Salut les petits cromesquis !

La semaine dernière, notre concours préféré décidait de tout envoyer chier en changeant toutes les équipes. Autant vous dire qu’on est paumés. On va s’y faire mais en attendant, on va surtout regretter deux choses. La première c’est bien sûr le départ de Chloé, candidate ô combien sympathique qui va beaucoup manquer au programme. La seconde, c’est que Matthias est toujours là.

Mais écoutez soyons forts, mettons nos plus beaux tabliers et c’est parti pour ce déjà neuvième épisode !

1. Les bouchées doubles

Entrée, plat, dessert. Le tout en trois bouchées.

Et qui dit épreuve sur les bouchées, dit ce gros lourd d’Etchebest qui hurle « HÉ ON VA EN FAIRE QU’UNE BOUCHÉE MDRRRR ».

Et bon anniversaire Christian

2. ILS SONT DE RETOUR

ENFIN.

Enfin le retour du petit prince des assiettes : le cromesquis.

On a l’impression d’assister au retour de Zidane en équipe de France, on va chialer bordel.

3. Thomas s'est trompé de voie

Entre les références à Kaamelott et son look de vendeur de shit aux Vieilles Charrues, on adore Thomas. Mais par contre on le voit plus tenir un truck food alternatif au Pérou que chef d’un trois étoiles à Paris.

On n’a qu’une vie man.

Tu connais la Ruda Salka man ?

4. Ils ont changé Pierre

Avant son élimination, Pierre était calme et discret. Et bah depuis son retour, il est complètement sous crack. Il chante du Manau, il parle de beurre tout le temps, il cuisine des huitres en parlant fort.

Bref, il est devenu breton.

Retrouvez moi sur Twitch tout les mardis soir pour Popcorn

5. Pauvre Michel

Imagine tu perds deux super candidats et t’en récupères un seul qui sait faire que des crêpes et du beurre.

Nan je rigole.

Mais imagine quand même.

6. Matthias est qualifié

Matthias se qualifie dés la première épreuve.

Avantage : on ne le revoit plus de l’émission.

Inconvénient : il est qualifié.

7. Yeyeyeyeyeyayyeaye

Petit mood Koh-Lanta pour Sarah qui décide de cuisiner des insectes. Oui.

Un tartare de fourmis même. Et on pensait jamais écrire ça un jour.

8. Gros timing

Alors que les restaurants sont fermés depuis quasiment un an, qu’un scandale de repas clandestins éclate et que la défiance envers le gouvernement n’a jamais été si forte : c’était peut être pas le meilleur moment pour envoyer une ministre à Top Chef.

Et puis le message sur l’écologie, le chef Colagreco le fait très bien tout seul.

Y’avait pas d’autres dossiers à bosser au ministère au lieu de venir déguster des insectes ?

Oui la daurade je connais j'en ai mangé au Palais Vivi.. Enfin bon je connais quoi.

9. Arnaud fait du pétrole

Petite marée noire pour Arnaud. Et excellente référence : « le ministère, il va être amer« .

Audacieux. Mais on aurait adoré qu’il serve de nouveau son caca à la Ministre. Ça aurait été beaucoup plus fort.

10. Souvenir

En même temps, qu’est ce que vous voulez faire un après cette masterclass d’Adrien ?

11. Adieu Thomas

Fin de l’aventure pour notre babos préféré. Thomas perd en effet la dernière chance contre Pierre et Baptiste.

Aucune surprise, donc. Coup de bol pour Hélène Darroze qui perd Thomas mais qui récupère Arnaud, elle s’en sort bien.

Salut l’artiste.