Pas plus tard que cette semaine on a retrouvé un béluga dans la Seine, sorte de pokémon aquatique sans pouvoirs mais avec une tête rigolote, deux particularités qui décrivent également parfaitement Vincent Lagaf. Quoiqu’il en soit ce n’est pas la première fois qu’un animal assez inhabituel se retrouve dans ce fleuve français extrêmement célèbre pour la qualité de son eau qui peut vous donner la chiasse mexicaine si vous en buvez et on a décidé de faire une petite liste des créatures perdues qui sont passées par là.

1. Un béluga

Si vous avez lu l’intro de ce top vous n’avez pas manqué la référence à ce noble animal, sinon vous ne respectez vraiment rien. Quoi qu’il en soit un béluga s’est retrouvé bloqué dans la Seine et à l’heure qu’il est on ne sait toujours pas si on va pouvoir lui porter secours. Qu’est-ce qu’il fout dans la Seine ? Aucune idée, mais lui ne vous demande pas ce que vous allez foutre en vacances en Corse, donc respectez-le.

Les autorités demandent à «l’ensemble de la population de ne pas tenter d’approcher» l'animal

Posted by 20 Minutes on Thursday, August 4, 2022

2. Une orque (mais pas ceux du Seigneur des anneaux lol)

Souvenez-vous, c’était il n’y a pas si longtemps, une orque en assez mauvaise santé s’était retrouvé piégé dans la Seine, avant de mourir des suites de ses blessures malgré les efforts des équipes médicales. Elle était décédée d’inanition, un manque de nourriture vu qu’elle ne trouvait que du plastique à manger, et ça les copains c’est de notre faute.

Crédits photo (Domaine Public) : Robert Pittman

3. Un python de 40 kilos et de trois mètres

En 2012 on avait repêché un python de 40 kilos aux abords de Paris, l’animal était mort et était probablement celui de quelqu’un qui s’en était débarrassé parce qu’il était devenu trop gros. Après on sait pas, il est peut-être mort de vieillesse après une longue et heureuse vie, faut pas toujours tout voir en négatif.

https://www.facebook.com/groups/336563289743029/permalink/381145021951522

4. Le crocodile des égouts de Paris

Découverte sous le Pont-Neuf en 1974, cette femelle crocodile du Nil avait par la suite été transférée dans un aquarium du Morbihan pendant plusieurs années avant de trouver la mort dans « La ferme au crocodiles » dans la Drôme, probablement tuée par un mâle. Encore une preuve qu’il ne se passe jamais rien de bon dans la Drôme comme le dit le célèbre dicton « il ne se passe jamais rien de bon dans la Drôme ».

? Savez-vous qu'un crocodile a vécu dans les égouts de Paris ? 6 secrets sur le réseau souterrain !? Infos et réservations : https://musee-egouts.paris.fr/

Posted by Ville de Paris on Monday, October 25, 2021

5. Une tortue-alligator

C’est en 2009 qu’on a découvert une tortue-alligator dans la Seine. On pense qu’elle a été abandonnée par un trou du cul qui n’avait pas compris que ça grandissait après l’avoir achetée illégalement. On ne trouve cette espèce aux États-Unis dans son milieu naturel et sa carapace ronde et résistante sert souvent de roue de secours aux courageux routiers du Kentucky.

Crédits photo (Domaine Public) : Gary M. Stolz/U.S. Fish and Wildlife Service

6. Un pacu (piranha mangeur de testicules)

Ce cousin du piranha est réputé en Amérique du Sud pour croquer les iouks des baigneurs distraits (c’est une vraie info). Pourquoi un pêcheur en a retrouvé un au bout de sa canne à pêche à Paris ça reste un mystère mais c’est pas impossible qu’il s’agisse d’une tentative de vengeance super ingénieuse stoppée au dernier moment.

7. Un phoque barbu

Aperçu plusieurs fois au cours de son périple français, un phoque barbu avait finalement été arrêté par la brigade fluviale de la Seine en 2006 parce qu’il n’avait pas ses papiers (Sarkozy était ministre de l’intérieur à l’époque et il faisait du zèle). On ne sait pas vraiment comment l’animal s’est retrouvé là mais il a finalement pris la fuite pour probablement retourner chez lui. Une belle histoire. Enfin j’en sais rien je ne connais pas la fin.

Crédits photo (Domaine Public) : Nordelch

8. Des tortues de Floride

Sans être des pros de la géographie, on ne va pas se mentir, la Floride c’est pas le premier port qu’on croise en voguant sur la Seine. Généralement ces animaux sont ramenés de voyage ou vendus par des personnes à la morale douteuse et se retrouvent abandonnés quand les acheteurs réalisent qu’ils peuvent vivre jusqu’à 35 ans. Le problème c’est que les tortues de Floride c’est pas du tout un animal utile à l’écosystème de la Seine parce que ça bouffe des poissons, des poussins et ça peut même croquer une patte de canard.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Fruggo

9. Bonus : Un ours, mais en fait non

Le récit que je m’apprête à vous raconter fait froid dans le dos, c’est arrivé il y a quelques mois quand Patrick Balkany avait écopé d’une peine de prison. Déguisé en ours, il avait remonté la Seine à la nage en partant de Levallois et en espérant atteindre les côtes libres du nouveau monde : Le Touquet. Malheureusement un ours dans la Seine c’est plutôt voyant, mais le loueur de costume n’avait plus en stock celui de dorade qu’il avait adoré porter à la soirée de Noël de la mairie de Levallois. Attrapé par la police il a d’abord passé deux semaines au zoo de Beauval avant qu’on ne comprenne qu’il n’était pas de la famille des ursidés. Un fait divers qui, comme le rappelait le commissaire en charge de l’affaire, « arrive bien trop souvent ».

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Lélapine31

Sinon je vous conseille les animaux sauvages retrouvés à Paris et les animaux qui auraient mieux fait de ne pas aller chez le coiffeur. Ça a l’air chelou comme top quand on lit le titre mais c’est super marrant.

Sources : Le figaro, La république, Ouest France, Time Out, Vice, Romain Paris.