Coucou mes petits pickles à la crème de potiron sur son velouté de châtaignes !

Ce soir, c’est le grand soir. La France est debout. Notre passion, toujours nous rassemble. C’EST LA FINALE DE TOP CHEF.

Comment ça « non » ? Hein ? Encore une demi-finale ???????? Bon. Allez.

Hé bien alors c’est parti pour cette pré-finale, après 85 semaines de concours. Matthias, Mohamed et Sarah sont à égalité et devront donc se départager sur une dernière épreuve. Matthias ne peut pas marquer de points, autant dire qu’on va encourager à fond les deux autres. Qui ira en finale ? Qui va devoir se secouer sérieusement ? Qui va faire un plat entièrement végétal ? Qui va dire qu’il est déjà patron de son propre resto à 27 ans seulement ?

Tant de suspens, c’est intenable. Il est donc temps de rendre le verdict et de voir qui qui passe, qui qui passe pas. Lezgo.

1. Ca va être long ...

Tu sais que l’épisode va être très chiant quand il commence par dix minutes de discussion sans aucun intérêt.

« Ca va être dur.

« Oui mais on peut le faire »

« C’est vrai, si on donne le meilleur de nous »

Oui bon super Jean Pierre Banalité, on peut passer à l’épreuve ou pas ?

2. L'épreuve de Matthias

C’est au tour de Matthias de proposer son défi : travailler un agneau de lait de A à Z.

L’arrivée des grosses barbaques de viande donne hyper envie. Non. Une pensée émue pour nos amis vegans, et beaucoup de courage à Sarah et Mohamed.

3. Et il fait le kéké

Matthias : « J’espère que vous êtes chauds parce que moi l’agneau dans 10 minutes il est dans le four »

Que le karma s’occupe de lui, par pitié.

4. La gerbe

Une heure de gros plan de découpe de gibier mort, on est plus dans Top Chef là. Ca ressemble bien plus à un épisode de « Faites entrer l’accusé ».

Des os, du gras, de la cuisse, du gigot.

« Ca me donne envie de créer un restaurant végétarien » dit Sarah. Franchement, on peut comprendre.

5. Etchebest a faim

Matthias : fait un effiloché d’agneau qui a l’air trop bon

Le chef Etchebest :

6. C'est long ...

Au bout du 7895ème portrait de Sarah, Mohamed et Matthias, il faut bien l’avouer : on sature.

A force de découper les épisodes n’importe comment, le remplissage finit par se voir. Des images qu’on a déjà vues 50 fois, des best-of, des flashbacks, tout est bon pour rallonger de quelques minutes. On adore l’émission mais faut vraiment revoir le montage, c’est plus possible.

Non Stéphane, on ne veut pas revoir les meilleurs moments, on a déjà vu toute la saison.

7. Mohamed la punchline

« Après avoir fumé ma viande, je compte bien fumer Matthias »

Let’s go, c’est ça qu’on veut entendre !!!!

8. A TABLE

C’est l’heure de manger pour les chefs Sarran et Nasti.

Le plat de Mohamed plait au jury, des cuissons jusqu’à la sauce. Les épices font leur petit effet, et ça marche. « Plaisir », « punchy », « gourmande ». Une belle assiette !

Pour Sarah et son tartare, ça se passe bien aussi. Le côté végétal fonctionne et les chefs sont unanimes.

Et enfin Matthias, qui réussit aussi l’exercice. Les cuissons sont nickels et les chefs sont fans du pesto. Comme tout le monde.

Ca s’annonce plus serré que prévu…

9. Un suspens d'une heure...

Plus d’épreuves, plus de cuisine, plus de préparations…

Juste les 3 candidats qui refont (encore) leurs parcours avec une musique triste derrière.

BALANCEZ LE VERDICT BORDEL DE MERDE.

10. La finale

Au bout du suspens, le verdict :

ET SARAH ET MOHAMED SONT EN FINALE. Mohamed se qualifie directement, et Sarah passe après avoir été choisi par le chef Sarran. On est en train de faire l’avion tout nu dans le salon.

Bravo les champions.

11. Au revoir Matthias

Et c’est donc Matthias qui quitte le concours aux portes de la finale. Un candidat hyper talentueux, mais aussi souvent très agaçant, et parfois très maladroit avec ses collègues.

Sa légère arrogance sur sa propre épreuve lui aura été fatale. Mais nul doute qu’il fera une longue et belle carrière, et c’est déjà très bien parti.

Ceci dit on est très contents de l’écrire : AU REVOIR MATTHIAS.