Tous les bébés du monde l’ont bien compris : le meilleur moyen d’avoir ses parents à son entière disposition est de les affaiblir au maximum. Naturellement programmés pour nous réveiller à de nombreuses reprises chaque nuit pour des raisons plus ou moins valables, le jeune bambin s’attaquera très vite à un travail de sape psychologique en se manifestant à chaque fois que nous aurons l’audace d’avoir la moindre activité qui n’est pas centrée sur lui.

1. Boire un café

Premier affront de la journée, Maman souhaite boire un café pour se mettre en forme. Faites le test, que ce soit le bruit de la cafetière, du micro-onde, ou tout simplement le glou-glou du café dans la tasse, l’enfant se mettra immédiatement à pleurer. Certains penseront déjouer ce piège grossier en tentant de boire leur café tout en donnant le biberon, mais très vite le morveux contre-attaquera en tentant de renverser la tasse à grands coups de petits poings minuscules et prétendument incontrôlés. Buvez votre café froid, et puis c’est tout.

Crédits photo : Topito

2. Prendre une douche

Le petiot a très vite compris qu’un parent négligé, voire pas propre-propre, voire carrément crassou, aura plus de mal à avoir une vie sociale trépidante, et donc plus de temps pour lui.

3. Téléphoner. Juste téléphoner

Ici l’enfant peut montrer l’étendue de son vice en sélectionnant les appels qui le feront réagir. Si c’est la famille qui appelle pour prendre des nouvelles de votre petite merveille, il continuera à dormir comme un bienheureux. Si l’appel à un but administratif, il se contentera de chouiner pour vous empêcher d’être pleinement concentré. Mais si vous essayez d’appeler des amis pour pouvoir parler au moins une fois dans votre journée d’autre chose que de biberons ou de couches pleines, alors Chouchou hurlera de toute la force de ses petits poumons jusqu’à ce que vous abandonniez. Il s’est déjà donné beaucoup de mal pour que vous ne soyez pas présentable, inutile d’essayer de le berner en tentant d’avoir une vie sociale à distance, non mais !

4. Faire du shopping

Il dort profondément dans sa poussette, et malgré vos cheveux gras et votre peau chtareuse, vous décidez de faire les boutiques. Tant que vous vous promenez dans des magasins pour enfants, pas de soucis, Chouchou aime être bien habillé pour attirer l’attention sur lui, donc il devrait vous laisser tranquille. Haha. Laissez-moi rire. C’est déd.

5. Faire manger les aînés

L’enfant n’étant pas forcément arrivé le premier dans la famille, il doit composer avec des grands qui passent leurs journées à crier, courir autour de lui, le tripoter et essayer de le porter. Pire, ces parasites revendiquent eux aussi l’attention de leurs parents, il faut donc réagir, et vite. Leur pourrir leurs repas est effectivement un moyen efficace puisqu’on n’a pas le temps de cuisiner, ils seront condamnés à être nourris à la va-vite à coup de purée/jambon/yaourt nature pendant quelque mois, c’est qui le chef à la fin ?

6. Manger

Tous les parents vous le diront, dès la maternité, l’enfant se réveillera à la seconde où les aides-soignants commenceront la distribution des plateaux-repas. Un parent affaiblie étant un parent docile, ça n’ira pas en s’arrangeant, et par pur sadisme Chouchou vous laissera préparer votre dîner pour se mettre à hurler à la seconde où vous poserez votre assiette sur la table. Gniark Gniark.

7. Se mettre du vernis à ongle

Le plus vicelard. Chouchou sait parfaitement que vous avez sorti vos petits flacons colorés, mais attendra sagement que tous vos ongles soient peints mais pas secs pour réclamer son biberon. Non c’est pas son heure, mais vous l’avez cherché aussi, vous n’avez pas encore compris qu’il ne veut pas que vous preniez soin de vous ? Alors filez tremper vos doigts dans le dissolvant, et nourrissez-le, mère indigne. Ou père indigne, après tout le vernis à ongles appartient à tout le monde.

8. Aller aux toilettes

Fini le temps où vous y passiez dix minutes en lisant le dernier Cosmo, à partir de maintenant vous ferez votre petite affaire en dix secondes montre en main, porte ouverte, en répétant en boucle « Maman arrive mon chéri, Maman arrive, deux secondes »… Les plus tenaces pousseront même le vice des années entières en hurlant derrière la porte fermée des WC quand leur mère y est, voire en exigeant d’y entrer avec elles.

9. Lire

Vous espériez vous détendre quelques minutes ? Oubliez. En même temps, à ce stade, vous n’êtes sûrement plus en état de comprendre ce que vous avez devant les yeux.

10. Prendre un bain

Rejoint le point 2, hors de question que Chouchou vous laisse vous laver. Et en plus vous avez la prétention de vous détendre en même temps ? Chouchou se dit qu’il vous a décidément très mal dressé, et va y remédier à la seconde où vous serez totalement immergée dans la baignoire. Parce qu’en plus comme ça vous foutrez de l’eau partout dans la maison en allant le voir. Bien fait.

11. Regarder la télé

Bizarrement, l’enfant ne s’est pas manifesté pendant le JT, par contre dès les premières mesures du générique de votre série préférée… Tant pis. L’avantage avec Netflix c’est qu’on peut la regarder n’importe quand. Même la nuit à 4h. Rare moment de liberté.

12. Faire un câlin à votre mec ou votre meuf

Franchement ? Vous n’avez pas encore compris que cet énergumène plein de miasmes n’est pas partageur ?

Quand on vous dit que vous auriez du adopter un chien à la place.

Crédits photo : Topito

Vraiment c’est trop trop trop trop trop cool nul d’être parent.