Si vous vous souvenez de catastrophes écologiques comme Fukushima ou que vous avez regardé la série Chernobyl, la radioactivité est sûrement un truc qui vous fout les jetons. Eh ben vous avez raison, puisque c’est une saloperie pour la santé et qu’il y a pas mal de choses horribles à dire à son sujet. Après avoir lu ce top, vous ne vous approcherez plus à moins de 100km d’une centrale nucléaire.

1. La radioactivité, ça dure trèèèès longtemps

La radioactivité, on ne s’en débarrasse pas en passant un coup de chiffon avec du désinfectant. Les déchets radioactifs peuvent émettre des radiations pendant des siècles voire jusqu’à 100.000 ans. Avec ce genre de durée de vie, tout ce qu’on peut faire c’est les enterrer dans des coins isolés sous terre en attendant que ça passe. C’est comme mettre la poussière sous le tapis en gros.

Crédits photo (Domaine Public) : Cary Bass

2. Les effets des radiations sur l'homme sont vraiment pas jojo

En cas de forte exposition aux radiations, les symptômes arrivent hyper rapidement : brûlure de la peau, nausée, vomissements, diarrhée, destruction des cellules du cerveau, de la moelle osseuse et du système digestif. Destruction du système immunitaire, hémorragies… La mort peut survenir en moins d’un mois avec une bonne dose de souffrance.

3. Même à dose moyenne, les effets sont terribles

Si l’exposition aux radiation a été un peu plus limitée et que les radiations n’ont pas été assez fortes pour détruire beaucoup de cellules du corps humain et entraîner une mort rapide, elles s’attaquent quand même à l’ADN. Et le résultat est toujours le même : le corps finit par développer des cancers en quelques années ou décennies. Une bombe à retardement.

4. Et même à faible dose, ça peut foutre la merde

On estime qu’au-delà d’une exposition de 10 millisievert par an, il peut commencer à y avoir des effets de la radiation sur la santé. On parle de cataractes, d’atteinte du cœur et éventuellement du système nerveux. Rien de rapide ni de trop hard, mais c’est quand même chiant. Sachant que les gens qui bossent dans les centrales sont exposés à 20mSv/an, ça fait déjà pas mal de monde d’exposé.

5. Les fumeurs sont fortement exposés aux radiations

Selon les études, ceux qui fument 30 cigarettes par jour (oui c’est pas des fumeurs du dimanche) sont exposés à l’équivalent de 300 radioscopies par an à cause du polonium présent dans les clopes. Et c’est ce polonium qui serait responsable d’environ 1% des cancers du poumon. C’est rassurant hein ?

6. Les gens qui bossent dans des avions sont soumis à plus de radioactivité que ceux qui bossent dans des centrales

Les pilotes, hôtesses et stewards passent leur vie dans des avions, et il se trouve que les avions sont des endroits où la radioactivité est élevée. C’est dû aux rayonnements cosmiques qui sont moins absorbés par l’atmosphère de la Terre à mesure qu’on prend de l’altitude. A priori, il n’y a pas de gros risques, mais les doses reçues dépassent quand même largement les limites fixées pour la population générale. C’est à surveiller, quoi.

7. Les yeux de Vladimir Pravik ont changé de couleur à cause des radiations

Vladimir Pravik, c’était un des pompiers chargés du site de Tchernobyl. Il est donc l’un des premiers à être intervenus après l’explosion et s’est mangé des doses de radiations incroyables. On raconte que ses yeux sont passés du bleu au brun à cause des radiations, pour dire la violence du truc. Flippant.

8. Les corps des pompiers de Tchernobyl sont aussi radioactifs que des déchets nucléaires

À la mort de tous ces héros qui se sont sacrifiés en première ligne pour éteindre l’incendie de la centrale nucléaire, on a enfermé leurs corps dans des cercueils en zinc scellés par-dessus lesquels on a coulé des dalles de béton. C’était une mesure nécessaire puisque leurs cadavres émettaient un rayonnement équivalent à ceux des déchets radioactifs de centrales nucléaires. Pour autant, ces mecs n’étaient pas des déchets. Au contraire, ils ont été héroïques.

9. L'humanité pourrait être détruite par les radiations dans quelques milliers d'années

A 8000 années lumières de la Terre, on trouve Wolf-Rayet 104, deux étoiles supermassives qui tournent l’une autour de l’autre et qui sont en fin de vie. Elles devraient mourir dans quelques centaines d’années et provoquer une explosion qui se répandra dans tous les sens, y compris en direction de la Terre. C’est ce qui amène les scientifiques à penser qu’un rayonnement pourrait nous atteindre dans quelques centaines de milliers d’années. Bon, après, les probabilités seraient de 1% et on sera tous morts et enterrés d’ici là, mais il faut avouer que la perspective de voir un jour l’humanité détruite en un clin d’oeil est assez horrible.

10. À Tchernobyl, un champignon se nourrit de radiations

On a découvert qu’un champignon s’était développé dans la centrale de Tchernobyl et qu’il grandissait lorsqu’on l’exposait à certains rayons de radiations, les rayons ionisants. Le truc se nourrit de radiations quoi. Alors vous me direz qu’il n’y a rien de si terrible à ça, sauf que les scientifiques sont en train de songer à emmener ce champignon dans l’espace, là où les rayons ionisants sont courants, pour avoir une source de nourriture inépuisable. Et « emmener un champignon qui se nourrit de radiations dans l’espace », ça fait un peu début de film catastrophe. Ce n’est que notre avis hein.

Vous voulez encore apprendre plein de trucs sur le sujet ? Alors voilà un top sur le fonctionnement de la radioactivité. Normalement tout y est bien expliqué.

Sources : Andra, La radioactivité, Libération, Neozone, Futura-sciences, IRSN, Wikipedia, Greenpeace,