Comme ne disait pas Jacques Martin mais comme l’ont dit tous les gens aujourd’hui ringards qui ont cherché à l’imiter, « les enfants sont formidables ». Et c’est vrai que les enfants sont formidables quand il s’agit de dire des phrases qui ne veulent rien dire et semblent infiniment amusantes ou quand il est question de foutre leurs parents mal à l’aise en parlant très fort de la coiffure du mec dans le bus. Moins quand il s’agit de faire des compliments, comme vous avez pu en témoigner en nous partageant vos plus beaux moments d’insultes enfantines qui se voulaient sympas.

1. "Tu pues mais je t'aime quand même"

Note artistique : 6/10. Clair, efficace et surtout un beau message de tolérance.

2. "Tu es mon tonton préféré parce que ton ventre il est tout mou et ça rebondit quand je me cogne"

Note artistique : 7/10. La prévention des risques dans la petite enfance passe parfois par l’absorption de quantités dingues de chocolat.

3. "Les câlins, c'est mieux parce que t'es grosse"

Note artistique : 5/10. Le problème de cette phrase c’est qu’elle aurait aussi pu être prononcée par un adulte qui mettrait tout le monde très mal à l’aise.

4. "J'aime tellement tes cheveux que je pourrais les arracher de ta tête"

Note artistique : 9/10. L’amour exclusif, la possession, tous les enjeux d’un être plus tard épanoui sont là, en germes.

5. "J'aime bien ton parfum, ça me fait penser aux wc de chez mamie"

Note artistique : 9/10. Surtout l’usage du mot wc.

6. "Mamie, je t'aime tellement que quand tu mourras, je te ferai empailler."

Note artistique : ?. Ça dépend de la qualité de la taxidermie.

7. "T'es trop belle ! Tu ressembles à Fiona dans Shrek, mais pas quand elle est humaine, hein, quand elle est en ogresse."

Note artistique : 8/10. Ça se voulait tellement gentil.

8. "Est-ce que les dinosaures étaient méchants ? Comment t'as fait pour ne pas être mangée ?"

Note artistique : 4/10. Quand on a 4 ans, 400 millions d’années ou 35 ans, c’est pareil. C’est vieux.

9. "T'es la plus belle des mammouths !"

Note artistique : 5/10. C’est vrai qu’elle était pas mal, pour un mammouth.

10. "On dirait que tu es jeune, comme une ado parce que tu es petite et ta peau est un peu rouge."

Note artistique : 8/10. Cela dit, on n’a pas fait mieux pour diagnostiquer la rosacée.

11. "Tu aurais aimé être belle ?"

Note artistique : 10/10. La vraie saloperie, l’infâme, celle qui se déguise sous un paravent de candeur. Digne d’une vieille anglaise, cette vanne.

12. "Trop bien fait ton maquillage de boxeuse" à une fille ayant tenté un maquillage smoky eyes

Note artistique : 3/10. On aurait VRAIMENT dit Mike Tyson.

13. "Maman, tu adores le vin, alors moi je t'aime au fond du vin."

Note artistique : 7/10. Savoir parler des sujets sensibles sans braquer les gens, ça relève de l’art.

14. "T'es plus drôle quand tu es bourré"

Note artistique : 8/10. Parce que ça sous-entend qu’on n’est vraiment pas très drôle quand on n’est pas bourré.

15. "J'aime tes cuisses parce qu'elles bloblottent."

Note artistique : 9/10, dont deux points pour le néologisme.

16. "Ta crème antirides fonctionne bien, tu es quand même plus belle qu'une momie"

Note artistique : 8/10. Il faut parfois sortir des comparaisons habituelles pour tutoyer la vérité. N’est-ce pas là tout le principe de la poésie ?

17. "T'es trop beau de dos"

Note artistique : 6/10. Ça ne sous-entend pas forcément qu’on n’est pas beau de face.

Cruauté terrible.