Pendant que les enfants se plaignent de nos rengaines qui tuent, nous aussi les mères on a de quoi se plaindre de l’étonnant manque d’originalité des répliques de nos enfants ! C’est fou d’ailleurs comme ils disent exactement la même chose que nous disions à nos parents. A croire que les enfants viennent avec des réponses pré-programmées…

1. "C'est pas moi !"

OK, mais si c’est pas toi qui as mangé tout le chocolat, comme ça se fait que tu aies une moustache, des taches sur le t-shirt et des papiers d’emballage cachés sous l’oreiller ? MYTHO VA.

2. "C'est bon, j'ai rangé ma chambre"

Phrase que l’on pourrait traduire par « c’est bon, j’ai tout mis sous le lit et en vrac dans le placard ». On vous connaît bande d’animaux.

3. "T'inquiète pas, maman !"

Pourquoi ? Pourquoi je devrais pas m’inquiéter ?? POURQUOI TU VEUX PAS QUE JE M’INQUIETE ALORS QUE JE M’INQUIETAIS PAS ET QUE MAINTENANT J’AI TRES ENVIE DE M’INQUIETER ?

4. "Bien sûr que je me suis lavé les mains"

Ah oui ? C’est marrant ça parce qu’elles ne sont ni mouillées et ne sentent pas le savon. Bon dans le monde d’avant on n’aurait rien dit mais , dans le monde sous pandémie, ne pas se laver les mains équivaut à planter des seringues usagées trouvées dans le caniveau de son entourage. Et demander 800 fois à son enfant s’il s’est bien lavé les mains fait partie des phrases que les parents prononcent le plus depuis le Covid.

5. "J'arrrriiiive"

Faux. Et ce mytho durera toute la vie.

6. "Mais je suis même pas fatiguéééé

Mais bien sûr mon petit gars, c’est pour ça que tu viens de te mettre à pleurer parce que ton morceau de pain a perdu une de ses miettes. En même temps, c’est vrai que c’est triste… Allez zou, c’est parti pour une sieste de 17 heures, ça nous fera des vacances.

7. "Non j'ai pas de devoirs"

Ou sa variante « non, j’ai pas eu de contrôle aujourd’hui… » C’est marrant, c’est tous les jours pareil pourtant à la fin du trimestre, il y a bien des notes sur le bulletin et des remarques comme quoi les devoirs ne sont pas faits…

8. "C'est lui/elle qui a commencé"

En 1992, elle m’avait tapé en premier…

9. "Ça fait seulement 10 minutes que je joue !"

Ah que le temps passe vite quand on joue…

10. "Je t'aime plus"

Sa variante plus jeune « méchante ! » (ou « méchant » pour papa ça marche aussi bien sûr) et sa variante plus djeun’s « tu me saoules! ». C’est pas grave, mon enfant, je t’aime quand même. Haha non c’est faux. Je t’aime pas. D’ailleurs t’as jamais été voulu. Allez salut.

On ne s’en lasse pas.