Les allergies c’est l’un des trucs relou dans la liste des trucs relous de la vie. Ça peut facilement être handicapant et ça touche quand même pas mal de personnes. Bien sûr il existe des allergies dont la gravité varie, qui peuvent être vraiment vraiment chiantes et plus graves, mais dans l’ensemble y’a quelques trucs qu’on ignore là dessus quand on y est pas confronté (ce qui est mon cas, pour le moment puisque du jour au lendemain je peux me retrouver dans la team allergie). On va donc ensemble voir quelques points importants là dessus histoire de s’y connaitre un peu mieux.

1. C'est quoi concrètement une allergie ?

Pour faire simple, une allergie est une réaction du système immunitaire face à une substance qu’il croit dangereuse alors qu’elle est normalement sans danger. Vu que l’organisme de la personne allergique va considérer cette substance comme une menace, il va libérer plusieurs substances comme l’histamine vont grossièrement provoquer les symptômes de la réaction allergique. C’est un peu comme les vidéos de chats avec un concombre, le chat a une réaction disproportionnée par rapport au réel danger que représente ce cucurbitacée.

2. Près de 90% des allergies alimentaires chez les enfants ne sont causées que par 7 aliments

On les appelle les « sept bâtards » dans le jargon médical de l’allergie. Dans cette petite liste on trouve :

– Le soja : qui en plus d’être allergène n’est pas bon pour l’environnement (enfin c’est plus compliqué que ça mais chipotez pas j’ai pas le temps).

– Le blé : qu’on trouve genre PARTOUT donc c’est chiant.

– Le gluten : lui c’est le pire des enfoirés niveau aliment.

– Les produits laitiers : nos amis pour la vie ? Mes couilles ouais.

– Les fruits de mer : en plus c’est dégueulasse quand même.

– Les blancs d’œufs : mais pas les jaunes donc ça va.

– Les cacahuètes : ça c’est chiant parce que c’est super bon.

3. On peut développer des allergies après l'adolescence

Ouais on peut penser qu’on est tiré d’affaire après l’enfance mais que nenni, on peut tout à fait se découvrir allergique à un aliment plus tard dans sa vie. Même si la plupart sont décelées quand on est encore un jeune bambin qui s’amuse d’un rien comme lâcher une caisse dans son bain, l’âge adulte peut vous faire une bonne puterie d’un coup d’un seul. L’allergie aux mollusques est l’une des plus communes sur ce point.

4. Les raisons des allergies sont diverses

Sans surprise, on peut naître avec ce qu’on appelle un terrain allergène parce que la génétique est cruelle, à un excès d’hygiène (« vous vous lavez trop vous sentez plus rien ») mais aussi à une diversification de la nourriture chez le nourrisson qui arriverait trop tôt. En gros donner des aliments trop variés à votre bébé de moins de six mois pourrait favoriser les allergies alimentaires. Cela peut être lié avec le fait que si le système immunitaire est un peu faible lorsqu’il est exposé pour la première fois à une substance il peut l’interpréter comme une menace pour le restant de votre vie et vous devenez donc allergique à celui-ci. Et puis y’a surtout des plats que les bébés ne mangent pas, après vous vous étonnez qu’il pleure encore…

5. On peut se désensibiliser à un allergène

Le processus est assez long mais on peut atténuer une allergie grâce à celui-ci. En gros on ré-habitue l’organisme à tolérer la substance à laquelle il est allergique en l’exposant à de petites doses de cet allergène.

Malheureusement, toutes les personnes ne peuvent pas y avoir droit, selon le profil la désensibilisation peut être contre-indiquée ou ne servir à rien. Mais dans le doute ça vaut le coup de demander à un allergologue parce que lui il sait tout.

6. La pollution joue un rôle dans les allergies

Si la pluie est étonnement une alliée puisqu’elle va emmener le pollen avec elle, le retour des beaux jours est souvent le terrain des allergies de printemps. Avec les conditions météorologiques du fameux retour du printemps (qui est du coup mi sympa mi salaud) il y a aussi la pollution qui peut favoriser les allergies. On a en effet observé que des pics de pollution étaient associés à des pollens plus vénèrs et que des personnes auraient même pu y devenir allergiques lors d’un jour de pic. Comme quoi la pollution c’est vraiment un concept de merde.

7. On peut déclencher une crise en embrassant quelqu'un

Bon il faut que cette personne vienne de manger un truc auquel vous êtes allergique, genre du pollen. Si c’est le cas, que vous embrassez par exemple quelqu’un qui a tapé dans le bol de cacahuètes alors que vous y êtes allergique, vous pouvez tout à fait faire une crise à cause de particules présentent sur les lèvres ou dans la salive de votre conquête. Dans ce cas là pas de panique, poussez la personne et trouvez en une autre qui vous respecte.

8. Il y a ce qu'on appelle des allergies croisées

En gros, votre corps est allergique à quelque chose et il va penser entrer en contact avec lui alors qu’il n’y est pas. C’est provoqué par la structure chimiquement apparente des deux substances. Par exemple, quelqu’un qui est allergique aux acariens peut avoir des réactions allergènes en mangeant des crevettes. Il existe tout un tas d’allergies croisées comme les œufs si vous êtes allergique aux plumes d’oiseau ou la viande de porc si vous êtes allergique aux poils de chat. Ouais, c’est étonnant.

9. On peut faire une crise allergène en inhalant un produit

Vous avez peut-être déjà entendu quelqu’un vous dire que rien que l’odeur d’un produit le rendait allergique, eh bien ce n’est pas vraiment ça. En fait c’est le fait d’inhaler des particules du produit qui peut causer une réaction. Vous voyez des fois sur la mention « peut contenir des traces de fruits à coque, d’œuf et de Christine Bravo » alors que vous mangez juste des chips ? Eh bien en fait c’est parce que certaines usines vont utiliser des produits différents qui, en étant brassé dans l’air peuvent se retrouver dans un autre produit sous forme de particules. Du coup vous pensez manger quelque chose auquel vous n’êtes pas allergique et bim. À surveiller.

10. Il y a des allergies vraiment insolites

Et on en parle même dans ce top des allergies insolites, c’est quand même bien fait. Sans trop vous spoiler, vous allez voir qu’on peut être allergique aux pièces de monnaie ou à l’eau, deux choses qui, cumulées, deviennent vraiment chiantes quand il s’agit de payer une bouteille d’eau dans un commerce.

Crédits photo : Topito

Si le sujet vous intéresse et que vous en voulez encore, bande d’insatiables petites fouines, vous pouvez aller voir les avantages a être allergique au pollen et les meilleurs tweets sur les allergies.

Sources : France 3, Sympatico, Mypom, Ramsay GDS, Allergy Insider, Santé Magazine.