Perdre un match interligue de la région Centre c’est une chose, mais être maudit en Coupe du Monde c’est tout de suite plus compliqué…

Tout le pays compte sur vous (même les gens super nuls qui confondent encore penalty et coup-franc), mais le sort s’acharne sur l’équipe, coup dur. Accrochez-vous pour découvrir ces horribles histoires de malédiction footballistique.

1. L'impossible 8ème victoire des Mexicains

7 fois en coupe du monde, c’est depuis 1994 que le Mexique arrive toujours à se qualifier pour les 8eme de finale, mais ne va pas plus loin dans la compétition (dès que ça devient sérieux, y’a plus personne).

Le « quinto partido » donc 5ème match en espagnol, (j’ai fait espagnol LV3) est même devenu une expression qui fait peur aux enfants là bas.

Du coup après 7 coupes du monde, des défaites en 8eme, et le 5eme match maudit, 7, 8 et 5 sont des chiffres bannis qu’il ne faut pas prononcer. Un peu chiant pour compter.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : ???????? ????????

2. Le Brésil, 5 étoiles, mais jamais chez eux...

Au Brésil, c’est peu dire que le football est une religion, ce pays a vu naitre des génies du ballon comme Pelé ou Ronaldo (le vrai, pas CR7) et pourtant… il a perdu deux fois à domicile, devant des milliers de Brésiliens déçus…

La première en 1950 (ok c’était y’a longtemps, mais la blessure est toujours ouverte) contre l’Uruguay en finale. La seconde fois on s’en souvient c’était en 2014… en quart de finale contre l’Allemagne ou la seleçao (j’ai fait portugais LV4) s’est fait humilier salement en prenant un 7-1 dans la face.

Crédits photo (Creative Commons) : Agência Brasil

3. Les Pays-Bas, éternel second (comme Claude de Koh Lanta mdr)

D’abord en 1974 puis en 1978 (deux fois consécutives, c’est dur), les Pays-bas vont encore perdre en finale en 2010 face à l’Espagne.

C’est triste car tout le monde s’en fout des Pays-bas alors que les mecs ont fait trois finales de coupe du monde… mais malheureusement on ne retient jamais les éternels seconds.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Jimmy Baikovicius

4. La main du diable de Suarez

Le Ghana est le 3eme pays africain de l’histoire à se qualifier en quart de finale de coupe du monde (après le Cameroun en 1990 et le Sénégal en 2002), et ils étaient assez bien partis pour aller en demi-finale lors de l’édition de 2010. Le Ghana jouait alors la demi-finale contre l’Uruguay, et le match était très serré. Mais le résultat se décide quand l’Uruguayen Suarez se prend pour le gardien et arrête volontairement avec sa main le but du 2-1.

Les Ghanéens vont forcément appeler ce geste « la main du diable » quand l’Uruguay va aduler Suarez pour son acte de bravoure…

Je vous laisse décider, mais pour moi ce mec n’a pas d’âme (et il mord des gens en plus).

5. La malédiction des tenants du titre (spoil : on en fait partie)

La France en 2002, l’Italie en 2010, l’Espagne en 2014 ou encore l’Allemagne en 2018 qui se fait carrément sortir par la Corée du Sud (2-0 en plus)… tous ces pays ont fait les beaux lors de leur première victoire mais se sont fait éjecter salement 4 ans après leur titre, sans même passer le premier tour de la coupe du monde.

Espérons juste que la malédiction s’arrête pour 2022 dans notre cas…

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Granada

6. Un bon gros manque de chance pour la Côte d'Ivoire en 2006

Les Éléphants, comme on les appelle dans le jargon, se sont qualifiés 3 fois en Coupe du Monde sans jamais passer le premier tour…

Et quand l’équipe arrive enfin à se qualifier, elle n’a vraiment pas de pot : dès leur première participation en 2006, la Cote d’Ivoire se retrouve dans le même groupe que les Pays-bas (3 finales de coupe du monde) et l’Argentine (2 fois champions du monde), trop cool pour commencer !

7. Johnny Warren, footballeur australien pense qu'un sorcier aurait jeté un sort à son équipe (pour de vrai)

Dans son autobiographie, Johnny Warren, légende du football australien (« légende », « football » et « australien » étant de fait des mots incompatibles) revient sur une histoire de sorcellerie un peu bizarre. L’équipe d’Australie aurait ainsi eu recours à un sorcier dans les années 60. Le gars leur aurait jeté un sort ce qui expliquerait pourquoi à partir des années 70 l’Australie ne s’est pas qualifié en coupe du monde…

POUAH OK, en gros ils assument juste pas qu’ils sont nuls (restez sur le rugby les gars).

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Lucia Hou GG Studios & Latin Australian Times Photographer

8. Et sinon tous ces joueurs beaucoup trop surcôtés qui n'ont jamais gagné de coupe du monde dans leur carrière (Messi, CR7, Cruyff et j'en passe)

Et oui je le dis haut et fort mais on ne se rappelle pas assez que NI Messi (7 ballons d’or), NI Ronaldo (5 ballons d’or), NI Cruyff (3 ballons d’or) n’ont jamais gagné de coupe du monde… Comme quoi.

Comme on dit, c’est dans les grands moments qu’on reconnait les grands hommes.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Jan S0L0 (Alejandro Ramos)

Et si vous voulez rire davantage, on a aussi les meilleurs tweets sur le karma.