Eh oui, encore un truc qu’on découvre avec la parentalité : le trafic de poussettes ! Mais enfin, qui sont les cœurs de pierre qui osent voler une poussette à des gens qui ne dorment plus la nuit et ne sont déjà plus que l’ombre d’eux-mêmes ? Pas de panique, avant de te lancer dans un soliloque enflammé sur les maux de notre société, on va plutôt te donner quelques astuces pour éviter d’en arriver là.

1. Investir dans un vrai cadenas comme pour un vélo (oui oui le gros U)

Aux grands maux les grands remèdes ! On oublie la petite chaînette en tortillon, là, sympathique et légère, et on investit dans le bon gros U super lourd et relou. Attention à bien faire en sorte que chaque parent ait un exemplaire des clés sur son trousseau. Parce que si tu arrives devant la poussette bien attachée et que t’as pas la clé, là, c’est juste très con. Et rageant.

Prix : à partir de 91 chez Fancy

2. Ne rien laisser traîner dans la poussette

« Mais enfin, qui irait voler le petit doudou si mignon d’un bébé pour qui ça représente tant ? » Mais BORDEL, qui vole des poussettes, tout simplement ? Donc on arrête d’essayer de comprendre ce qui se passe dans la tête de ces gros relous et juste on ne tente pas le diable. Même vos poireaux tout frais achetés chez le primeur du quartier : rien. Ou alors c’est le moment ou jamais d’essayer de « malencontreusement » vous faire voler le sac criard que Beau Papa vous avait offert pour Noël…

3. Eviter d’avoir une poussette Yoyo que tout le monde va convoiter

Nous y voilà ! La star parmi les stars, l’iPhone 14 Pro de la poussette, celle qui peut atteindre 1000 euros si tu as pris la panoplie d’accessoires : écran plasma, frigo intégré, climatisation et jantes chromées. Enfin, on imagine que pour être prêt à lâcher 1000 boules, elle doit au moins avoir une de ces options, non ? Attention, on n’est pas le genre de personne à dire à une femme qui vient de se faire emmerder dans la rue : « Oui mais t’as vu la taille de ta jupe, tu cherches aussi ! » Non, vraiment pas. On veut juste profiter de l’occasion pour te demander : est-ce que franchement tu as besoin de ce modèle-là de poussette ? Allez, rouvre donc ton tiroir avec ton vieux Nokia 3310 et souviens-toi du plaisir de jouer à Snake…

Prix : à partir de 287.61 chez Farmacosmo

4. Avoir une poussette double : le gros tank que personne ne voudra te prendre

Oui parce qu’il faut bien trouver des avantages au fait d’avoir des jumeaux… Tu peux nous croire, ils n’ont pas ces problèmes-là, eux avec leur machine de guerre imprenable. Impossible à plier, méga lourde et encombrante, aucun voleur ne saurait quoi faire d’un tel engin. Bon, de là à envier les parents de jumeaux, faut pas charrier. On préfère encore se faire voler notre poussette !

5. Laisser son bébé dedans

Bah quoi, c’est vrai, quel est le tordu qui piquerait une poussette avec l’enfant dedans ? Là, c’est plus du vol, ça s’appelle un enlèvement et notre petit doigt nous dit qu’il aura quand même du mal à revendre le gamin sur Le Bon Coin. Enfin, ça c’est dans l’hypothèque où il arriverait à partir avec la poussette sans déclencher l’alarme a.k.a. ton bébé d’amour et ses ultrasons plus aigus que les plus belles vocalises de Mariah Carey et Flipper le dauphin réunis.

6. Préférer le porte-bébé à la poussette

On garde donc la poussette pour les balades où on n’aura pas besoin de la garer mais pour les déplacements qui nécessitent mille arrêts, on opte pour le porte-bébé. C’est quand même le meilleur kit mains-libres quand tu as un bébé. Même que certaines marquent t’expliquent que l’enfant est à la bonne hauteur quand il est « à portée de bisous », si c’est pas meeeeugnoooonnn ça !

Prix : à partir de 20.98 chez Little Saponin Tree

7. Mettre un autocollant Verisure dessus pour un effet dissuasif

Sur un malentendu, faire croire qu’il y a une alarme sur la poussette, ça peut marcher… Bah quoi, c’est comme tous ces gens qui mettent un panneau devant chez eux avec écrit « Attention, chien méchant ! » alors qu’on entend leur petit caniche au loin qui prend son bain de soleil de 16h. Ou pire : tous ces gens qui n’ont pas de chien du tout. Bon alors, oui, à ce compte-là, pourquoi ne pas carrément installer une vraie alarme sur la poussette ? Franchement ? La flemme !

8. Avoir un chien qui monte la garde

En plus pour le coup, on n’est pas sûr qu’il y ait besoin d’un chien méchant, hein. Juste un chien bien teigneux et bruyant. Bon ça veut aussi dire qu’en plus de tout ce que tu as à penser avec le bébé, tu fais aussi des pauses pour ramasser potentiellement la merde de ton chien. Mais on n’est pas dans le top 10 des astuces pour passer un moment dehors avec son bébé. Nous on t’aide juste à garder ta poussette alors un peu de gratitude, quoi !

9. Partir avec les roues de la poussette

Encore une fois, c’est comme pour le vélo : la plupart des détenteurs de vélos électriques se baladent avec la batterie hyper lourde de leur vélo sur eux. Tout ça pour pouvoir bien faire les malins dans la côte quand toi tu sues de toutes part pour faire 1cm de dénivelé mais on s’égare. C’est vrai que si tu as déjà ton bébé dans les bras et que tu dois en plus te trimballer une ou plusieurs roues, c’est un peu encombrant. Ce qu’il faudrait c’est quelque chose pour transporter tout ça… Rappelle-nous pourquoi tu l’as garée la poussette au départ ?

10. Avoir une vraie poussette pliante en deux secondes, légère et compact

Une poussette facile à transporter une fois pliée, quoi. On vous voit venir les fanas de la Yoyo. Nous on vous parle de quelque chose qui pourrait se porter comme un sac à dos une fois plié, quelque chose de pas encombrant qui permettrait d’avoir les mains libres quand même. On ne sait pas si ça existe, en vrai, mais si quelqu’un se lance dans sa commercialisation, y’a intérêt à ce qu’il nous file notre pourcentage des recettes !

Bon, si aucune des solutions qu’on t’a proposées ne te convient, libre à toi, si tu veux, d’attendre que ton enfant sache marcher avant de foutre le moindre pied dehors, ça règlera la question !