Si vous n’avez pas d’argent à investir dans de nouveaux jeux. Pas de problème. On vous invite à réutiliser vos anciens jeux mais en vous fixant des règles alternatives. Ça offre une deuxième vie à des jeux que vous avez délaissés et ça permet de préserver l’environnement car vous ne sortirez pas de chez vous pendant encore longtemps.

Attention, gros risque de perte de repères car jouer à un jeu sans suivre les règles fixées par le fabricant peut entraîner une envie de casser des écrans et de lécher des souris, ou l’inverse. Bref, restez calmes et cliquez.

1. GTA dans la peau d'un inspecteur du permis de conduire

GTA, c’est détruire un petit continent avec une Renault Twingo, être poursuivi par l’armée le plus rapidement possible et essayer de traverser la map en volant dans un minivan. Après, quand tu as un esprit dérangé, tu peux t’arrêter aux feux rouges, mettre ton clignotant quand tu tournes, allumer les warning quand ta vitesse est anormalement basse, respecter le code de la route quoi. Mais un gameplay pareil indique clairement un degré de psychopathie assez élevé. Ça veut aussi sûrement dire que tu fermes les portes trois fois, que tu te laves les mains toutes les 5min et que tu as des membres de ta famille enfermés à la cave.

2. FIFA en mode battle royale (en crampons)

Les jeux de foot consistent à amener un ballon de type rond au fond de filets de type filets. Mais ce principe est très vite rébarbatif. Afin de varier les plaisirs, organisez des parties entre deux équipes de onze joueurs avec trois remplaçants où le but n’est plus de marquer mais de se faire sortir le plus de joueurs possible. Le seul objectif devient le tacle par derrière les deux pieds décollés du sol avec comme Saint Graal le carton rouge direct.

3. Starcraft le jeu de rencontres intergalactiques

Pas besoin de péter les races voisines avec des missiles gros comme des paquebots. Et si, pour une fois, on organisait des ateliers participatifs où on partagerait sa vision d’une économie nouvelle, locale et inclusive avec les amis protoss et zergs. Une envie de vivre ensemble, tout simplement.

4. Les Sims, version donjons et domination

Le but des Sims est de construire un foyer où la classe moyenne peut vivre harmonieusement jusqu’à ce qu’un esprit malade vienne y mettre le zbeul. Mais bon, quand recréer la banlieue de Melun te saoule, il se peut que tu perdes de vue l’objectif. Et dans les Sims, ça peut vite prendre des proportions… sexuelles. Exit les enfants casse-couilles, stop la monogamie cis-genre « à la papa », votre avatar quitte son taf dans les assurances pour devenir patron d’un donjon sado-maso où il prend son pied le mardi en semaine…

5. Mario, le super plombier qui voulait simplement déboucher des éviers

Pour les plus anciens d’entre nous, ceux qui ont utilisé une console portative 8 bits de type Gameboy, vous avez certainement connu l’époque de Mario Bros. Premier jeu de plates-formes mondialement connu, le joueur y incarne un petit plombier Italien qui défonce à coups de pieds différents monstres, boss et méchants très méchants pour délivrer la belle Peach. Mais si Mario n’était en fait qu’un plombier incompris qui voulait, au lieu de se battre, déboucher des canalisations et facturer la main d’oeuvre la peau du cul ?

6. Zelda Breath of the Wild : appliquer la méthode du « game tester »

Tu refuses la vie telle qu’on te la présente, ton Link à toi ne sera pas un autre tas de pixels dans une armée d’avatars décérébrés. Tu veux te distinguer en montrant la réalité, la vraie, que tout ceci n’est qu’une grande illusion à la Truman Show. Pour ça, tu longes les bords de ce monde gigantesque à la recherche de l’espace oublié par les dev, tu te colles à tous les PNJ comme un Polanski virtuel, tu te frottes à tout ce qui bouge et ne bouge pas pour découvrir le bug qui fera de toi un héros du forum 18-25 de jeuxvideo.com.

7. Red Dead Redemption, passion equitation

Être cowboy, ça n’a jamais été ton truc. Les fayots autour du feu avec des crasseux qui se partagent un chicot à quatre, c’est pas ta vie. Toi, t’as toujours été amateur d’équitation. T’as vu Japeloup et Seabiscuit 14 fois, chacun. Tu aimes la délicatesse d’un galop maîtrisé, la subtilité d’un pas rassemblé ou d’un trot bien tenu. Red Dead Redemption, c’est un jeu où tu peux enfin traverser les étendues sauvages américaines à cru sur ta fidèle monture sans te soucier de porter une bombe, et on ne parle pas d’un jeu sur le terrorisme.

8. Sonic ou l’éloge de la lenteur

Tu n’as pas compris que Sonic était un hérisson, et encore moins qu’il allait vite. L’important c’est de prendre son temps. Ton Sonic est la petite bête peureuse que l’on retrouve dans les campagnes françaises et pas ce missile qui a trois comptes insta personnels, deux meufs et fait La Défense-Miromesnil à donf tous les matins en essayant de choper toutes les pièces. Sonic lit Pierre Rabhi, le Droit à la paresse de Paul Lafargue et s’arrête pour prendre le poul de son époque. En fait, Sonic est avant tout un humaniste qui s’intéresse plus à ses contemporains qu’à la thunasse. Donc chill man !

9. Minecraft, le cauchemar du psychorigide

Comme tous les jeux « bac à sable », Minecraft n’a de limites que l’imagination de ses joueurs. Alors quand une personne à l’esprit « ordonné » (vous savez, de celles qui rangent leurs slips par ordre alphabétique) joue à Minecraft, il y a friction. On recommande donc aux gens qui veulent jouer à Minecraft de façon ordonnée de fermer l’application et de rouvrir le tableau excel qui recense leurs cure-dents.

10. Tetris conflit vertical

Ta passion pour la Grèce antique fait que tu préfères les colonnes. Tétris te demande de faire des lignes. Bref, tes parties sont courtes.

11. Street Fighter et autres anomalies du versus fighting

A part quelques stakhanovistes de la mandale virtuelle, devenir bon à Street Fighter requiert une pratique régulière et intense du jeu. Donc pour les noobs qui appuient sur toutes les touches de leur pad sans logique particulière, je propose un gameplay alternatif qui se déroule comme suit : prenez votre pad, enfoncez-le dans la narine de votre choix de l’adversaire et lancez un jeu normal. Ce mode de jeu assez court prodigue un aspect ludique : faire disparaître tout en s’amusant les jeux de versus fighting.

12. Metal Gear Solid : FAITES DU BRUIIIIT

Les jeux d’infiltrations comme Metal Gear Solid, Splinter Cell ou Alien Isolation prônent le silence, les sauvegardes fréquentes et les échecs répétés. Si, comme votre serviteur, toutes ces caractéristiques ne font pas partie de votre fiche personnage, alors prenez une masse, réduisez à l’état de pulpe votre console et sortez dans la rue casser les oreilles de vos concitoyens les plus silencieux.

13. Flight Simulator mais en restant au sol

Tu es quelqu’un de terre à terre, tu ne ressens pas le besoin de voler. D’ailleurs, ça n’est pas très logique ce mode de déplacement. Toi, les New-York-Tokyo, tu les fais par la nationale, bien accroché au sol et peu importe le temps que ça prendra.

À quelles méthodes pour recycler tes jeux vidéos penses-tu ?

Regarde aussi nos tops des jeux vidéo en version honnête, des memes sur les jeux vidéo, et les jeux vidéo préférés des Français.