Notre beau pays attire de nombreux touristes américains qui chaque année se pressent en masse autour des monuments parisiens ou profitent des paysages paradisiaques de la Côte d’Azur. Les vacances terminées, la majorité regagne les États-Unis mais ils sont quand même pas mal à rester, et à s’installer. Mais quelles régions ont les faveurs de nos amis Yankees ? Une question à laquelle a répondu le site The Local à l’occasion de Thanksgiving. À noter que ces statistiques, qui remontent à 2011, ne prennent pas en compte le nouveau découpage des régions.

Île de France

Paris et sa région comptent 16 504 Américains. Parce que la ville lumière, parce que la qualité de vie, parce que la culture et les opportunités d’embauche. Parce que les croissants et les cafés à 5€ aussi et parce qu’à Paris, on parle beaucoup anglais et que c’est bien pratique.

Rhône-Alpes

3254 ont élu domicile dans cette bien belle région. Visiblement, ce serait la gastronomie qui pousserait les Américains à choisir Lyon et ses alentours.

Provence-Alpes-Côte d'Azur

2837 Américains se sont laissés tenter par le charme de la French Riviera. Brigitte Bardot, St-Tropez, Festival de Cannes et Promenade des Anglais tout ça… Probablement la région qui attire le plus les artistes. Ce n’est pas Johnny Depp qui dira le contraire.

Languedoc-Roussillon

Avec 1226 Américains, le Languedoc-Roussillon propose également la mer et la verdure. Le calme, le luxe (plus abordable) et la volupté. Les Yankees qui aiment bien boire du rosé aussi. À 3€ la bouteille contre 10 fois plus chez eux, on les comprend.

Aquitaine

1140 Américains ont posé leurs valises dans ce qu’il convient d’appeler la Californie à la française. De la bonne bouffe bien grasse mais aussi du surf. Une grande ville, Bordeaux, et des étendues sauvages. Et puis le pinard. Encore. On est bien.

Midi-Pyrénées

1082 Américains du côté de Toulouse, qui offre des perspectives d’embauche certaines quand on bosse dans l’aéronautique. On peut aussi visiter plein de villages qui n’ont pas bougé ou presque depuis le Moyen-âge et se gaver de trucs qui n’existent même pas aux États-Unis, ou qui ne sont disponibles qu’à des prix exorbitants. Puis les Américains, ce sont les seuls qui bouffent les trucs à la violette.

Bretagne

740 Américains ont préféré se poser en Bretagne. Par temps clair, en fixant l’horizon, ils voient la mère-patrie, le vent s’engouffre dans leurs cheveux tandis qu’un doux crachin vient leur fouetter la face.

Centre

647 Américains se sont perdus en croyant atterrir à Paris. Puis ils ont décidé de rester en se disant qu’ils verraient bien… Depuis ils n’ont pas bougé. Enfin on imagine.

Pays de la Loire

628 Américains vivent ici. Là aussi il y a l’océan qui rappelle la Côte Est, New York, tout ça. Sans les buildings bien sûr, mais au moins, on voit les étoiles et l’été on va au Hellfest s’encanailler.

Alsace

On termine avec l’Alsace et ses 569 Yankees bienheureux. Ce qui est toujours mieux que la Corse, qui n’en compte qu’une cinquantaine.

La France c’est amazing !

Source : The Local