Coucou la cradosphère ! Comment ça va, aujourd’hui, sur la planète des pieds qui puent et des microbes en folie ? De mon côté, tout roule. Ça roule tellement que je suis d’humeur généreuse, et que j’ai envie de vous donner quelques petites astuces que nous tous, les cracras, nous devrions connaître pour être un peu moins dégoutants. N’hésitez pas sur SURTOUT PAS à les mettre en application. Rapidement, de préférence. Bisous (mais de loin, hein).

1. Utilisez du vinaigre blanc pour les odeurs de linge mal séché

Un t-shirt qui a mis trop de temps à sécher, un maillot de bain transporté trempé ou une serviette de douche humide : ça pue. Un doux mélange entre du moisi et de l’eau croupie. Pas de panique, même si ces odeurs sont tenaces, il vous suffira de verser 1/4 de tasse de vinaigre blanc dans votre machine avant le lavage. C’est magique.

2. Mettez du déodorant quand vous commencez à cocotter ne sert à rien

Eh oui ! Le déo n’est pas fait pour camoufler vos odeurs en milieu de journée (et ça vous le sauriez si vous alliez lu nos erreurs à ne pas faire avec le déodorant). En réalité, il faut l’appliquer sur vos aisselles propres, en sortant de la douche. De cette manière, vous rendez votre peau inhabitable pour les bactéries, responsables des mauvaises odeurs.

3. Nettoyez correctement votre nombril avec un coton-tige

Ce truc répugnant du corps humain est infesté de microbes. Non seulement il faut le nettoyer toutes les semaines, mais en plus il faut faire ça sérieusement ! Vous pouvez notamment tremper un coton-tige dans de l’alcool ou du gel douche, nettoyer, rincer à l’eau, puis sécher avec un autre bâtonnet.

4. Nettoyez et désinfectez vos bijoux

Par pitié. Je sais que certains ne retirent jamais leurs piercings pour des raisons pratiques, mais je vous jure que c’est crado. Idem pour les bracelets, les colliers ou les bagues. Vos bijoux sont exposés à l’air extérieur, à la pollution, aux bactéries du métro, vous les touchez, les posez sur des surfaces sales (sans toujours vous en rendre compte), ils prennent votre transpiration,… BREF. C’est dégoutant. Pensez à les nettoyer et les désinfecter régulièrement.

5. Pensez à nettoyer aussi les montures de vos lunettes

Nettoyer les verres est indispensable pour y voir clair, mais ce n’est pas tout ! Vos montures, directement sur votre peau, sont en contact avec la transpiration, la poussière, les diverses projections, sont posées sur des surfaces pas toujours désinfectées… Avant de coller ça sur votre petit minois, pensez à les désinfecter. Tous les jours.

6. Allez aux toilettes après un rapport sexuel

J’espère ne rien vous apprendre ici, mais au cas où : après le sexe, on va faire pipi direct ! C’est super important ! Ça empêche les bactéries de remonter l’urètre pour finir dans la vessie et provoquer une infection. Y’a rien de pire qu’une infection urinaire, vraiment.

7. Après avoir touché de la viande crue, lavez-vous immédiatement les mains

Avant aussi, d’ailleurs. Après avoir touché de la viande crue, les bactéries qui peuvent être à sa surface se retrouvent sur vos mains. Si vous touchez un autre aliment ensuite, vous transférez ces microbes : c’est ce qu’on appelle la contamination croisée (et ça n’a rien à voir avec les mots croisés).

8. Utilisez des planches à découper différentes pour la viande et les autres aliments

Les planches à découper (surtout celles en bois) sont de véritables nids à microbes ! Même si on les nettoie avec toute la vigueur et la bonne volonté du monde : certains résidus s’incrustent dans les micro-rayures et les contaminent. Pour éviter un maximum les fameuses contaminations croisées, il est préférable de ne pas couper la viande et les autres aliments sur la même surface. On pense également à bieeeeen les nettoyer, et à les changer régulièrement !

9. Pour moins puer des pieds, pensez à les exfolier

MAIS QUOUA ? MAIS OUI ! Si vos pieds sentent le poisson pas frais, c’est peut-être parce que vous ne les exfoliez jamais. De cette manière, vous laissez la peau morte fermenter avec la transpiration de vos ieps dans les chaussures. Eh bon appétit, bien sûr.

10. Désinfectez votre téléphone tous les jours

Qui utilise son téléphone aux chiottes ? Qui le pose sur n’importe quelle table de bar ou bureau au taff ? Qui le touche toute la journée ? Le passe à quelqu’un pour lui montrer je ne sais quoi ? Votre téléphone est un nid à microbes. Je vous jure que si les bactéries étaient visibles à l’œil nu, vous n’oseriez même pas le toucher avec un bâton. Un petit coup de désinfectant par-ci, par là, ça ne lui fera jamais de mal !

11. Rincez votre douche/baignoire après utilisation

Histoire que les résidus de savon ou de shampoing, favorables au développement de micro-organismes, ne stagnent pas sur les surfaces. Dans les villes où l’eau est full calcaire (cc Paris), ça vous permettra également de garder vos carreaux et parois intacts.

12. Fermez la cuvette des chiottes avant de tirer la chasse

Pourquoi ? L’eau, mélangée à l’urine ou aux matières fécales, provoque la prolifération des bactéries dans l’air. En fermant la lunette des WC, vous faites en sorte que 80% des microbes soient retenus dans les toilettes plus que dans l’air ambiant de votre petit chez-vous.

Allez-y mollo sur le désinfectant quand même ! Trop d’hygiène tue l’hygiène. Stop les gestes d’hygiène qu’on fait tous les jours alors qu’on ne devrait pas. Vraiment.