Si chez nous appeler des voitures Mégane, Clio, Zoe soulève des vagues de protestations, dans d’autres cas les grandes firmes automobiles n’ont pas toujours forcément une vision globale du marché. Un nom dans un pays peut avoir une consonance marrante, stylée ou exotique, mais quand il passe les barrières linguistiques c’est là que les choses peuvent un peu se corser… Petite sélection de voitures qui franchement n’ont pas un bon karma avec leur nom.

1. L'Audi "E-tron"

Les marques allemandes sont reconnues en France pour leurs qualités indéniables, mais Audi aurait plutôt intérêt à repenser le nom pour le marché français si les concessionnaires ne veulent pas se faire vanner pour leur « bagnole de merde ». Une si jolie voiture avec un si beau nom…

2. La Toyota "MR2"

Comme la précédente, on reste dans la finesse lorsque le nom est prononcé à la française… Pas étonnant que Toyota ne l’ait pas exportée chez nous sous ce nom. Ou dommage, on hésite.

3. La Mazda "Laputa"

Même avec un espagnol sommaire, on se dit qu’on a compris que Mazda aurait un peu de mal à vendre dans les pays hispanophones. Surtout pour un fabricant de piles.

4. La Volugrafo "Bimbo"

On a retrouvé la voiture da Barbie dans la vraie vie ! Fabriquée dans les années 40 par une petite marque italienne aujourd’hui disparue. Attention les sièges en skaï « Paris Hilton » ou la version gros coffre « Kardashian » sont en option.

5. La Suzuki "Cappucino"

What Else ? Une petite sportive vendue pendant près de 5 ans comme un petit roadster addictif. Attention cependant l’abus d’excitant est dangereux pour la santé, et il est recommandé aux personnes allergiques au lactose de ne pas prendre le volant.

6. La Buick "LaCrosse"

A priori rien de choquant dans le nom de ce modèle Buick destiné au marché US et canadien… Sauf que pour nos cousins du Québec, « lacrosse » en argot signifie « masturbation »… On peut imaginer assez facilement le nombre de petites blagounettes subies par les propriétaires de cette voiture de branleur (ce que semble d’ailleurs confirmer cette pub)

7. La Honda "Fitta"

Dans les pays scandinaves, « fitta » signifie vulgairement « vagin ». Pour les fabricants de voiture, vendre un véhicule, c’est d’abord vendre du rêve. Là, les créa en marketing locaux sont partis pour ramer un moment. La fitta deviendra d’ailleurs la Honda Jazz, ça sonne mieux.

8. La Ford "Pinto"

Pour rester dans le langage cru, « pinto » en argot portugais signifie « pénis ». On imagine assez bien les constats d’accidents pour un accrochage au carrefour avec une Honda Fitta. Bon admettons qu’elles n’aient pas été vendues à la même époque…

9. La Mitsubishi "Pajero"

Ce modèle-là est bien connu, car plus récent et vendu en France. « Pajero » a pour les hispaniques le même sens que « Lacrosse » (cf point 6). Sur les marchés hispaniques, il a été rebaptisé « Motero » (motard) pour faire un peu plus « bonhomme ».

10. L'AMC "Gremlin"

Vendue dans les années 70 en Amérique du Nord, donc bien avant la sortie des films Gremlins. On ne peut toutefois s’empêcher de penser à Gizmo le gentil mogwai et à ses vilains copains verts pour cette voiture à deux portes à la forme un peu étrange. Attention à ne pas faire le plein après minuit et à ne pas la laver…

11. (bonus) La Daihatsu "Naked"

« Naked » signifiant évidemment « nu » en anglais, on est en droit de se demander pourquoi utiliser ce nom pour une voiture. Doit certainement bien se vendre chez les amateurs de Jackie et Michel, mais guère plus. En fait quand on voit la photo, on se demande comment elle a pu se vendre tout court.

12. (Bonus 2) La fiat Multipla

Rien à voir avec le top mais quand on parle de voiture merdique, c’est toujours bien de parler de la mlutipla.

On a vous fait grâce de l’Alfa Roméo Mito, et de la Renault Koleos dont le nom en grec ancien a donné le mot français « couille »….

Source : Forbes et Odee