Vous êtes passionné de rando ? Alors déjà vous devez appeler ça la randoche et connaitre la poignée de main secrète que font les vrais randonneurs, celle avec les pieds. Si vous êtes vraiment un habitué de la longue ballade sur chemin balisé vous savez probablement les trucs à ne pas du tout faire avant de partir en randonnée, ou les trucs chiants qui arrivent toujours en rando. Et pourtant, chaque année c’est le même bordel, des gens font n’importe quoi et du coup il y a des accidents, des bouchons ou des enfants égarés. On a donc décidé de vous rappeler les points capitaux des trucs à pas faire avant de commencer votre journée en pleine nature, histoire de pas devenir une légende urbaine locale du type « celui qui s’est fait attaquer par un ours » ou « le gros con qui s’est perdu ».

1. Prendre des chaussures inadaptées

Erreur de débutant, trop de personnes partent en rando en baskets ou en claquettes (c’est plus rare, mais ça existe). Pourtant vous allez probablement passer par des chemins de type gravillons, des forêts avec des branches à la con qui sortent du sol, des pentes de terre humide et du coup vous devez être bien chaussé pour pas vous péter les deux jambes, c’est la règle de base.

2. Fumer 15 clopes

Si vous êtes fumeur et que vous vous dites « je vais fumer mon paquet avant de démarrer comme ça pas besoin de faire des pauses clopes pendant la rando » sachez que c’est une idée aussi bonne que de tenter de refroidir de l’eau bouillante avec votre bouche. Si vous ne voulez pas décéder après avoir marché 15 mètres sur le parking du départ de la rando, fumez tranquillement sans excès au cours de la journée ou mieux : faites une journée sans tabac.

3. Partir juste avant la nuit

Le meilleur moyen de se perdre, de se blesser ou de rencontrer des ours somnambules (espèce rare mais très dangereuse). Ne partez jamais avant la nuit, la randonnée se pratique exclusivement de jour, sinon on appelle ça de la randonuit et il faut un équipement spécial composé d’une lampe frontale, d’un sifflet et d’un chien d’aveugle.

4. Ne pas prévoir d'itinéraire et avancer au hasard sur les sentiers

Une randonnée ça se prépare un minimum, c’est du bon sens. Vous ne pouvez pas partir comme ça sur un chemin en vous disant « oh on trouvera bien un moyen de faire une boucle ». Vous allez vous perdre ou vous engager sur un parcours de 28 kilomètres en pensant partir sur une ballade de 4h et tout le monde va passer une effroyable journée.

5. Choisir un chemin qui passe sur une zone de chasse pendant la période de la chasse

Bon, on vous a donné les astuces pour ne pas être confondu avec du gibier par les chasseurs, mais ça ne marche pas super bien vu qu’il y a encore des « accidents » tous les deux jours. La seule vraie façon de survivre en période de chasse c’est de vous enfermer chez vous, de rester loin des fenêtres et de vous déplacer en rampant sur le sol. Ça ne dure que quelques mois, vous pouvez faire l’effort si vous tenez à la vie.

6. Partir sans eau

Si vous voulez la jouer sans eau en espérant trouver un cours d’eau avec une baguette de sourcier autant vous dire que non seulement vous risquez de galérer à en trouver une, mais qu’en plus rien ne vous dit que l’eau y sera réellement potable. Vu qu’on a très rapidement soif quand on randonne il vaut mieux prévoir deux fois plus que deux fois moins.

7. Se lancer dans une rando dénivelé 4500m alors que vous ne courez même pas pour avoir votre bus

Oui alors en fait il fallait peut-être commencer par là, si vous avez l’endurance d’un paresseux décédé ne vous lancez pas dans une randonnée de dix heures classée difficile en pleine montagne, vous allez garder un souvenir pas ouf du truc, si toutefois vous revenez vivant. Contentez vous de faire des tours de parking, c’est sympa aussi.

8. Partir alors que la météo prévoit de l'orage

Vous voulez marcher sous la pluie battante, choper la crève, passer un moment de merde, risquer de vous embourber une chaussure ou pire, mouiller votre nouveau k-way ? La rando sous la pluie c’est déjà chiant, mais sous un orage c’est non seulement relou mais ça devient aussi dangereux, il vaut mieux annuler ou faire une plus petite promenade quand le temps a tourné.

9. Ne pas prendre de casquette s'il y a un soleil de plomb

Un soleil de plomb c’est une expression, ça veut dire qu’il fait chaud en gros. Du coup si vous la tentez sans chapeau et sans crème solaire, vous risquez d’une part de revenir rouge comme une tomate (c’est une expression aussi) et de taper un malaise, et ça c’est pas cool du tout en rando, parce qu’après faut vous ramener à la bagnole en vous portant. Pensez aux autres, mettez une casquette.

10. Ne pas prévoir de casse-dalle en se disant que vous mangerez toutes les baies que vous trouverez

Dans la longue liste des idées pourries à faire avant de partir en rando, ne pas prendre de quoi se sustenter arrive en haut du classement. On ne parle pas de partir avec le service à raclette, mais partir sans rien ne va pas vous aider à tenir la journée. Et si vous comptiez trouver à manger sur le chemin n’hésitez pas à revoir Into the wild, ça devrait vous dissuader de faire un truc aussi stupide.

11. S'enduire le corps de miel

Vous allez trouver ça drôle et penser que c’est une blague mais non, dans l’équipe de Topito il y a QuentinD et il m’a soumis cette idée à mettre dans mon top. Quand je lui ai demandé si ça lui était déjà arrivé il a baissé les yeux et pris une mine grave comme s’il se rappelait de souvenirs douloureux, du coup je crois qu’il l’a vraiment fait et que ça c’est mal passé, donc je vous le déconseille.

12. Sortir des sentiers balisés

Si un moment donné vous voulez partir hors des sentiers battus parce que vous pensez avoir vu une marmotte ou Ryan Gosling au loin sachez que c’est probablement l’idée la plus merdique que vous ayez eue depuis que vous avez décidé de partir en rando. S’éloigner un peu pour pisser oui, mais partir en hors piste complet sans connaitre le parcours de base c’est pas du tout conseillé.

Crédits photo : Topito

13. Emmener votre jeu de boules de pétanques

Se déplacer avec ses boules de pétanques peut sembler une bonne idée dans la vie de tous les jours mais lors d’une randonnée c’est relativement peu recommandé. Déjà parce qu’il y a peu de chances que vous trouviez un terrain parfaitement plat pour y jouer sur votre chemin mais en plus parce que la pétanque ça se joue partiellement ivre (selon les règles officielles), et boire avant d’aller en rando c’est pas du tout conseillé, c’est même le point suivant.

14. Se bourrer la gueule avant de commencer

C’est ce qu’on appelle du bon sens, il y a d’ailleurs tout un tas de trucs qu’il ne faut pas faire bourré, comme des travaux, de l’escalade, vérifier la qualité de l’air en haut d’une cathédrale ou encore apprendre l’allemand. Du coup si vous ne voulez pas réduire de 100% votre espérance de vie, oubliez la rando bourré.

15. Penser que la descente est plus simple que la montée

Une erreur de débutant là aussi, certaines personnes ont encore tendance à penser que la montée est plus compliquée que la descente, mais non, la descente c’est le pire truc, c’est pas du tout reposant ou plus calme on a juste envie de se coucher au sol et de se laisser rouler jusqu’en bas de la montagne en pleurant.

16. Emmener un meuble à monter

Je sais ce que c’est, vous avez peu de temps libre et ça fait trois mois que vous essayez de trouver un créneau pour monter cette étagère, mais croyez moi, faire ça lors de votre randonnée n’est ni le lieu ni le moment idéal.

Si vous êtes quand même chauds pour vous lancer, allez voir les plus belles randos de France et les randonnées belles et faciles, pour se lancer en douceur dans le monde pédestre.