Le Japon fait rêver et tous les ans, en tout cas quand un virus n’a pas décidé de foutre le bordel dans nos vies, de très nombreux Français débarquent à Tokyo ou ailleurs pour découvrir cette passionnante culture. Dépaysement garanti. Alors après bien sûr, ce n’est pas une raison pour faire n’importe quoi. Au Japon où les traditions et les usages sont parfois radicalement différents des nôtres. Voici donc un petit guide des trucs à ne surtout pas faire pour éviter que les autochtones ne vous jettent des pierres dans la rue…

1. Rentrer chez quelqu'un avec ses chaussures

En France, généralement, on enlève ses pompes avant de rentrer chez quelqu’un quand il pleut, pour ne pas mettre de la boue partout ou quand on vient de marcher dans une énorme merde de chien mieux crémeuse. Au Japon, on les enlève systématiquement. Et pas que chez les gens d’ailleurs. On le fait à l’école, au restaurant et même parfois au travail. Question de respect.

2. Et tant qu'on y est, il vaut mieux éviter de balancer ses pompes crotteuses n'importe comment

Oui, car le bon sens et la bien-séance veulent qu’on les positionne correctement, la pointe vers l’extérieur, prêtes à être enfilées… Enfin, si on peut dire…

3. Planter ses baguettes dans le riz

Ben oui c’est pratique. Le riz bien pâteux, avec les baguettes plantées dedans en attendant d’en avoir besoin. Sauf qu’au Japon, on fait ça uniquement pendant les funérailles. Et puisque c’est aussi un symbole de malchance, mieux vaut éviter… Il convient également de ne pas s’en servir pour se faire des dents de vampires. C’est juste naze et plus drôle depuis 1979.

4. Brailler comme un veau dans les transports en commun

Au Japon, dans le métro ou le bus, on parle tout bas pour ne pas déranger les autres usagers. Alors inutile de penser à discuter à voix haute avec son pote à fort volume car vous serez irrémédiablement placé dans la case « foutu touriste ». Et on évite aussi de hurler au téléphone. Au Japon, le téléphone dans les transports en commun ne sert qu’à jouer/envoyer des messages/surfer sur le web.

Crédits photo : Topito

5. Porter un maillot de bain dans des sources chaudes

Un truc hyper populaire au Japon les sources chaudes. Des bains où il faut se pointer à poil. Pas d’autres alternatives si on veut faire comme tout le monde et ne pas se faire remarquer. Oubliez le maillot de bain et faites comme les 138 millions de Japonais qui se rendent dans les sources chaudes tous les ans.

6. Utiliser le fameux « san » à mauvais escient

En gros, il faut éviter de dire : « enchanté, je suis Ringo-san ». C’est n’importe quoi. Le « san » au Japon, ne s’utilise que pour les autres. Exemple : « Bonjour Miyagi-san, moi c’est Ringo. »

7. Se moucher en public

Oui car c’est grossier. Quand on a le nez qui coule, on ne se mouche pas et on ne renifle pas non plus mais on cherche un coin peinard pour faire sa petite affaire. C’est aussi l’avantage des masques. En cas de rhume, personne ne voit les écoulements disgracieux.

8. Laisser un pourboire

Au moins comme ça, c’est réglé. Au Pays du Soleil Levant, le pourboire est très mal vu. Que ce soit au restaurant, au bar ou dans les taxis. On paye ce qui est prévu et c’est parfait ainsi.

9. Si vous êtes invité.e à manger chez quelqu'un, ne finissez pas votre assiette

Car votre hôte pourrait penser qu’il ne vous a pas assez nourri. Autant faire une croix sur le rab’.

10. Ne pas essayer les toilettes

Ce serait dommage de passer à côté de cette expérience unique non ? D’autant plus que les toilettes au Japon c’est quelque chose.

Dernière règle : ne pas arroser ses sushi de sauce soja ! Encore une preuve qu’on ne sait pas manger les sushis.