« La douleur, c’est bien de la merde » disait Marie-Antoinette après être passée par la guillotine. Et on la comprend parce qu’on déteste ces bobos du quotidien qui font super mal et ces trucs qui font mal juste quand on y pense. Pourtant, y a tout un tas de trucs dont on pensait qu’ils feraient super mal et en fait bah ça va. Alors oui, chacun a une gestion différente de la douleur mais faut pas exagérer. Venez pas en commentaire me dire « Mais moi j’ai eu super mal », parce que de un, j’en ai rien à carrer et de deux, j’y suis pour rien si vous êtes des gros pleurnichards. C’est dit.

1. Se faire tatouer

Quand tu veux faire ton premier tatouage, tout le monde y va de son petit « Mais tu sais que ça fait super mal hein ?? ». Alors oui, effectivement, si tu te fais tatouer le gland, ça risque de pincer un peu. Mais il y a des zones comme l’arrière du bras qui ne font quasiment pas mal. Comme une griffure de chat sur un coup de soleil comme on dit. Et si vous avez déjà vu quelqu’un pleurer pour un tatouage, c’est que vous êtes face à une grosse vikoss, voilà.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : arracher un pansement.

2. Se faire un piercing

Encore une fois, certains endroits doivent quand même faire un peu mal, on ne va pas le répéter à chaque fois. Mais s’il y a des gens qui se font percer les oreilles par un pote bourré à l’aide d’un glaçon et d’une aiguille, alors tu peux bien supporter qu’un perceur te fasse un petit trou dans le cartilage.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : se couper la main avec du papier.

3. Se faire épiler au laser

Un petit coup de crème anesthésiante sur les parties génitales, et hop, ça y va comme papa dans maman, on peut faire tout le corps sans hurler à l’agonie.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : Se cogner le petit orteil.

4. Se faire enlever les cuticules

Bien évidemment, on ne parle pas de s’enlever soi-même les petites peaux autour de doigts, ce qui te donnerait l’impression que tu vas te dépecer toi-même. Mais si on s’enlève les cuticules avec les objets adéquats ou qu’une personne qualifiée nous fait ça proprement, ça fait tout de suite beaucoup moins mal. Elle est peut-être là la solution finalement.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : Mettre sa brosse à mascara dans son œil par mégarde.

5. Se faire vacciner

Allez, avouez que vous ne l’avez même pas sentie cette petite piquouze hein ? On n’a même pas capté la différence entre intra-veineuse et intra-musculaire, c’est dire.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : se tordre la cheville sur un trottoir.

6. Faire une coloscopie

Ok j’avoue, celle-là je l’ai pas testée, mais ça doit pas être pire que de se prendre un thermomètre dans le derche si ?

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : se coincer les doigts dans une porte.

7. Faire un déménagement

Les cartons de dix kilos valent bien l’apéro qui t’es offert ensuite et les soirées qui se tiendront dans ce nouvel espace, fais-nous confiance.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : se retourner un ongle.

8. Faire une rando

Ça tire un peu dans les mollets sur les trois premiers kilomètres et puis après tu te retrouves à gambader comme un dahu de ton plein gré pour t’extasier devant trois collines. C’était pas si terrible finalement hein ?

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : poser son coude sur une miette de pain.

9. Marcher sur des graviers l'été

On sent les premiers graviers passer et puis après ton pied mute et c’est ta corne qui prend le relais. Et puis franchement, quelle meilleure sensation que celle de se prendre pour Yannick Noah ? Aux arbres, citoyens !

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : avoir un panaris.

10. Faire un toucher rectal

On ne veut pas savoir ce que vous faites au lit mais dites-vous que le geste d’un médecin expérimenté ne pourra pas être plus douloureux. À moins que votre médecin ne soit dans votre lit ? Non mais en fait on veut toujours pas savoir.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : se mordre la langue deux fois de suite.

11. Payer ses impôts

Ça fait mal jusqu’à ce qu’on reçoive l’argent de la CAF.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : avoir des crevasses sur les mains à cause du froid.

12. Voter au second tour pour contrer le RN

Alors je sais, au début ça fait très peur, on se dit que la souffrance va être terrible, qu’on ferait peut-être mieux de ne pas y aller. Et puis finalement, on se rend compte qu’un petit picotement, c’est quand même mieux que de crever.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : se cogner le coude à l’endroit où ça vibre dans tout ton corps.

13. Écouter du Jul

On a envie de pleurer les premières fois et puis ensuite on demande à y retourner.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : avoir le cerveau qui gèle quand tu manges une glace.

14. Faire un marathon Les Tuches

C’est pas facile c’est pas marrant mais si autant de Français ont pu le faire avec plaisir, c’est que ça doit être possible.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : Faire un marathon de Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?

Crédits photo : Topito

15. Rembourser un pote

Un cœur rempli d’amitié vaut plus qu’un porte-monnaie vide, c’est Ghandi qui l’a dit.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : mettre un coup de brosse à son sein en se coiffant.

16. Marcher sur deux Lego

Parce que le deuxième Lego rend plus visible le premier et par conséquent, si tu marches quand même dessus, tu n’as pas le droit d’avoir mal car tu l’as bien cherché.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : marcher sur une tête de Playmobil.

17. Mettre un suppositoire

Une gastro et c’est notre cauchemar d’enfance qui disparaît. Peut-être que bientôt, vous pourrez même manger des épinards sans vomir.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : avoir trop mangé.

18. Les douleurs de règles

Nan je déconne mdr, ça défonce sa grand-tante.

Un truc qui fait quand même plus mal que ça : avoir ses règles mais avec de l’endométriose.

Alors ? Vous voyez bien que ça n’a rien à voir avec les pires douleurs du monde nan ? Allez, qui veut que je lui perce l’oreille, j’ai un glaçon sous la main.