On a découvert les annonces gouvernementales sur le Covid-19 hier, dont la fermeture des bars à 22h dans plusieurs grandes villes. Forcément, on n’est pas très contents et on est en total soutien avec les professionnels du milieu qui vont encore galérer. Mais maintenant que c’est fait, on essaie de voir le bon côté des choses, et heureusement, il y en a un. Il y en a plusieurs, même (outre le fait que c’est censé ralentir l’épidémie).

1. Tu rentreras plus tôt chez toi pour pioncer

Depuis le temps que tu dis à tout le monde que t’es tout le temps crevé.e, au moins maintenant t’auras plus d’excuse pour aller te coucher à l’heure des poules au lieu de passer tes soirs de semaine à descendre des pintes.

2. En rentrant tu peux choper la 2e mi-temps de l'affiche de Ligue 2 du vendredi soir et ça c'est quand même vachement excitant

A toi les matches de folie, les 0-0 avec 3 tirs cadrés dans des stades sans supporters. Et si t’aimes pas le foot, y’a toujours des petits téléfilms policiers sur France 3 avec des comédiens au jeu incroyable. Bref, toi et ton petit écran vous allez vous éclater.

3. Y'aura beaucoup moins de temps hors happy hour

Ton heure d’arrivée et ton heure de départ, ça sera les mêmes horaires que l’happy hour. Fini le moment où t’es dégoûté.e qu’on prenne ta commande 5 minutes après la fin pour te la faire payer 3 euros plus cher.

4. Il ne se passe jamais rien de bien dans les bars après 22h

A part des étudiants en école de commerce qui dansent sur Les Lacs du Connemara et deux mecs qui se vomissent dessus, tu ne rateras pas grand chose. Les fins de soirée n’ont jamais rien apporté à personne.

5. Avant 22h, tes potes seront pas assez ivres pour te faire des câlins bourrés qui te transmettront le covid

Après tout, c’est entre autres pour ça que le gouvernement a décidé de fermer les bars, et sur ce coup-là on peut les comprendre. Quand on a 1g dans le sang, on devient quand même un peu con et on n’en a plus rien à battre des gestes barrière.

6. T'auras moins de chance de trouver 12 tickets de carte bleue inconnus le lendemain matin dans ta poche arrière

On les connaît, ces tickets pliés à l’arrache qui te permettent de te rappeler que tu as niqué un tiers de ton salaire en un seul week-end.

7. T'as une bonne excuse pour commencer l'apéro à 15h

Il faudra juste l’expliquer à tes profs ou à ton patron pour qu’il comprenne bien que c’est logique que tu partes en avance pour aller au bar.

8. Comme t'arrives toujours en retard à 22h tu n'as même plus besoin de prendre la peine de venir au bar

Ça te fait économiser un trajet et puis aussi du temps. De toute façon, si tu les aimais vraiment tes potes, tu viendrais à l’heure aux soirées, non ?

9. Ça nous laisse une marge de négo pour faire une manif (masqués) pour gratter une heure de plus

Finalement on va réussir à obtenir 23h, et on fêtera ça le soir même dans un bar en se plaignant parce que, quand même, 23h c’est vachement tôt. Et si on refaisait une manif ?

10. T'enverras beaucoup moins de textos bourrés à ton ex

C’est bien connu, les textos bourrés pour dire à ton ex que tu l’aimes encore (ou pour l’insulter copieusement), tu ne les envoies jamais avant 22h. Tu les envoies en plein milieu de la nuit quand l’alcool a tué les dernières cellules de ton cerveau qui fonctionnaient encore.

11. On n'aura plus rien à se raconter à la machine à café en lendemain de soirée

Beaucoup de temps de gagné et de rentabilité au travail. Les entreprises gagneront en productivité et on pourra relancer l’économie mondiale en un rien de temps. Vive le capitalisme. Tiens je vais me faire tatouer Macron sur les pecs.

12. Ton chat aura moins longtemps à attendre pour avoir son repas du soir

Le pauvre, il doit toujours attendre que tu rentres mort.e bourré.e à 2h du mat’ pour avoir quelque chose à avaler. C’est presque de la maltraitance animalière.

13. Tu pourras enfin la faire, ta vaisselle

On sait très bien que ton bordel s’entasse dans ton évier depuis 3 semaines, et c’est vraiment dégueulasse. On appelle tout de suite la police de la propreté, tu vas finir en taule.

14. Si tu n'as pas fini ton verre à 22h05, tu seras un peu un.e rebel.le

Ça sera comme un acte militant, comme si tu luttais activement contre le gouvernement. Alors qu’en vrai c’est juste que tu n’as pas une très grosse descente et que t’as commandé ton verre trop tard.

15. L'addition sera bien plus facile à partager

D’habitude, à 2h du mat’, on s’embrouille pour savoir qui a bu quoi, qui doit payer quoi et pour combien. A 22h, ça sera beaucoup plus simple puisqu’on aura juste eu le temps de boire 2 ou 3 pintes. Malin, hein ?

Sérieusement, on espère que ça va pas durer trop longtemps.

Hommage aux bars avec les pancartes de bars drôles, les pires jeux de mots de bar, et les meilleures terrasses de bar à Paris.