Les déserts, c’est chaud, ça brûle, comme dirait Magic System, mais on y trouve aussi des choses auxquelles on ne pense jamais. Alors, sans plus attendre, voilà quelques infos que vous ignorez sûrement sur ces endroits bien secs. On va anticiper tout de suite les petits malins qui nous diront qu’il y a aussi des déserts de glace, comme l’Antarctique : aujourd’hui on va simplement parler des déserts de sable et de cailloux, ceux où on crève bien de chaud.

1. Des inondations

Les déserts, c’est censé être des lieux avec très peu de précipitations, donc on voit mal comment il pourrait y avoir des inondations. Pourtant, parfois, ça arrive qu’il pleuve d’un coup, assez brièvement, mais aussi assez fort pour créer des inondations qui peuvent être assez vénères. Les anglais appellent ça des « flash floods ». Regardez la vidéo en dessous, c’est assez impressionnant.

2. Des gros écarts de température

On se représente le plus souvent les déserts comme des endroits extrêmement chauds, et c’est vrai, mais en partie seulement. D’accord, la journée, dans certains d’entre eux, on peut facilement dépasser les 50 degrés, mais la nuit, ça peut aussi partir sur des 2 degrés qui piquent bien. Autant dire que les espèces qui y vivent ont intérêt à savoir s’adapter à ces changements si elles ne veulent pas crever trop vite.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Peter Dowley from Dubai, United Arab Emirates

3. Des animaux à la peau claire

Vous trouverez peu d’animaux de couleur foncée dans les déserts, tout simplement parce que la sélection naturelle a bien fait son boulot : les peaux claires absorbent moins de la chaleur du Soleil, donc les animaux clairs survivent mieux dans les déserts chauds. Voilà pourquoi la plupart des bestioles qu’on trouve dans le désert sont couleur sable. C’est mieux que le blanc puisque ça permet aussi aux bêtes de se camoufler dans le sable pour se cacher d’éventuels prédateurs. C’est fort la sélection naturelle quand même.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Peter Dowley from Dubai, United Arab Emirates

4. Des hamsters

Ouiiii vraiment, il y a des hamsters dans certains déserts. Et pas des hamsters géants ou quoi, non, des petits hamsters comme on peut en avoir chez nous. Ils survivent en creusant des galeries dans le sol et leur fourrure les protège des gros écarts de température. On pensait qu’ils ne savaient que tourner dans une roue et dormir, mais non, ils savent survivre comme des chefs.

Crédits photo (Domaine Public) : Sqrt (Andreas Hein)

5. Des métaux et minéraux précieux

On sait qu’il y a des puits de pétroles dans certains déserts, mais c’est pas le seul truc précieux qu’on peut y trouver. Au Mexique, le désert de Mojave abrite de l’or et de l’argent. Le Sahara et l’Atacama, du fer. Le Nevada et l’Atacama, du cuivre. Et dans le désert du Kalahari, on trouve carrément des diamants. Par contre n’y allez pas demain avec votre petite pelle pour tenter de devenir riche ; c’est un coup à crever en pas longtemps.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Diego Delso

6. Des essais de robots qui vont aller sur Mars

Ce qu’il y a de pratique dans les déserts, c’est qu’il y a plein de place. En plus, certains d’entre eux ont un sol qui ressemble plus ou moins à celui de Mars. Du coup, les scientifiques se sont dit qu’ils pourraient y tester tranquillement leurs robots qu’ils comptaient envoyer sur la planète rouge. En 2012, par exemple, on a testé le robot Curiosity dans le désert de Mojave au Mexique. Pour être au plus près des conditions réelles qu’il y aurait sur Mars, où la gravité est moins forte, les scientifiques ont réduit la masse du Curiosity terrien pour qu’il ait le même poids que son équivalent sur Mars. La masse, le poids, vous vous rappelez de vos cours ?

7. Las Vegas

Bon, peut-être que vous le saviez déjà, mais on peut avoir tendance à l’oublier : la ville du spectacle et des casinos s’est développée au milieu du désert de Mojave (les fans de Fallout doivent s’en souvenir). A l’origine, c’était une petite ville qui vivait d’agriculture, et puis elle s’est spécialisée dans le jeu et l’hôtellerie jusqu’à devenir une des villes les plus touristiques du pays. Tout ça au milieu du sable et des cailloux. On aurait aussi pu parler de Dubaï, Doha ou Abu Dhabi qui sont elles aussi nées dans le désert. Mais on l’a pas fait. Enfin un peu quand même du coup.

Crédits photo (Domaine Public) : David_Vasquez

8. Un animal qui ne fait jamais pipi et ne transpire pas

Dans le désert, le plus important pour les êtres vivants, c’est de trouver de l’eau et de ne pas trop en perdre. Et à ce petit jeu-là, on a trouvé un champion : le rat-kangourou. Il ne transpire pas du tout, et ses urines sont très très faibles et ultra concentrées. Comme ça, il reste toujours hydraté. En plus de ça, il sort seulement la nuit, histoire de ne pas se taper de coups de chaud inutiles.

Crédits photo (CC BY 2.0) : California Department of Fish and Wildlife from Sacramento, CA, USA

9. Une grosse hausse des températures avec le réchauffement climatique

Selon l’ONU, entre 1976 et 2000, la température moyenne dans les déserts (y compris les déserts de glace) a augmenté de 0,5 à 2 degrés alors que, dans le reste de la planète, la moyenne est de 0,45 degrés. Et bien sûr, ça ne fait qu’empirer. Mais bon, si on écoute Donald Trump, ça va finir par refroidir.

Crédits photo (Domaine Public) : Jon Sullivan

10. Des trucs vraiment fous

On a fait un top dédié à toutes ces choses hallucinantes qui ont été retrouvées dans le désert. Pas de spoil, on vous laisse aller regarder ça.

Vous voulez rencontrer d’autres tops arides dans votre région ? Alors voilà les conseils pour survivre dans le désert, les plus beaux déserts du monde et, pour s’hydrater, les plus beaux oasis du monde.