Certaines grosses affaires criminelles raisonnent encore dans l’inconscient collectif, parfois par leur mise en lumière par un film ou une série, parfois parce qu’elles ont tellement marqué les esprits que le nom d’un tueur en série suffit à rappeler à tout le monde certain de ses crimes. Si on a déjà abordé certaines choses qu’on ignore sur les tueurs en série, on va aujourd’hui parler d’un aspect bien particulier de certaines affaires : les fameuses maisons de l’horreur qui ont été les théâtres morbides d’affaires marquantes.

1. La maison de John Wayne Gacy, le clown tueur

C’est entre 1972 et 1978 que John Wayne Gacy a assassiné 33 personnes (des jeunes garçons et des hommes) dont près de 29 ont été enterrés dans son sous-sol. Il amenait ses victimes jusqu’à sa maison en leur promettant du travail, de la drogue ou une quelconque contrepartie et les étranglait ou les asphyxiait. À l’époque c’était l’odeur dégagée par les cadavres qui avait alerté le voisinage et conduit la police jusqu’à son domicile pour faire une effroyable découverte. Il a fallu près de deux ans aux enquêteurs pour rassembler les squelettes des victimes et les identifier tellement ils étaient entassés et désordonnés.

Crédits photo (Domaine Public) : White House photographer

2. L'appartement de Jeffrey Dahmer

Celui qu’on a surnommé le cannibale de Milwaukee vivait dans un appartement où il gardait les cadavres de ses nombreuses victimes. Son « projet » était de transformer ses victimes en zombies en leur injectant de l’acide chlorhydrique dans le cerveau alors qu’ils étaient encore en vie. Lorsque la police est enfin parvenue à remonter sa trace, ils ont découvert dans l’appartement presque tous les corps de ses 17 victimes à divers endroits de l’appartement : des têtes dans le frigo et le congélateur, des membres dans des tiroirs, un corps en décomposition dans son lit et également un cadavre dans sa baignoire à côté duquel Dahmer se lavait. Ouais, c’est glauque.

Crédits photo (Domaine Public) : Revere Senior High School

3. La maison de Ed Gein, le tueur qui a inspiré le film "Psychose"

Lors de l’arrestation de Ed Gein, coupable de plusieurs meurtres et autres mutilations de cadavres volés, les policiers ont découvert à l’intérieur de sa maison un abat-jour, des rideaux et des gants en peau humaine, des morceaux humains ainsi que des cadavres de ses nombreuses victimes. Si l’intégralité de l’habitation était un taudis absolument horrible Ed Gein avait laissée intacte la chambre de sa mère, qui était la seule femme qu’il ait jamais aimée et dont la mort avait été un véritable traumatisme. La chambre était parfaitement rangée et immaculée, laissée intacte comme un sanctuaire dans l’horrible maison d’Ed Gein.

Crédits photo (Creative Commons) : CyberGhostface

4. La maison d'Anthony Sowell, l'étrangleur de Cleveland

Située à côté d’une usine de fabrication de saucisses à Cleveland (ça a son importance), la maison de la mère d’Anthony Sowell avait été le théâtre de près de 11 meurtres. Lorsque sa mère était encore en vie il avait déjà commencé à y tuer des femmes et avait continué après la mort de cette dernière. Les passants et voisins n’avaient pas forcément été éveillés par l’odeur des 11 corps en décomposition cachés dans la maison à cause de l’odeur désagréable de viande que dégageait la fameuse usine, du moins jusqu’à ce que la police vienne y découvrir les nombreux cadavres.

Crédits photo : Franklin.vp

5. La maison de la torture de Maury Travis

Le sous-sol de la maison de Maury Travis avait été aménagé en chambre de torture et est le lieu où 17 prostituées ont trouvé la mort. Il y amenait ses victimes pour une relation sexuelle tarifée, les piégeait et les enfermait dans sa cave avant de les assassiner, filmant la plupart de ses crimes. Travis s’est pendu dans sa cellule avant son procès peu de temps avant d’avoir été arrêté par la police et sa mère a continué de louer sa maison après sa mort.

Crédits photo (Creative Commons) : St. Louis County Jail

6. Le Château de Sautou, l'une des propriétés de Michel Fourniret

En possédant plusieurs propriétés, Michel Fourniret avait été en mesure d’y faire disparaitre plusieurs corps de ses victimes au fil des années. L’ogre des Ardennes avait acheté l’immense maison avec de l’argent caché par des braqueurs dont il avait eu la localisation par un co-détenu lors d’un séjour en prison. Il aurait confié à la justice avoir caché le corps d’Estelle Mouzin aux abords du Château dans lequel se seraient également déroulés plusieurs de ses crimes.

Crédits photo (Domaine Public) : photo personelle

7. La maison de Xavier Dupont de Ligonnès

Évaporé dans la nature depuis presque 11 ans, on ne compte plus les fois où on a cru voir Xavier Dupont de Ligonnès. Pour rappel l’homme avait tué tous les membres de sa famille (sa femme, ses quatre enfants et ses deux chiens) dans leur maison de Nantes entre le 3 et le 4 avril 2011 avant de les enterrer sous la terrasse de la maison et de les recouvrir de chaux. Complètement disparu depuis, certains de ses proches le pensent toujours en vie alors qu’aucune piste ne semble mener à lui.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Jibi44

8. La maison de Marc Dutroux à Charleroi

Il s’agit de la seule maison dans laquelle se trouvaient les deux seules jeunes filles enlevées par Marc Dutroux à avoir survécu à leur calvaire : sa maison située dans la ville de Charleroi en Belgique. Il y avait séquestré plusieurs jeunes filles et petites filles dans les années 90 et la maison a été détruite 25 ans après les faits pour être transformée en jardin floral en la mémoire des victimes. Le tueur y avait emmuré deux petites filles vivantes mais avait aussi gardé captives d’autres jeunes filles dans la maison avant de les déplacer dans l’une des ses autres résidences.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : W.carter

9. La maison de la famille Flactif

L’affaire avait marqué les habitants de Haute-Savoie lorsque toute la famille Flactif avait été assassinée par David Hotyat, un voisin jaloux aidé par un couple d’ami. Il avait d’abord tué (accidentellement d’après ses déclarations) le père de famille avant de s’attaquer au reste de la famille (sa femme et leurs trois enfants) pour éviter de laisser des témoins. David Hotyat avait par la suite emmené les corps dans une forêt du coin pour les brûler mais la police a rapidement retrouvé sa trace.

10. La maison de l'horreur du Pas de Calais

En septembre 2022 l’histoire sordide de la maison de l’horreur du Pas de Calais a éclaté au grand jour : deux parents faisaient vivre à leurs dix enfants des sévisses infâmes depuis de nombreuses années. Entre violences et humiliations les enfants subissaient des coups, des insultes ou étaient parfois attachés sur une chaise pour les plus jeunes sans être changés et donc couverts de leurs propres excréments. Les parents utilisaient leurs enfants pour obtenir des allocations familiales et les menaçaient d’autres violences s’ils divulguaient leur quotidien aux services sociaux lors de leurs entrevues.

Il voulait sortir ses frères et soeurs de cet enfer

Posted by BFMTV on Tuesday, September 6, 2022

Si votre curiosité morbide vous y pousse vous pouvez aller voir les serial killers les plus flippants de l’histoire mais je vais pas vous mentir, c’est flippant.

Sources : Yahoo, Europe 1, Planet, 20 minutes, Ranker.