Vous vous sentez à l’étroit ? Ce top va vous faire le plus grand bien ! Direction les plus vastes déserts de la planète. Des endroits sans personne, tour à tour brûlants ou glacés, hostiles mais fascinants…

1. L'Antarctique

14 000 000 km2. Le plus grand désert du monde n’est donc pas chaud mais froid. Très froid. Même s’il est malheureusement de moins en moins froid. Rapport au réchauffement climatique. L’Antarctique est d’ailleurs aussi et surtout un continent. 1500 personnes environ y vivent mais aucune n’y reste toute l’année.

2. L'Arctique

13 700 000 km2. À l’autre bout du monde, l’Arctique s’impose donc comme le deuxième plus grand désert du monde. L’Arctique est une région qui comprend huit pays, à savoir la Suède, la Norvège, la Finlande, la Russie, les États-Unis, le Canada, le Danemark et l’Islande. Il est donc bien plus peuplé que l’Antarctique, moins froid aussi et on y trouve de nombreuses espèces animales comme le lemming, le bœuf musqué, le renne, l’ours et le renard polaire.

3. Le Sahara

9 065 000 km2. Peut-être le désert le plus célèbre du monde. L’un des plus chauds aussi. De juin à août, le mercure peut atteindre les 50 degrés Celsius. Malgré tout, dans certaines régions, il peut aussi faire très froid pendant la nuit. Si on s’imagine souvent que le Sahara ne consiste qu’en une interminable étendue de sable, ce n’est pas vraiment le cas, comme peuvent l’illustrer des paysages comme celui du Tadrart Rouge à Djanet. Il s’étend sur 10 pays : le Soudan, l’Algérie, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Tchad, la Tunisie, le Maroc, la Libye et l’Égypte.

4. Le désert d'Arabie

2 331 000 km2. Commun à l’Arabie saoudite, la Jordanie, l’Irak, le Koweït, le Qatar, les Émirats arabes unis, Oman et le Yemen, ce désert comprend notamment le Rub al-Khali, soit l’une des plus grandes étendues de sable continue du monde.

5. Le désert de Gobi

1 330 000 km2. Débordant sur la Chine et la Mongolie, dont il englobe un tiers de la superficie, le désert de Gobi était autrefois un point de passage redouté de la célèbre Route de la Soie. Son caractère hostile provient notamment de ses brutaux écarts de température. Ainsi, l’été, il n’est pas rare qu’elles montent jusqu’à 40 degrés tandis que l’hiver, elle peuvent descendre vers les – 25 degrés.

6. Le désert de Kalahari

900 000 km2. On retrouve ce désert en Angola, Namibie, Botswana et en Afrique du Sud. Sa particularité est qu’il n’est justement pas désertique partout, comme le prouvent les zones où la végétation est abondante.

7. Le désert de Patagonie

673 000 km2. L’appellation « désert » est ici aussi un peu contestée car la Patagonie, bien que sauvage, ne correspond pas non plus aux critères que l’on associe généralement aux déserts. Reste que les paysages sont sublimes et que le coin se prête parfaitement à l’aventure, la vraie !

8. Le désert de Syrie

520 000 km2. Situé en Syrie, comme son nom l’indique, mais aussi en Irak et Jordanie, ce désert est peu peuplé mais reste parsemé de plusieurs camps de bédouins.

9. Black Rock

492 000 km2. Le plus grand désert des États-Unis se situe dans l’état du Nevada. Il reste principalement connu pour accueillir le festival de Burning Man mais est aussi le théâtre de courses de vitesse.

10. Le désert de Chihuahua

À cheval entre le Mexique et les États-Unis, ce désert se démarque des autres en raison de son extraordinaire biodiversité. Il comprend tout particulièrement un grand nombre d’espèces endémiques.

En France, point de grands déserts mais quelques petits comme le désert des Agriates.

Source : ça m’intéresse