La science a beau avoir beaucoup évolué les derniers siècles, il reste toujours des mystères du corps humains non expliqués, et notamment celui qui fait que tout le monde trouve la salive grave dégueu alors que c’est un petit écrin de superpouvoirs. Pour qu’on arrête définitivement de discriminer la salive qui se fait bully alors qu’elle n’a rien demandé, voilà une liste non exhaustive de ses incroyables capacités qui devraient vous aider à l’aimer. Allez, faites-lui un ptit bisou.

1. Dans notre vie, on produit assez de salive pour remplir une piscine

Si vous avez envie de vous faire construire un pistoche pour l’été, mais que votre conscience écologique vous fait culpabiliser, pas de problème. Demandez aux gens autour de vous s’ils n’ont pas un peu de bave à vous prêter. Sachant qu’on produit 500 mL à 1,5 L de salive par jour (ça fait pas mal de bouteilles de Perrier ça) et environ 24 000 L dans une vie, vous devriez vite arriver à remplir votre piscine. Sinon, commencez dès à présent à collecter la salive de votre famille, comme ça, à votre mort, il y aura assez de bave pour votre descendance.

Selon les scientifiques, nous grandissons toutes les nuits !

Posted by Femme Actuelle on Sunday, November 7, 2021

2. La salive est un outil de guérison de ouf

On s’en doutait déjà, la salive a un bon pouvoir antiseptique, très pratique pour quand on se fait une petite coupure (enfin n’allez pas vous lécher le mollet si vous avez une fracture ouverte du tibia). Mais grâce à l’étude de chercheurs de l’université de Lund, en Suède, on est maintenant sûr que la salive fait plus que nettoyer nos plaies. Les globules blancs contenus à l’intérieur de notre salive éliminent l’invasion bactérienne et aident à la cicatrisation. Raison de plus ne pas avoir honte de se baver dessus quand on s’endort dans le train.

La prochaine fois que vous vous réveillerez avec une flaque de bave sur l’oreiller, ne soyez pas dégoûté: soyez reconnaissant

Posted by Slate.fr on Saturday, January 2, 2016

3. On ne fait pas meilleur détachant que la salive

Des chercheurs portugais sont parvenus à montrer que nettoyer ses pompes en crachant dessus n’était pas si aberrant. La salive contient en effet une enzyme, l’alpha-amylase, qui est très utile pour désincruster des tâches, car cette enzyme est aussi utilisée lors de la digestion des aliments où elle dégrade les glucides en amidon. Cette enzyme est d’ailleurs aussi présente dans la lessive où elle permet d’éliminer les taches de chocolat, entre autres. Plus besoin de pastille dans votre machine à laver, un filet de bave et votre linge sera nickel.

Une enzyme contenue dans notre salive se retrouve dans la composition de la lessive !

Posted by Ça m'intéresse on Tuesday, June 11, 2019

4. Les mouches se rafraîchissent avec leur salive

Je ne dis pas qu’on devrait tous se mettre à baver pour lutter contre la canicule. Mais franchement, s’inspirer des mouches ne serait pas si loufoque. Ces petites bêtes, pour se rafraîchir, font sortir de leur bouche des gouttes de salive avant de les aspirer à nouveau. Avec l’évaporation, le liquide se refroidit et la température corporelle de la mouche baisse quand elle le ravale. Alors svp, normalisons le fait de baver en public, c’est juste pour rester frais.

5. Notre salive contient une molécule similaire à la morphine

En 2006, Catherine Rougeot, une chercheuse invitée de l’Institut Pasteur, et son équipe ont découvert que notre salive contenait une molécule antidouleur très similaire à la morphine : l’opiorphine. Après quelques essais cliniques, ils se sont aperçus qu’en plus de ne pas provoquer d’effets secondaires ni de dépendance, cette molécule était encore plus puissante que la morphine. Alors qu’il faudrait 3 à 6 mg de morphine par kilo pour soulager la douleur, il ne faudrait qu’un milligramme d’opiorphine par kilo. Bref, si vous voyez quelqu’un qui vient de tomber à vélo, allez-lui cracher dessus pour l’aider à avoir moins mal.

6. Sans la salive, on ne pourrait pas sentir le goût

La salive est multitâche, mais il faut avouer qu’elle nous sert surtout à un truc au quotidien : nous faire sentir le goût de ce qu’on bouffe. En plus de nous aider à ne pas nous étouffer en agglomérant la nourriture grâce à son côté visqueux, la salive permet « d’éveiller » les bourgeons gustatifs de la langue qui ne fonctionnent qu’en milieu liquide. Ce qui explique pourquoi tout a moins de goût quand on a la bouche sèche en gueule de bois.

7. Plein d'animaux ont aussi une salive antiseptique

Alors oui, les chats se lèchent tant pour se nettoyer que pour soigner leurs griffures. Mais figurez-vous que d’autres animaux, comme les girafes, ont une salive ultra-puissante : la salive de la girafe est par exemple antiseptique pour la protéger des épines de l’acacia, son arbre préféré en termes de repas.

5 faits étranges à connaître sur le plus grand animal terrestre au monde ?

Posted by GEO France on Friday, August 16, 2019

Je connais des gens qui sursalivent, DM pour les intéressés, je fais des tarifs assez bas.

Source : Le Point.