L’Homme pourrait tenir une centaine de jours sans manger à condition d’avoir fait un minimum de gras avant de se lancer. Une belle perf qui s’avère toutefois très en deçà de celles de certaines espèces animales capables de se serrer la ceinture sur des périodes bien plus longues. Une défaite, forcément difficile à avaler !

1. Le tardigrade capable de jeûner pendant 30 ans

Cet animal microscopique est l’avenir de l’homme, ou du moins, nous survivra t-il après qu’on ait fini de saloper la planète au point de la rendre inhabitable. Surnommé l’ourson d’eau, le tardigrade serait un gros masochiste, capable d’endurer des températures extrêmes allant de -272° C à 150°C, et de jeûner pendant 30 ans sans broncher. Petit mais costaud !

Source photo : Giphy

2. La tique, privée de repas pendant 4 à 8 années

On comprend mieux pourquoi ces saloperies se jettent goulûment sur le premier mammifère qui passe pour lui faire la peau. Parce qu’elles ont tout simplement la dalle ! Une tique ne mangerait en moyenne que 3 vrais repas dans sa vie, et pourrait jeûner ainsi pendant 4 ans. Certaines tiques anorexiques seraient même capables de se priver pendant 8 longues années !

Source photo : Giphy

3. Le crocodile, en digestion pendant 3 ans

Les plus gros crocodiles pourraient jeûner pendant près d’un an et jusqu’à 3 années en cas de grosse grosse galère. Et ils en ont vu passer un paquet en 200 millions d’années, adaptant à chaque fois leur métabolisme pour survivre. Tout ça pour finir en santiags en croco. Darwin is a bitch !

Source photo : Giphy

4. La tortue des Galapagos capable de jeûner 1 année entière

Ne tentez pas l’expérience avec votre tortue naine bouffeuse de salade, elle ne survivrait pas à un tel régime minceur. Seules les tortues des Galapagos seraient capables de se priver de manger et de boire pendant aussi longtemps, histoire de faire le dos rond en cas de pépin.

Source photo : Giphy

5. Le saumon au régime pendant 9 mois avant de se reproduire

Il paraît que la Nature est bien faite… Allez expliquer ça aux saumons qui, sans trop savoir pourquoi, se sentent obligés d’aller faire du sexe pile à l’endroit où ils sont nés. Imaginez-vous à leur place ! C’est le genre d’instinct débile susceptible de foutre votre vie en l’air. Surtout que pour se rendre sur leur lieu de coït, ils doivent effectuer le trajet à contre-courant… et à jeun ! Un périple qui peut durer 9 mois sans avaler quoique ce soit avant la délivrance finale.

Source photo : Giphy

6. L’araignée d’Australie jeûne pendant 6 mois

Ne vous fiez pas à la taille des araignées que l’on trouve un peu partout en Australie, leur appétit est inversement proportionnel, la plupart pouvant jeûner pendant près de 6 mois, voire jusqu’à 2 ans pour certaines espèces. Ce qui leur laisse largement le temps de se faire une toile.

Source photo : Giphy

7. Le manchot empereur au régime sec pendant 4 mois

Chez les manchots, c’est le mâle qui s’occupe de couver le futur rejeton, pendant que madame, part chasser dans le froid. Il peut ainsi rester 4 longs mois sans manger à protéger sa progéniture et perdre jusqu’à 45 % de son poids avant que sa compagne ne revienne enfin lui donner un coup de main : ce qui est logiquement vital pour un manchot.

Source photo : Giphy

8. L’ours en hibernation = jusqu’à 100 jours sans manger

Pendant les longs mois d’hiver, les ours sont capables de réduire leur métabolisme de moitié afin de ne pas avoir besoin de manger ni de boire pendant une centaine de jours. Soit un réflexe de survie à peu près inverse de celui de l’homme pendant cette même saison.

Source photo : Giphy

9. Le chameau à la diète pendant 1 mois

Soit le double comparé à cette baltringue de dromadaire qui a beau avoir roulé sa bosse dans le désert depuis des millénaires, n’en a qu’une seule, de bosse, endroit où sont conservés ses stocks de bouffe (80 % de matière grasse). Le chameau et sa double réserve de gras peut quant à lui jeûner pendant près d’un mois, perdant au passage jusqu’à 20 % de son poids total (qui peut atteindre en moyenne 600kg).

Source photo : Giphy

10. Le cafard au régime pendant 1 mois

Le cafard n’est pas du genre très regardant niveau bouffe, puisqu’il mange de tout, y compris les déjections de ses congénères. Mais il peut également décider de se serrer la ceinture en cas de vache maigre (c’est une expression) pendant près d’un mois. Au-delà, c’est le coup de cafard assuré…

Source photo : Giphy

Et vous, c’est quoi votre record sans aller vous chercher un truc à grignoter ?