En plus d’être utile, l’océan est plein de bonnes surprises. En effet, comme c’est du genre profond il s’y niche des trucs insoupçonnés et parmi ces trucs insoupçonnés on trouve parfois des trésors. Or les trésors, ça vaut souvent une blindasse et en bons vénaux (oui je sais que c’est choquant mais « vénaux » c’est le pluriel de « vénal ») on vous raconte ici tout le pognon récupéré dans la flotte. Alors soyez sympas avec l’océan svp.

1. Un petit pactole de 50 millions de dollars datant de la Seconde Guerre Mondiale a été repêché au fond de l'océan

« City of Cairo » n’est pas le seul cargo à avoir coulé durant la Seconde Guerre Mondiale mais c’est certainement celui qui valait le plus de tunasse. C’est du moins ce qu’a découvert l’équipe franco-britannique qui, lors de son exploration au large de la Namibie en 2015, a retrouvé 100 tonnes de pognon à bord de l’épave. On parle littéralement de caisses d’argent que le cargo transportait et dont la valeur est estimée à 50 millions de dollars. Et je peux vous dire que ce n’était pas une mince affaire parce que le bordel chillait à 5150 mètres sous le niveau de la mer (2 kilomètres de plus que le Titanic).

EXCLUSIF - Le Figaro raconte la découverte de l'épave du navire britannique City of Cairo coulé en 1942. Des centaines...

Posted by Le Figaro on Monday, April 13, 2015

2. Un petit pactole de 3 milliards de dollars trouvés dans le fin fond de l'océan Atlantique

Pouaaaaaaah comment ça paraît trop nul les 50 millions susmentionnés à côté de ça ! En plus il s’agit encore d’un cargo torpillé pendant la Seconde Guerre Mondiale (mauvais karma pour les cargo en 1942) et qui contenait JE VOUS LE DONNE EN MILLE des lingots de platine. 71 tonnes précisément provenant de l’Union Soviétique en direction des Etats-Unis pour l’achat d’armements.

Mais le truc de ouf dans l’histoire c’est que ce trésor est toujours sous la flotte on sait pas trop où. Gregg Brooks, un chercheur de trésor américain a bien retrouvé l’épave au large du cap Cod mais on parle de tellement de tunes qu’il est assez délicat de faire remonter tout ce trésor à la surface sans se faire dem’ par des pirates. Donc pour l’instant statu quo. Si vous êtes en dèche à la fin du mois, je vous invite à vous y rendre vous-mêmes et gratter une lamelle de lingot, ça vous paiera bien un ou deux restos.

Crédits photo (Creative Commons) : Australian National Maritime Museum on The Commons

3. La coquette somme de 130 milliards de dollars au large de la Corée du Sud

WHAAAAAAT ? OK je retire ce que j’ai dit sur le précédent point, 3 milliards c’est trop de la daube du cul à côté de 130 milliards (n’importe quel mathématicien pourra vous le confirmer). Voilà le topo : en 2018 une société sud-coréenne localise cette épave russe torpillée par la flotte japonaise en 1905 et contenant une montagne de pièces et de lingots d’or (14 000 tonnes). Et en même temps, la société n’a fourni aucune preuve de la présence de cette fortune donc à l’heure actuelle on ne sait toujours pas si une telle somme se trouve dans le fin fond de l’océan. Donc à ce moment-là en fait moi aussi je peux dire qu’il y a une épave de bateau gonflable avec 30 balles dans le fin fond de la mer Méditerranée que j’ai paumé lors de mes dernières vacances.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

4. Un des 5 moteurs de Apollo 11 remonté de 4000 mètres de profondeur

Jeff Bezos, vous connaissez ? Bon eh bien en 2012 il a entrepris d’aller dénicher ce petit bijou qui a propulsé la fusée de Neil Armstrong et Buzz Aldrin. A la base faut que Jeff Bezos il se calme parce que ce moteur, il appartient surtout à la Nasa (ouaich, aurais-je même envie de rajouter pour appuyer mon propos). Bref, les trouvailles dénichées seront exposées dans un musée et askip ça couterait 10 millions de dollars (ils le disent ici).

Source

5. Encore un coup de torpille à 18 millions de dollars

Sachez que les croisières à bord de cargo n’étaient pas du tout recommandées durant la Seconde Guerre Mondiale, mais pas non plus durant la Première. En effet, le bateau anglais Mantola s’est fait torpiller par les Allemands en 1917 et vla-ti pas qu’il transbahutait 20 tonnes d’argent. Alors dit comme ça, ça ne vous parle certainement pas beaucoup mais la somme est estimée à 18 millions de dollars aujourd’hui.

Source.

6. Un lot de porcelaine Ming à 70 millions de dollars

Attention, asseyez-vous, tenez-vous bien, par exemple à l’accoudoir du canapé. En 1580, un bateau de pêcheurs chinois a coulé. Voilà. Je sais que c’est un coup dur mais il fallait que vous le dise. Bref, ce petit navire de commerce chinois s’est délicatement déposé à 50 mètres de profondeur au large de l’Indonésie et reposa en toute sérénité jusqu’à ce qu’on vienne en dénicher le détectable butin : des porcelaines Ming très très très chères. Voilà, bisous.

Source.

7. Encore un petit lot de vaisselle pas deg à 90 millions de dollars

Dans ce point on ne pas parler de poutre mais on va parler de boutre, qui est le nom donné aux navires arabes qui naviguent dans la mer Rouge, le long de la côte orientale d’Afrique et dans le golfe Persique selon le Larousse. BREF. On a donc remis la main sur un boutre appelé Belitung datant du 9e siècle mais pas n’importe quel boutre puisque ce boutre là, était un sacré boutre-en-train déjà, et contenait 60 000 objets en or datant de la dynastie Tang (ma dynastie pref perso).

C'est la découverte archéologique maritime la plus importante jamais réalisée en Asie du Sud-Est : un boutre arabe du 9e...

Posted by National Geographic on Wednesday, October 21, 2020

8. Pas loin de 180 millions de dollars dans les entrailles de l'épave d'Anticythère

Au large de l’ile d’Anticythère en Grèce, on a trouvé une petite épave bien lustrée au sein de laquelle zonaient des statues grecques antiques vieilles de 2100 ans. Des archéologues armés de leur bonne humeur et surtout de détecteurs de métaux ont pu établir ceci. Et même que tout ce joli petit butin avoisinerait les 180 millions de dollars comme cela est indiqué ici si jamais vous pensez que je mens.

Source.

Crédits photo (CC BY 2.5) : Jimmyoneill sur Wikipédia anglais

Saviez-vous que quotidiennement le corps produit 1.5 litres de salive ? Pour ma part je la conserve dans une bouteille que je jette chaque jour à la mer dans l’espoir qu’un jour aussi les générations futures trouvent de beaux trésors océaniques.

Source : The Richest