous êtes envahis. C’est grave chiant mais pas de panique, on s’en sort. Commencez par aspirer votre logement de fond en comble, vraiment partout, même dans les endroits où d’habitude vous n’allez jamais (derrière le canapé par exemple). C’est la première étape d’un retour à la normale et l’occasion de retrouver votre chaussette verte qui traînait sous votre canapé depuis 18 mois. Une fois votre appartement dépoussiéré et aussi propre qu’une publicité pour Swiffer, pensez aussi à bien nettoyer les embouts de votre aspirateur.

2. Faites intervenir des chiens spécialisés

Dit comme ça, ça peut faire bizarre. Mais il existe aujourd’hui des sociétés spécialisées qui ont entrainé des chiens pour détecter ces petites bestioles. On est pas sur du 100% bien entendu, l’erreur est animale comme humaine, mais quand même. Ces chiens spécialistes passent une petite heure chez vous, pièce après pièce, pour vérifier que vous êtes ou non clean. On vous soumettra ensuite un protocole à suivre pour nettoyer tout ça.

3. Procéder à un nettoyage à la vapeur à 110°C

L’idéal étant à 180°C. À cette température, les punaises sont instantanément tuées. De plus un nettoyeur-vapeur permet d’atteindre les moindres recoins de votre maison et c’est pas si chiant à utiliser que son nom l’indique. Par contre ça nécessite de s’en procurer un, ce qui n’est pas l’investissement qu’on rêvait de faire dans sa vie. On peut aussi en louer, c’est sans doute plus simple.

4. Utiliser des traitements chimiques

On aime pas entendre « produits toxiques ». Vous avez tout essayé et le constat est sans appel : ces crevures sont indestructibles. Il est temps de passer par la solution que vous redoutiez : l’élimination par voie chimique. Le mieux est de faire appel à un professionnel de la désinfection pour éviter tout risque de faire n’importe quoi. Il devra intervenir deux fois, à deux semaines d’intervalles, c’est la durée nécessaire pour traiter les œufs de punaises qui auraient éclos après la première intervention. Ouais ce sont des vraies enflures.

5. Laver tout le linge à 60°C

Si vous en doutiez encore avoir des punaises de lit c’est l’occasion de tout nettoyer minutieusement, un truc qu’on fait pas si souvent. C’est un régal pour les maniaques et un enfer pour les gens normaux. Tous vos vêtements, oreillers et linge de maison, si vous les suspectez d’abriter le mal, lavez-les. Mais attention à ne pas reproduire les erreurs qu’on fait avec une machine à laver (ne mets pas 4 bouchons de lessive).

6. Utiliser de la terre de Diatomée

Composé à partir d’algues microscopiques fossilisées, ce produit est un insecticide naturel puissant. Il faut en pulvériser là où les punaises se déplacent et le produit va se fixer sur elles, les tuant par déshydratation en 5 à 15 jours. Encore une fois, ça risque de ne pas suffire, mais ça reste très utile.

7. Se débarrasser des meubles infestés

Adieu le joli buffet en chêne du temps de Marguerite votre arrière grand-mère. Ca peut être aussi une bonne excuse pour virer des trucs moches.

8. Déménager

C’est dur et très très extrème mais dans de très rares cas, quand l’infection est trop grande/ trop vieille parfois il faut savoir baisser les armes et rendre aux punaises de lit ce qui appartient aux punaises de lit : ton logement. On a dit « très rare cas » hein.

Pour éviter d'en avoir et continuer à vivre heureux

9. Se méfier des objets d'occasion

Hyper sympa de flâner dans une brocante, de parcourir les vides-grenier (d’ailleurs on vous a répertorié les meilleures puces de France), de rechercher une table basse vintage dans un dépôt-vente, mais ces endroits sont de véritables viviers à punaises de lit. Des larves de punaises peuvent être logées dans n’importe quel meuble, voire dans des livres. Donc si vous achetez quelque chose là-bas, un nettoyage minutieux s’impose de l’objet en question et de vous.

10. Ne pas mettre sa valise sous le lit quand on part en voyage et bien nettoyer ses affaires à son retour

Pour éviter tout risque l’idéal est d’inspecter son lit en arrivant. Les hébergements de vacances ne sont pas à l’abri du risque. Même après inspection, une fois sûr que votre lit est sain, il vaut mieux éviter de mettre sa valise en dessous et bien TOUT nettoyer à son retour. Une technique pas très difficile à mettre en oeuvre pour ceux qui voyagent dans des hôtels mais plus chiante si vous fréquentez des auberges de jeunesse (mais ça fait de vous quelqu’un de cool).

11. Réparer le papier peint décollé

Vos murs au papier-peint qui tombent sont inesthétiques et potentiellement dangereux. Pour pallier au danger qu’ils représentent, réparez le papier peint décollé ou retirez-le carrément. Bref, prenez soin de votre intérieur (et de votre flore intestinale).

Pour le futur ou en parler à vos amis, il existe plein de solutions pour éviter d’attraper ces punaises de lit.

Et si faire le ménage vous trouvez ça déprimant, voici une sélection d’accessoires ménagers qui vous donnera envie de vous y mettre (mdr c’est pas vrai).

Sources : Femme Actuelle, France Info