C’est le cauchemar de tout vacancier qui se respecte : une valise trop fucking chargée. C’est pas pour rien qu’on vous a sélectionné les meilleurs tweets sur les valises, c’est bien que cet objet censé évoquer, voyage, détente et repos symbolise notre échec absolu. Sachez pourtant qu’il est possible de voyager plus léger (c’est même une étape indispensable pour un voyage plus écolo). On vous explique ici comment faire.

1. Faire des tas

Avant de partir, répartissez tous les vêtements que vous pensez emmener par genre: tee-shirts, pantalons, robes etc., et n’en prenez qu’un ou deux de chaque. Si vous avez une pile aussi haute que vous, c’est mauvais signe. Petit bonus, si chaque vêtement peut convenir à trois tenues différentes, vous êtes sur la bonne voie. Si vous partez pour longtemps, pensez à prendre de quoi laver vos vêtements (ou achetez-en sur place, voir plus bas).

2. Faire de ses vêtements des "makis"

Le pliage est un élément essentiel en terme de gain d’espace. Tout jeter en boule dans sa valise, c’est n’est pas vraiment une technique et ça ne fera que prendre une place inutile, vous n’avez donc jamais joué à Tetris ?. Rouler vos vêtements façon « Maki » japonais vous fera gagner une place considérable. Même si certaines matières (tels que le coton et le lin) se chiffonnent plus que d’autre (le jean et la maille par exemple). La technique du « maki » est plutôt conseillée aux grands voyageurs.

3. Favoriser les vêtements et linges en microfibre

Tee-shirt, short, serviette de plage existent maintenant en microfibre pour un pliage ultra compact et donc un gain de place très avantageux. Et non, ils ne sont pas plus moches que des vêtements « traditionnels ».

4. Ne pas prendre dans sa valise ce que vous pouvez emprunter ou acheter sur place

Si vous partez à plusieurs, répartissez-vous les objets à emmener (shampoing, sèche-cheveux, linges, etc. ). Si vous vous rendez dans un hôtel, renseignez-vous sur les services qu’ils proposent. Et si vous partez chez une famille, demandez-leur la possibilité d’utiliser certains de leurs objets. Bien sûr, il y a aussi toujours la possibilité d’acheter sur place des produits (crème solaire, brosses, etc). Oui bizarrement à l’étranger aussi on se lave les cheveux, dingue non ?

5. Garder les échantillons

Beaucoup de magasins de cosmétique vous offrent des petits échantillons gratuits lors de vos achats. Généralement vous les mettez dans un tiroir de la salle de bains avant de tous les jeter pendant le rangement de printemps. Gardez-les et utilisez-les lors de vos voyages. Ils sont non seulement plus légers, mais grâce à leur faible contenance, vous pouvez les garder avec vous durant les voyages en avion.

6. Se forcer à laisser de la place pour les souvenirs

Deux solutions possibles. La première est que vous preniez dans votre sac un autre sac pour rapporter vos souvenirs. Mais là c’est tricher. La deuxième (notre préférée) est que vous laissiez une grande place vide dans votre valise pour ramener les tee-shirts « I love Le Havre » et autres bibelots achetés sur place en souvenir. Même si vous regretterez de les avoir ramenés une fois chez vous.

7. Vérifier deux fois ce dont vous aurez réellement besoin

Il se dit que la plupart des gens n’utiliseraient que 20% des objets de leur valise. Regardez bien ce que vous prenez et vérifiez si vous ne pouvez pas les laisser chez vous. Votre parfum par exemple, en vacances toute la journée sur la plage, c’est vraiment utile ? Ou votre sèche-cheveux, si vous partez dans un endroit chaud, 20 minutes sur la terrasse pour les faire sécher avec un bon livre (ou votre téléphone) pourraient largement faire l’affaire.

8. Choisir la bonne valise

Dès le départ, choisissez une valise robuste mais légère, de préférence à roulettes. Vérifiez également auprès de la compagnie le poids limite des valises autorisées en soute. Ca serait mieux d’être capable de porter votre sac ou valise, sans vous dire que vous trouverez bien une charmante personne qui vous aidera à la descendre du tapis roulant. Remarquez, ça crée des liens.

9. Durant le voyage, porter sur soi les vêtements les plus lourds

Cette technique (qui ne marche pas pour le ski, on précise) vous permet non seulement d’alléger votre valise, mais elle a également d’autres avantages. Ne voyagez pas en tongs ou en petites chaussures, si cela peut paraître confortable, ce n’est pas très pratique. Les retards de vols sont fréquents, rester 24h coincé dans un aéroport, en allant de droite à gauche pour trouver un coin où dormir ou la porte d’embarquement qui change continuellement, sera beaucoup plus facile en baskets qu’en Havaianas. Les aéroports ainsi que les avions eux-mêmes sont très souvent froids, il vous faudra un pantalon (plutôt qu’un short), ainsi qu’un pull chaud à avoir toujours sur vous.

10. Garder dans votre bagage à main les objets de première nécessité

Peut-être cela alourdira-t-il un peu votre sac, mais c’est un élément important à ne pas occulter pour un voyage plus agréable. Comme dit plus haut, les retards sont fréquents, et une fois votre valise enregistrée, il n’y a plus moyen de la récupérer avant l’arrivée. Gardez donc avec vous, des médicaments (et leurs ordonnances), vos chargeurs, de quoi vous occuper (et plutôt deux fois qu’une). Ne prenez pas ou peu de nourriture ou de boisson, la plupart des aéroports ont une politique très stricte et vous les confisqueront lors des contrôles.

Et pour devenir encore plus un meilleur être humain sur cette planète on vous a réuni tous les accessoires indispensables pour un voyage éco-responsable.