Raspoutine on le connait principalement à travers le Disney Anastasia et la chanson de Bonney M. Voilà, et c’est déjà bien. Néanmoins il y a sans aucun doute pas mal de choses que vous ne savez pas sur cet étrange personnage historique alors en attendant de vous pencher sur une bibliographie sélective on vous livre quelques informations désopilantes sur son compte.

1. On dit qu'il avait des pratiques sexuelles plutôt cheloues

Plutôt sympa comme rumeur à trimballer à travers les âges. Néanmoins, il faut certainement y apporter quelques nuances. Le petit Raspout’ n’était pas spécialement un sex-addict. Disons qu’il avait pas mal de copines et comme il était plutôt du genre BG les gens aimaient bien coucher avec lui. De là est née une réputation de gros coucheur des familles (voire de violeur de nonne) probablement due aux ennemis du pouvoir en place qui n’appréciaient pas plus que ça le bonhomme.

Crédits photo (Domaine Public) : Unknown authorUnknown author

2. Et d'ailleurs, il avait une giga teub

35 cm (ou 29cm selon les sources), c’est ce qu’on appelle un sacré morceau de bidoche. Pas étonnant qu’il soit rentré au panthéon des pénis les plus célèbres de l’histoire. Il semblerait que le membre soit conservé dans une clinique de Saint-Petersbourg.

Afin de te comparer également à la taille de cet engin, toi aussi fais notre test lifestyle « As tu une grosse teub ? ».

3. On ne sait pas vraiment quand il est né

Sans aucune archive disponible, on n’a pas de preuve précise de sa date de naissance, on peut juste dire que c’était en 1864 ou 1865.

4. Le nom Raspoutine a une signification toute claquée

Si les racines étymologiques ne sont pas suprêmement claires, son nom pourrait venir de « raspoutitsa » qui qualifie le mauvais état des routes lors du dégel. Vraiment pas ouf comme signification de blase. Cela pourrait aussi venir de « raspoutnik » pour « débauché » en russe, ce qui est déjà plus charismatchik.

5. Il était guérisseur

C’est même grâce à cette fonction qu’il a pu se rapprocher du pouvoir. C’est en 1907 qu’il offre ses services à la cour impériale russe et tout particulièrement Alexis, fils hémophile de Nicolas II et d’Alexandra Feodorovna. En le sauvant, il acquiert un statut de guérisseur et devient le confident du tsar et de la tsarine (dont la rumeur court qu’il couche avec). Evidemment, tout ça déplaît à la classe aristo qui voit en lui la cause de la chute des Romanov, comme on le verra dans quelques points…

Crédits photo (Domaine Public) : Boasson and Eggler St. Petersburg Nevsky 24.

6. Il a échappé à une première tentative d'assassinat

C’est dire si le Raspou est chanceux (non). En 1914, alors que ça commence à comploter sévère conte lui, une femme se faisant passer pour une mendiante le poignarde alors qu’il chill pépouze à la sortie d’une église dans un village de Sibérie. Il sort toutefois indemne de cette attaque et la femme est envoyée dans un hôpital psychiatrique jusqu’à ce que le nouveau gouvernement mis en place en 1917 ne la libère pour avoir accompli cet acte héroïque. AAAANLALAAAAA TROP MéCHANT EN VRÉ SA SFÉ APS.

7. Son véritable assassinat a été plutôt cocasse

En 1916, Raspoutine chie un peu dans son froc. Il sait qu’on veut l’éjecter du périmètre et flippe à tire larigot. En effet, soupçonné d’être espion pour l’Allemagne, les aristocrates russes veulent lui faire la peau. Toutefois, si Raspoutine a bien trouvé la mort, il semblerait que ça n’ait pas été une mince affaire. On l’a retrouvé ainsi empoisonné au cyanure, avec un coup de pistolet dans la tête, et deux autres balles dans le corps, puis finalement enfermé dans un sac et jeté dans l’eau glaciale de la Neva. Bizarrement il est mort noyé. Raspoutine ne voulait vraiment pas que ce soit son heure.

On vous raconte tout sur cette folle légende ?

Posted by Ça m'intéresse Histoire on Sunday, October 3, 2021

8. Même mort, ce mec a que des histoires de survivor

Sans revenir sur sa première tentative d’assassinat, n’oublions pas qu’à un jeune âge, il est tombé avec son frère dans l’eau glacée. Si les deux garçons survivent, ils s’enquilleront une rude pneumonie à laquelle seul Raspoutoche survivra. De nombreuses maladies le chahutent par la suite sans jamais le terrasser.

9. Oui Raspoutine se retourne dans sa tombe chaque fois qu'on passe le tube de Boney M.

Globalement, toutes les chansons de Boney M. font retourner les morts dans leur tombe. Non pas pour les paroles. Juste parce que Boney M. c’est horrible.

Sources : Le Figaro, Listverse