C’est l’un des plus beaux coins de Paris et assurément l’un des plus populaires. Un village dans la ville, qui fourmille de petits endroits incroyables, d’ateliers d’artistes et de résidences de stars. On aime s’y perdre et profiter de la vue, tout près du Sacré-cœur, sur les hauteurs de la ville lumière. Mais que faire au juste à Montmartre ? Quels sont les incontournables ?

1. Se faire tirer le portrait

La Place du Tertre, tout en haut du quartier, regorge d’artistes en tous genres qui essayent de vendre leurs œuvres. Parmi eux, nombreux sont ceux à aller à la rencontre des visiteurs pour les encourager à les faire poser pour leur livrer, en un temps record, un portrait. Soit une caricature soit un truc plus réaliste. Alors oui ok, ça peut coûter une blinde, le résultat n’est pas toujours à la hauteur et c’est un énorme cliché, mais au fond, c’est plutôt sympa et ça constitue un joli souvenir de vacances.

2. Visiter le Musée de la vie romantique

C’est un grand classique de Montmartre. Un ancien hôtel particulier un peu planqué, recouvert de roses trémières, qui propose une visite passionnante totalement typique, entre charmants jardins et petits salons. Pour se plonger dans l’atmosphère romantique de la première moitié du XIXe siècle, il n’y a pas mieux. Immersion garantie !

3. Visiter le cimetière

Parce qu’il n’y a pas que le Père-Lachaise ou le cimetière Montparnasse qui mérite le détour à Paris, le cimetière de Montmartre peut s’imposer comme une étape reposante. De nombreuses personnalités y reposent pour l’éternité, comme Émile Zola, François Truffaut et France Gall.

4. Visiter le Dalí Paris

300 œuvres du célèbre artiste espagnol sont ici rassemblées, au cœur d’un décorum parfaitement pertinent. Des croquis, des meubles ou encore des sculptures pour découvrir le maître du surréalisme.

5. Admirer la vue sur Paris

L’une des plus belles de la capitale. Au début de la journée ou à la fin, quand la lumière décline, Paris se dévoile à vous d’une façon si particulière qu’il est difficile de ne pas se sentir privilégié. Même si on vient de raquer 5 euros pour un Orangina et qu’un artiste vient de foirer notre portait… Bon dans le doute on a aussi pour vous les restaurants avec les plus belles vues de Paris.

6. La Basilique du Sacré-cœur

Figurant parmi les monuments les plus connus de Paris, le Sacré-cœur trône sur la butte Montmartre depuis 1923, quand les ouvriers achevèrent sa construction au terme de 48 années de travaux. Avec son dôme de 83 mètres, il domine la ville et attire à juste titre les touristes du monde entier. C’est d’ailleurs le second bâtiment religieux le plus visité de Paris après Notre-Dame.

7. La statue du Passe-muraille

C’est l’une des curiosités de Montmartre. Une statue d’un homme figé dans un mur, réalisé par l’acteur Jean Marais, afin de rendre hommage à l’écrivain Marcel Aymé, qui a vécu plusieurs années dans le quartier. Aymé qui avait imaginé dans l’une de ses nouvelles l’histoire de cet homme capable de traverser les murailles, qui un jour, après avoir largement profité de son don pour s’enrichir et se venger de ceux qui lui faisaient du tort, resta étrangement bloqué, rue Norvins. Là où on peut encore le voir aujourd’hui.

8. Le Square Jehan-Rictus

Idéal pour se reposer entre deux visites, à l’ombre et dans la verdure, ce petit parc situé place des Abbesses, abrite le Mur des je t’aime. Une œuvre de Frédéric Baron et Claire Kito consistant en une mosaïque de 612 carreaux de lave émaillée sur lesquels figurent 311 façons de déclarer son amour dans 250 langues.

9. Le Clos Montmartre

C’est là que se trouvent les dernières vignes de Paris. Le long de la rue Saint-Vincent et de la rue des Saules, à côté du cabaret du Lapin Agile et du Musée de Montmartre. Des vignes qui poussent ici depuis 944. Le vin qui est fabriqué à la suite des vendanges est vendu lors d’enchères, au bénéfice des œuvres sociales de la Butte Montmartre.

10. Boire un verre au Café des 2 Moulins

Et oui, bien sûr, le café du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Certains touristes viennent uniquement pour ça à Montmartre. Même si certains d’entre eux sont un peu déçus. Car au fond, sans les filtres à outrance utilisés par Jean-Pierre Jeunet, le lieu est quand même beaucoup moins photogénique en vrai. Mais c’est sympa et au pire, on peut toujours enchaîner avec les autres lieux de tournage du film comme la Maison Collignon, soit l’épicerie dans laquelle bosse le personnage campé par Jamel Debouzze dans le film.

Montmartre, c’est Paris, en mieux.