AUDACE : Tendance à oser les actions difficiles, hardiesse.

Voilà donc maintenant préparez vous parce que vous allez entendre le mot 450 fois encore ce soir. Trop de sel ? QUELLE AUDACE. Pas assez de sel ? QUELLE AUDACE.
En attendant, les candidats audacieux ont dit au revoir à Gratien l’audacieux et rebonjour à Bénabar l’audacieux qui revient dans ce concours audacieux.
LA SAISON DE L’AUDACE ON VOUS DIT VOUS ALLEZ COMPRENDRE OUI OU MERDE ?

1. Les portraits des chefs nous fument à chaque fois

La petite séquence où les chefs invités cuisinent avec la même tête que les mecs de la NASA qui font décoller des fusées, ça nous détruit à chaque fois.

Calme toi Jean-Pierre, t’es juste en train de cuire une courgette.

Mmmmh oui ... C'est bel et bien de la merde ...

2. Stéphane est content

Ou alors c’est un début d’AVC on sait pas trop.

3. CHOCOLAT

Épreuve compliquée pour les candidats qui doivent préparer un plat salé, au chocolat. On vous avoue qu’on trouve les intitulés un peu dégeu mais au moins, ça c’est une vraie épreuve pleine d’AUDACE.

Martin part sur un truc avec 15.000 piments et épices, il a dû croire que le thème c’était la tourista. Etchebest est inquiet. Ça va chier (du feu).

Source photo : Giphy

4. C'est peut être un peu fort

Martin n’a pas fait un plat, mais une tentative d’homicide.

Source photo : Giphy

5. Passion Mory

Notre petit chouchou, vraiment. On pourrait l’écouter parler de bouffe pendant des heures. Vraie fraîcheur, vraie passion, vrai talent. Filez-lui une émission au plus vite.

En attendant : saumon sauce chocolat noir/blanc pour lui, façon teriyaki.

Source photo : Giphy

6. Adrien est encore défoncé

« ADRIEN LA POÊLE PUTAIN »

« Ah. Merde. »

7. On a failli perdre le chef Pairet aussi

On se croirait sur Koh Lanta, tout le monde est sur le point de se faire évacuer cette semaine.

Faites revenir Ahmad aussi tant qu’on y est.

Source photo : Giphy

8. Faire simple

Adrien : « Aujourd’hui, je fais simple »

Aussi Adrien : part sur 89 préparations, 47 sauces, 8 cuissons différentes, crée 14 nouvelles saveurs, découvre 3 nouveaux légumes, apprend une recette au chef Pairet, écrit un livre de recettes, dresse son assiette et gagne l’épreuve.

Simple, basique.

Il est content.

9. Dernière chance

Mory vs Bénabar. Des agrumes au milieu.

Un combat qui parait pas du tout équitable, mais on tremble quand même. Deux belles assiettes et 89 jeux de mots avec « presser », « zeste » et autres. On n’en peut plus.

 

Source photo : Giphy

10. Au revoir, bis.

C’est encore Bénabar qui se fait éliminer. Ça fait beaucoup là non ?

 

Salut l’artiste.

Source photo : Giphy