La petite languette a parlé : votre partenaire est enceinte. Face à vous, neuf long mois se profilent. Pour vous aider à naviguer dans les eaux troubles de la grossesse, nous avons réuni quelques conseils avisés. Car une chose est sûre, on n’est jamais trop de deux pour lutter contre les vergetures, les nausées et les pieds qui gonflent. Le programme vous fait pâlir ? Attendez que l’enfant soit né.

1. Être présent·e à chaque rendez-vous

Échographie à 11h. Gynéco à 14h. Préparation à l’accouchement à 17h. Top Chef 21h. Les parents en devenir ont un agenda chargé, un planning de candidat en période d’élection. Si dans la loi, seuls trois rendez-vous médicaux sont autorisés, soyez en sûr·e, votre partenaire se sentira toujours mieux avec vous à ses côtés. Organisez-vous en conséquence et faites vos adieux à vos séries préférées sur Netflix, le plus tôt sera le mieux de toute façon.

2. Adapter votre alimentation à la sienne

Les restrictions alimentaires sont le lot quotidien des femmes enceintes. Adieu les pommes croquées dans la rue et les carpaccios de poisson. Au revoir la côte de bœuf crue dégustée à même la bête. Parce qu’ils peuvent mettre en danger le fœtus, la toxoplasmose et la salmonellose réduisent considérablement la liste de courses. Puisque votre bien aimée ne pourra pas s’enfiler le plateau A02 du restaurant japonais, soyez solidaire, faites de même. Oubliez les sashimis, vous vous commanderez un bateau à la maternité.

3. S’autoformer au massage

Lumbago, maux de tête, jambes lourdes… Enceinte, on n’est pas forcément au top de sa forme, en mesure de faire un triathlon sur une route de lave. Un petit massage de temps en temps, franchement quand on des vergetures qui craquellent sur le ventre et l’énergie d’un paresseux cinquantenaire, ce n’est pas de refus. N’attendez pas les cours d’accouchement pour apprendre les gestes qui soulagent votre partenaire, formez-vous via Youtube ou avec des bouquins spécialisés. Ça fera toujours une ligne de plus à mettre sur votre CV. Et si vraiment vous avez la flemme de dispenser un massage, vous pouvez tous les deux apprendre à faire des auto-massages, à vous-même donc, comme ça tout le monde est content.

4. Assumer le prince·sse charmant·e qui est en vous

Autour du sixième mois (ou avant, en fonction des grossesses et des femmes) on ne voit plus ses pieds. Non pas parce qu’ils ont disparu (sinon, vous ne pourriez plus marcher, ou alors ça vous ferait très mal aux genoux) mais parce qu’on a un ballon de foot à la place du ventre. Le ventre gonflé, on manque inlassablement de se retrouver les fers en l’air, le nez sur la moquette en chaussant ses baskets. Puisque l’on ne peut pas vivre en chaussons, mettez un genou à terre et aidez votre aimée à enfiler ses pompes. Cristina Cordula vous remerciera.

5. Partager l’addition

Les cours d’haptonomie pour se connecter avec le futur bébé, le ballon pour détendre les hanches, le coussin de grossesse pour mieux dormir, le legging femme enceinte pour respirer dans ses fringues, des chaussettes massantes dont la pression varie selon la température de la pièce (certes ça n’existe pas, mais honnêtement, qu’attend la communauté scientifique pour plancher sur ce dossier ?)… La grossesse ne dure que neuf mois et pourtant on sort souvent son chéquier. Si vous voulez être équitable, coupez la poire en deux. Surtout qu’une fois que vous aurez testé le coussin de grossesse, vous ne pourrez plus vous en passer pour mater la télé.

6. Préparer le débarquement

Neuf mois c’est long mais ça peut arriver très vite. N’attendez pas le huitième mois pour préparer le sac de la maternité et peindre les murs de la chambre du bébé. Enceinte, on a d’autres chats à fouetter, comme d’aller rendre son petit-déjeuner trois fois dans la matinée. Prenez donc des initiatives : demandez à votre sage-femme la liste des indispensables, montez le lit dès que possible, procurez-vous les biberons, tétines et langes nécessaires, révisez vos tables de multiplication histoire d’être au taquet sur les devoirs à la maison (OK c’est par pour tout de suite, mais on n’est jamais trop prudent). Une fois le divin enfant sorti, vous n’aurez plus le temps de dormir ni de faire quoique ce soit d’autre que de maintenir ce gnome baveux en vie. Autant dire qu’organiser un séjour chez Ikea, ce sera désormais impossible.

7. Apprendre à clouer le bec aux gens relous

« 10 KILOS ? Mais tu ne devrais pas faire un peu attention ? » ; « Les bières sans alcool, c’est mauvais pour ton corps ». « T’as bien lavé ta poire ? Moi je lave tout au vinaigre… » Votre copine est enceinte et la terre entière a un avis sur la question. Plutôt que de rester la bouche ouverte à gober des mouches, apprenez à gifler verbalement ceux qui viendraient donner des conseils de diététiques à votre femme enceinte de huit mois.

On n’a pas précisé, mais ce serait sympa aussi de faire des cadeaux pour femme enceinte parce qu’on n’est jamais déçu par un gros oreiller dans lequel s’emmitoufler.