Popeye étant devenu, au fil des années, un gros ringard, son légume totem l’a suivi dans les méandres de la haine infantile. Pour vivre heureux et en bonne santé, vivons cachés. Mais le mieux c’est quand même que vos mômes mangent des épinards sans tortiller.

1. En salade

Encore au stade de la jeune pousse, l’épinard est tout mignon. Même mangé cru, l’épinard reste toujours aussi riche en fer. Encore faut-il que l’enfant aime la salade.

2. Masqué avec de la crème

Astuce qui ne fonctionne que si la restauration scolaire ne vous a pas savonné la planche préalablement. L’humanité entière garde un souvenir affreux de ce plat, qui constitue un des pires plats à la cantine.

3. En lasagne avec du saumon

Alternative végétarienne à cette spécialité née en Campanie, la lasagne saumon-épinard est un must pour faire accepter l’inacceptable. Les lasagnes, vous pourrez foutre du ciment et du jus de poubelle dedans, ce sera toujours satisfaisant.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Sambawamba

4. Sur une pizza

Mais caché sous la sauce tomate, le fromage et le pepperoni. Et en très petite quantité. Oui, ça ne sert à rien. Mais c’est pour le principe et pouvoir se la taper auprès des autres parents : « oui, Corentin mange des épinards, oui ».

5. Dans une quiche

Simple. Basique. De la pâte brisée. Des œufs. Du fromage. Sel. Poivre. Un soupçon d’épinard. Ni vu ni connu j’t’embrouille.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : H Padleckas

6. Dans des pancakes

Une alternative salée pas inintéressante. Dans une pâte à pancake normale, jetez de l’épinard haché et des graines de pavot. Posez dessus un œuf au plat pour le cacher et vous devenez le génie du mal.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Kanko from Nagasaki, Japan

7. Le cacher dans des muffins

Même modus operandi que pour les pancakes. Pensez à remplacer les pépites de chocolat pour des dés de chorizo ou de jambon. Sinon, ça risque d’être franchement dégueulasse.

8. Dans une purée

« Elle est pas un peu verte la purée papa ? ». Non non t’inquiète surtout pas, c’est une race de patates qui est verte et qui, à la cuisson, prend… change… avec le… Vous vous embrouillez, fuyez !

9. Dans des boulettes de viande

La boulette reste le moyen le plus fielleux de faire manger des légumes aux enfants. Encore faut-il que la proportion 95 % viande 5 % légumes soit respectée. DECONNEZ PAS.

10. Dans un pesto

Les pâtes étant le plat que l’enfant réclame instinctivement, agrémentez-les avec un pesto où le basilic est remplacé par de l’épinard frais. Sans oublier d’y mettre quadruple dose de parmesan.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : ?

Bravo, vos enfants ont mangé des épinards. De façon ultra-symbolique. Mais en ont quand même mangé. Il n’y a pas de petites victoires que des belles batailles disait Churchill. Ou Louane.