L’Indonésie, c’est chic, c’est choc, c’est super chouette. En plus, c’est super pratique parce que c’est hyper proche en avion (18h) et super pas cher (ne regarde pas les prix, c’est un piège, c’est cher). Aujourd’hui on te présente donc tout ce que tu peux faire en Indonésie (quand on sera déconfinés, n’abuse pas).

1. L'île de Komodo

Komodo, c’est LE truc à faire en Indonésie. Pour une cinquantaine d’euros au départ de Labuan Bajo (petite ville de pêcheurs à l’extrémité de l’île de Florès), vous avez une excursion qui vous emmène d’abord sur l’île de Komodo observer les dragons de Komodo qui ne sont présents que dans cette partie-là du Monde et comptent parmi les animaux les plus dangereux du Monde. Mais aussi, Padar Island, point panoramique incroyable vous permettant de faire vos meilleures photos Instagram, Pink Beach (si vous comprenez un minimum l’anglais ça va), et un point pour nager avec des raies manta. Que demande le peuple ? D’aller à Komodo.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Raul654

2. Mont Bromo

Aller à Mont Bromo, c’est se lever très très tôt, partir très très tôt (genre 3h du mat’) pour aller observer un volcan dans le froid et la nuit. Ah oui, j’oubliai de préciser, le volcan est toujours en activité, sa dernière éruption remonte à 2016, et la prochaine pourrait survenir à tout moment. Mais, c’est quand même très beau et ça fait oublier que tu peux mourir à tout moment.

3. Yogyakarta

Yogyakarta, ou, si on veut simplifier, Ngayogyakarta Hadiningrat, est une ville de l’île de Java connue pour sa culture traditionnelle. Si la ville en elle-même est certes assez sympa à visiter, ce sont ses deux temples qui attirent des milliers de touristes.

Le temple de Borobudur, immense lieu de pèlerinage bouddhiste construit autour de l’an 800, et le temple de Prambanan, ensemble de 240 temples hindouistes. En plus de ça, on y trouve des églises dans la ville. Et tous ces gens arrivent à cohabiter en paix. On salue.

4. Rice Terrace Tegalalang

Les rizières en terrasse, c’est un peu LE truc incontournable si vous allez à Bali. Vous pouvez observer les fermiers en train de cultiver le riz, faire une pause dans les bars juste au dessus des rizières, et même faire de la balançoire dans les rizières. Faites cependant attention à deux choses :

1. Ne vous faites pas arnaquer par les indonésiens qui triplent leur prix en voyant votre regard de petit touriste naïf

2. Ne tombez pas de la balançoire (sinon vous êtes mort).

5. Tana Toraja

Située sur l’île de Sulawesi, Tana Toraja est peuplé de gens qui pratiquent l’animisme, pour eux tous les objets ont une essence spirituelle. Ils adoptent donc des rites funéraires très élaborés, des sépultures d’arbre pour les nourrissons morts avant la dentition, le sacrifice de buffles et de porcs en récupérant leur sang, et l’exposition des gens morts en les accrochant dans des grottes. L’insulte « déterre tes morts » prend donc un tout autre tournant, chez les Toraja.

6. Ulun Danu Temple

Si tu vas à Bali et que tu veux acheter une carte postale (qui achète encore des cartes postales en 2021 ?)(moi), tu trouveras ce temple sur TOUTES les cartes postales. Il est beau, il est instagrammable, et il est perdu en plein milieu de rien, faudra faire 3h de route pour y accéder.

7. Les îles Gili

Tu vois le Paradis ? Non tu vois pas, parce que t’es jamais allé.e aux îles Gili. Si tu y vas, tu verras :

– De l’eau plus claire que ton avenir.

– Des charrettes tirées par des chevaux, vu que les voitures ne sont jamais arrivées aux îles Gili.

– Des bars trop cool remplis de touristes prêts à faire la fête.

Bref, c’est super beau, je te le promets.

8. Bali

Même si on a déjà présenté deux points situés à Bali, il faut dire que toute l’île vaut vraiment le détour. Des bars sur la plage de Seminyak, aux superbes points de snorkeling d’Amed, en passant par la forêt des singes d’Ubud, tu auras de quoi faire à Bali, c’est promis ! Et si tu ne trouves rien à faire, tu pourras trouver assez facilement des masseuses traditionnelles, ça vaut le détour.

9. Lombok

Lombok, c’est Bali, mais pour les asociaux. Pas de touriste, pas (trop) de bars, juste la nature, des cascades d’eau, des volcans et des belles plages. Si vous voulez voir le côté plus nature de l’Indonésie c’est à Lombok qu’il faut aller, vous pourrez même trouver des buffles. C’est bien les buffles. Et aussi des villages traditionnels, si vous êtes gentils ils vous laisseront rentrer et ils vous montreront leurs combats avec leurs boucliers et épées faits maison, c’est encore plus impressionnant que le catch, et faut le faire pour détrôner Rey Mysterio.

10. Aceh

ALERTE GROS MYTHO : je déconseille totalement.

Le contrôle de la région d’Aceh a été pris par des extrémistes un peu foufous. A peu près tout y est interdit : L’alcool, les jeux d’argent, l’adultère et l’homosexualité. Et on ne rigole pas avec puisque si tu ne respectes pas ces règles tu peux te retrouver flagellé en public ou aller directement en prison. Clairement les pires activités de vacances.

Voilà, c’est tout, on a bien rêvé de l’après Covid et de là où on pourrait aller quand ça serait fini, maintenant on peut retourner pleurer dans nos lits et courir au Franprix à 18H40 pour acheter des courgettes.