La plupart des gens aiment les animaux, c’est comme ça. Ils sont intrigants, innocents, voire carrément mignons, et forcément on a envie de les voir ou de les approcher (bon peut-être pas les araignées, désolé pour vous). Mais ce qui part d’un bon sentiment peut devenir totalement nuisible pour les animaux quand on voit certaines attractions touristiques où les êtres vivants sont en fait traités comme des objets, dans des conditions qu’aucun d’entre nous ne supporterait. Et comme on ne s’en rend pas forcément compte en tant que touriste, on vous fait une petite liste d’attractions à éviter si vous aimez vraiment les animaux.

1. Les balades à dos d'éléphant en Asie

C’est pas tant le fait de monter sur le dos d’un éléphant qui pose problème, bien que ce soit discutable. Le principal souci de ce business, c’est que les éléphants sont arrachés très jeunes à leur famille et sont battus jusqu’à ce qu’ils deviennent obéissants. Une fois que c’est fait, leurs conditions de vie restent dégueulasses et ils continuent régulièrement à se prendre des coups. Aller faire des balades à dos d’éléphant en tant que touriste, c’est cautionner ça, et c’est honteux.

2. Les selfies avec des tigres

Comme les éléphants, les tigres sont séparés de leur mère très tôt (quand ils ont deux semaines), puis on les fout dans des espaces bien trop petits pour des animaux qui vivent normalement sur de grands territoires. Ils passent des heures attachés par une chaîne, gavés de nourriture par les touristes alors qu’ils ne peuvent pas faire d’activité physique. Forcément, ils finissent tous en mauvaise santé, et bien souvent on finit par les tuer pour vendre des parties de leurs corps réputées pour avoir des pouvoirs magiques dans certains pays. A vomir.

3. Les promenades à dos d'âne en Grèce

On parle notamment des ânes et des mules sur l’île de Santorin en Grèce, mais c’est pas impossible que d’autres lieux aux alentours reproduisent la même chose. Ici, ce qui pose problème, c’est que les ânes transportent des touristes qui sont trop lourds pour eux, en faisant des tas d’aller-retour qui les épuisent, le tout sous un soleil de plomb, avec trop peu d’eau et de nourriture. Vous ne feriez jamais faire ça à un humain (sauf si vous êtes une ordure), donc ne le faites pas faire à des animaux.

4. Les parcs à ours

Dans ces parcs, les ours sont souvent entassés dans des cages surpeuplées, alors que ce sont des animaux solitaires. Ils n’ont rien à faire, s’ennuient et finissent par se battre ou tombent malades à cause du stress engendré par leurs conditions de vie. On parle même pas de ceux qui sont dressés pour faire des tours et qui sont donc, bien sûr, battus.

5. Les spectacles d'orques et de dauphins

Dans les deux cas, les animaux sont capturés dans les océans, ce qui les fait stresser (certains n’y survivent même pas). Une fois dans leur bassin, ils n’ont plus d’espace suffisant, et l’eau, souvent traitée au chlore, agresse leur peau et leurs yeux, ce qui occasionne des maladies. On aura beau essayer de vous faire croire qu’ils sont heureux et qu’ils s’amusent en faisant leurs tours avec les dresseurs, tout ça est entièrement faux.

6. Les singes danseurs

Ce type de spectacle est souvent visible en Thaïlande. Les macaques y sont violemment dressés pour faire des tours et danser devant des foules de touristes. Une fois leur journée finie, ils se retrouvent enfermés dans des cages bien trop petites pour eux ou attachés avec des chaînes très courtes. Sérieusement, il ne faut vraiment pas avoir d’âme pour leur faire ça.

7. Les charmeurs de cobra

Les cobras avec lesquels vous pouvez prendre des photos (payantes) quand vous êtes en voyage, ils ne sont plus dangereux. En fait, ils ont été capturés dans la nature, puis on a retiré une partie de leurs crocs et bloqué leurs canaux de venin. Après cette opération douloureuse, beaucoup de serpents meurent d’infections. Laissez-les tranquilles.

8. Prendre des tortues marines dans ses mains

Prendre une tortue de mer dans les mains, ça la fait stresser. Elle se débat, et beaucoup de touristes la laissent tomber sous le coup de la surprise, ce qui peut évidemment la blesser ou la tuer. Et même si aucun accident de ce type n’arrive, on peut transmettre des maladies aux tortues rien qu’en les manipulant. A partir de là, on ne voit plus vraiment l’intérêt de vouloir les prendre dans nos mains, si ce n’est pour faire des putains de photos Instagram qui n’ont aucun sens.

9. Les élevages de crocodiles

Là, c’est principalement la surpopulation qui pose problème : les crocodiles sont littéralement les uns sur les autres et finissent par se battre pour manger quand ils ne meurent pas simplement de maladies et de stress. En plus de ça, on leur file souvent de la nourriture de merde. Ce dernier point vaut aussi pour les balades en bateau en Floride : pour attirer les crocodiles près des touristes, les guides leur filent à bouffer des trucs pas du tout adaptés à leur alimentation. Bref, foutons-leur la paix.

10. Boire du café de civette

On en parlait déjà dans le top des sécrétions animales qu’on mange, mais les civettes sont exploitées, dans de toutes petites cages, pour produire un café qui n’est, d’après les spécialistes, pas non plus exceptionnel (et même s’il l’était, ça ne justifierait pas ces mauvais traitements). En gros, si on vous propose ça, refusez pour le bien des petites civettes.