Hé salut mes petits cromesquis !!!!!!!!!!!!!!

Top Chef est de retour et ça fait bien plaisir. Oh que oui. Et qui dit retour de la meilleure émission culinaire, dit retour des débriefs. Chaque semaine, dès le lendemain de la diffusion, on vous fera un récap AUX PETITS OIGNONS. Rapport à la bouffe, t’as capté.

Des nouveaux candidats, un nouveau juré, des guests de prestige, le retour des épreuves mythiques : tout est prêt pour une saison d’anthologie.

Ce soir, on fait donc la rencontre de la nouvelle promotion et on va mélanger tous les prénoms ! C’est parti et bon appétit bien sûr !

1. Hommage

Il nous était IMPOSSIBLE de commencer les débriefs sans faire un petit hommage à Michel Sarran la légende.

Pas de Michel cette année, et il va beaucoup beaucoup nous manquer.

Genre, beaucoup trop.

Cette saison, elle pour toi Mich Mich. On t’aime putain, reviens vite.

Source photo : Giphy

2. FC Louise

On commence par les présentations avec Louise, et on est déjà complètement fan.

Elle est jeune, drôle, pleine d’énergie, hyper cool et sa cuisine a l’air dingue, avec de grosses influences portugaises. Et puis son resto super engagé qui est 100% composé de meufs, dans un milieu aussi macho ça fait un bien fou.

Même dans Top Chef avec seulement douze hommes et trois femmes, la représentation c’est pas encore ça. Alors on va clairement soutenir Louise en espérant qu’elle aille très loin. Et ça commence bien car son assiette de plat sucré façon trompe l’œil forestier reçoit de très beaux compliments de la part des chefs.

GO GIRL.

3. Le kebab a la pomme !

Alors celle là, on l’a pas vu venir.

Un kebab. A LA POMME.

Mickael a l’air complètement fou et c’est tant mieux. Manque que la sauce magique beau gosse.

4. ALERTE BEAUFERIE.

Par contre le t-shirt, c’est non Mickael. Cette réplique est officiellement ringarde depuis trois ans selon la convention de Genève. Dommage.

On aurait pu s’arrêter là, mais le candidat rajoute avec un air dégueulasse : « ma cuisine elle est cochonne et gourmande »

Ok bon, on retire ce qu’on a dit : on tient le beauf de la saison.

5. Glenn Viel est lourd

Rire de hyène toutes les deux secondes et grosses vannes lourdingues pour tenter de se faire un place. On dirait Manu Ferrara qui fait une imitation de Patrick Sébastien.

On ne va pas vous mentir, on a du mal. Inconsciemment, c’est surement parce qu’il remplace notre petit ange Michel Sarran. Mais on a du mal.

6. Arnaud est foufou

Quand un candidat se décrit comme « foufou », en général on craint le pire.

Mais pourtant, le belge Arnaud dégage un truc plutôt sympathique (en plus de ressembler à Michel Sarran). Un peu névrosé le garçon, mais sympathique.

Qui plus est, son plat libre donne envie : un café liégeois light, avec chantilly au mascarpone végétal, biscuit sans gluten et sucre soufflé.

Si le résultat est aussi bon que le candidat est « foufou », ça pourrait bien être une sacrée claque.

7. Pas sûr du dressage...

Alors, c’est sûrement très bon…

Mais l’assiette avec la photo des mains plus la petite crotte posée dessus, on dirait vraiment Kevin 4 ans qui vient fièrement donner son caca à son père.

On sort à peine du traumatisme de l’assiette caca d’Arnaud de l’an dernier, c’est une malédiction. On ne voit plus que ça. Ou alors c’est un hommage …

8. Un candidat super (U)

Freiné par le covid, Lilian a dû quitter la restauration pour devenir temporairement directeur d’une grande surface.

On espère donc que dans Top Chef, il va SUPER MARCHER. On espère qu’il est d’ATAC car professionnellement, l’émission va être un CARREFOUR pour lui. Mais on est sûrs qu’il va mettre du CORA l’ouvrage pour faire un parcours de GÉANT. Ca serait vraiment un GRAND FRAIS pour l’émission.

On est désolés pour ça. Vraiment. Pardon Lilian.

9. On a 8 ans

Est-ce que la proximité des mots « myrte » et « merde » nous a fait rire ?

Est-ce que les phrases « je vais mettre de la myrte autour de la pizza« , « y’a un vrai gout de myrte » , « on sent la myrte » et « fumé à la myrte » nous ont fait pouffer ?

Vous ne le saurez jamais.

Oui. La réponse est oui.

10. Un come back

Un candidat de la saison 1 fait son retour. Autant vous dire qu’on s’en souvenait pas du tout, on ne sait même plus qui il y avait l’année dernière alors bon.

Il s’agit donc de Renaud, qui revient plus motivé que jamais. 13 ans après.Alors culinairement on ne sait pas encore trop, mais en tout cas physiquement, la progression est incroyable. Et visuellement, la toile qui brûle et qui révèle le plat, c’est très classe.

Un candidat à suivre !

Source photo : Giphy
Source photo : Giphy

11. Deuxième salve

Il est 23h59 et on découvre juste la deuxième session de candidats.

Au secours.

Du coup Etchebest chante la compagnie créole car un candidat s’appelle Thibault.

Au secours².

12. Le monstre du Loch Ness

Ambroise aime le poisson.

Du coup, il décide de préparer : UN MONSTRE. Oh c’est une baleine ou quoi le merdier ?

13. La découverte

En plus d’avoir l’air giga cool, Elis nous a fait découvrir plein de trucs.

Du mitoumba, du m’bongo. On connaissait quasiment aucun ingrédients de son plat mais c’est trop chouette de découvrir des trucs. Bravo Elis.

Et cerise sur le mitoumba, Elis s’appelle ELIS BOND. Oui, comme James. Si ça tape pas la classe ça …

14. Elliott est très agaçant

« Je suis haut potentiel »

« Je suis trop imaginatif, c’est mon défaut »

« J’ai trop de créativité »

Oh frérot, essaye déjà de pas faire trop cuire tes céleris et on reparle. Il nous a gonflé en deux minutes lui.

15. La team garagiste

On dirait plus une équipe de mécaniciens que de cuistots, mais on est déjà fan du binôme Paul Pairet – Logan.

16. La pub ...

Balancer une page de pub à minuit …

Ca se payera un jour …

Ca se payera …

17. Les jeux sont faits

Après une dernière chance de 4 heures 48, on va enfin connaitre les équipes définitives. Et les règles sont limpides : les deux candidats de la dernière chance iront dans les brigades bleues et rouges, sauf si l’un des candidats est capricorne. Dans ce cas là, il y’aura un éliminé et trois candidats seront répartis après une nouvelle épreuve à l’aveugle contre Stéphane Rotenberg et sa femme. Enfin, un candidat éliminé sera repêché dans l’équipe jaune, sauf s’il est choisit par le repêché de l’équipe rouge. Ou orange.

Ah oui et l y aura une équipe « solitaire ». De deux candidats.

On veut juste aller dormir par pitié.

18. Salut l'artiste ...

On l’a senti pendant TOUT l’épisode.

Trop prétentieux, trop sûr de lui. Il a répété 156 fois qu’il était « haut potentiel » mais il a raté ses deux assiettes.

C’est quand même con.

Allez salut l’artiste.

Un bien bel épisode et un casting à haut potentiel (lol).

On a hâte de voir tout ce petit monde aller de plus en plus loin. Rendez vous la semaine prochaine !