Comme l’on dit sur France 2 : si à 50 ans t’as pas fait une sieste devant « Affaire Conclue« , t’as raté ta vie.

Autant vous dire que notre vie est réussie car on s’endort beaucoup trop régulièrement devant la meilleure émission de France TV, et de loin. Du meuble, de la croute, de la vaisselle, des figurines a 2000 boules, on en a vu défiler de la camelote. Mais le gros des objets proposés aux enchères, c’est quand même de la bonne grosse merde, y’a pas d’autres termes. Des trucs cassés, des trucs moches, des trucs ou Sophie Davant « ah oui c’est particulier« . Et c’est évidemment ceux-là qu’on préfère.

Petit tour d’horizon des trucs les plus pourris qui ont été proposés dans l’émission.

1. Un radis.

Ce MAGNIFIQUE plat en faïence symbolisant un radis (ou un navet ?) aura quand même couté aux acheteurs la modique somme de 4 euros.

On va pas vous mentir, c’est 4 euros de trop.

2. Un cochon.

Ok c’est éventuellement mignon, mais quand même : qu’est ce que vous voulez qu’on foute de ça ?

Pour info, le mini cochon est quand même parti a 40 euros. Quelle vie.

3. Un bronze super moche

« Moi, ça me laisse de marbre. Enfin… de bronze. Il est moche, quoi. Physiquement, il est moche »

Rassurez vous, Julien Cohen ne parle pas du vendeur mais de l’homme sur la sculpture : le violoniste et compositeur italien Niccolò Paganini. Qui était certes laid, mais a rapporté 60 euros à son vendeur, et ça c’est beau.

4. Une poupée possédée.

C’est vrai que capillairement parlant, c’est compliqué.

Mais bon écoutez y’a des détraqués acheteurs pour tout alors pourquoi pas.

5. Un fiak.

Alors non, malgré les apparences cet objet n’est pas un gigantesque cul.

C’est un cocotier de mer, techniquement. Mais bon oui ok, c’est un gigantesque cul.

6. L'objet mystère.

Imagine, tu viens vendre un truc qui prend la poussière dans le garage et PERSONNE ne sait ce que c’est.

Une fixation ? Un cale porte ? Un sextoy préhistorique ? Un morceau de voiture ? Un horcrux ?

Quoi que ce soit, ça a été vendu 200 euros. 200 balles pour un truc qu’on ne connait pas, donc. Tout va bien.

7. Les cendres de Mamie ...

Vendre une urne funéraire ok, mais vous auriez pu vider Mamy avant quand même …

8. Un tableau de Pierre Jean Chalencon

A l’époque où Chalencon était encore à la TV et pas encore trop débile, il a pu acheter un tableau particulier.

Un tableau de lui-même, réalisé par un fan. Car oui, a priori on peut être fan de Pierre-Jean Chalencon, ça nous a étonné aussi. Maintenant, fermez les yeux deux minutes et imaginez le tableau dans votre salon.

Bonne soirée.

9. Un truc cassé.

En manipulant une montre géante imaginée par le célèbre couturier Jean-Charles de Castelbajac, l’acheteur François Cases Bardina s’est retrouvé bien con. Obligé d’acheter l’objet très moche et très encombrant dont il ne voulait même pas.

Voilà, vous avez trouvé l’astuce pour vendre toutes vos merdes : rendez les fragiles en espérant que ça se casse. Habile.

10. Une petite pipe.

Objet récurrent de l’émission, la pipe déconcentre Sophie Davant à chaque fois. Et la dernière pipe fût la pipe de trop pour Sophie, qui a complètement craqué nerveusement.

« Oh non, non, non ! Ne me dites pas que nous avons encore une pipe à évaluer ? On vous a payé pour venir avec une pipe ? Je ne sais pas combien de pipes il va y avoir par semaine »

Courage Sophie.