Si sur les terrains de foot, la plupart de ces illustres footballeurs savaient faire chanter le cuir, c’est déjà un petit peu plus compliqué quand ils sont passés derrière un micro. On a maintenant les rappeurs footballeurs, mais avant on a eu de la variétoche très très discutable.. Après ça, vous ne regardez plus le foot de la même manière.

1. Jean Pierre François - Je te survivrai

Du vent dans les cheveux, la nuque longue, la jeep sur la plage, le synthé… Jean Pierre François, ancien joueur obscur de l’AS Saint Etienne regroupe en un clip tout ce qu’on n’a pas aimé dans les années 80, une prouesse…

2. Joel Bats - L'escargot

Un gardien est un homme seul. Un homme réfléchit. Un poète même. Mais à force de jouer dans des grands clubs, Joel Bats a eu un peu trop de temps pour réfléchir. Et au final il nous sort une chanson sur un escargot qui devrait trainer dans sa surface. On était à deux doigts d’une suite sur un ver de terre.

3. Johan Cruyff - Oei oei oei

Une bonne chanson paillarde avec l’accent batave, le pied. Parfois les légendes devraient tout faire pour rester légendaire…

4. Marius Trésor - Sacré Marius

On peut évidemment pardonner la défaite à Séville en 82, même si on l’a en travers de la gorge. Mais cette chanson, c’est plus dur.

5. Franz Beckenbauer - Gute Freunde Kann Niemand Trennen

En Allemagne on rigole en noir et blanc avec des potes en survet. Et sans sourire surtout, ça c’est important.

6. Youri Djorkaeff - Vivre dans ta lumière

Youri a toujours fait les choses à fond. Et là ben on se dit en écoutant sa chanson est un peu trop fort. Baisse un peu… encore… encore… là c’est mieux.

7. Paul Gascoigne - Fog On The Tyne

Le bon Paul buvait trop, c’était un fait. Et ça l’amenait par conséquent à faire des choses qu’il devait regretter une fois redevenu sobre, c’est à dire pendant quelques minutes par jour. Ce tube intersidéral n’échappe pas à cette catégorie.

8. Basile Boli & Chris Waddle - We've got a feeling

On a tout dit sur duo magique. On a même recherché le créateur des chemisettes de Basile Boli.

9. Roger Milla - Sandy

Un bon air de percu ne peut pas tout cacher

10. Pascal Olmeta - Tape dans un ballon

Quelque chose entre le rap et le slam, on ne sait pas trop. Olmeta n’a jamais rien fait comme les autres. Cette fois pourtant on dirait qu’il chante et danse aussi bien que Basile Boli. Un must.

11. Emmanuel Petit et Sophie Thalmann - Un an déjà (3-0)

Remixer du Hugues Aufray, par principe, il fallait oser. Ils l’ont fait. Et nous ont presque fait regretter d’avoir battu les brésiliens.

12. (Bonus) Barthez, Blanc, Desailly, Henry, Zidane, etc... - Love United

les grandes causes, ça peut rapidement devenir une excuse un peu bidon pour faire n’importe quoi.

Et bizarrement, on n’arrive pas à mettre la main sur le tube « Gymnastics » de Pelé et sur le duo Marco Van Basten et Frank Rijkaard pour la chanson « Het is fijn in Italié te zijn ». On continuera de chercher