Déjà 4 jours ont passé depuis notre entrée en 2021 et je dois dire que ça ne me fait ni chaud ni froid. Malgré tout, je me sens investie d’une mission : celle de faire quelques changements dans les habitudes désagréables, voire même détestables, de la population. Puisque personne ne tient jamais ses bonnes résolutions, c’est à vous et moi de faire en sorte que les gens se tiennent à carreau (et pas Caro, le diminutif de Caroline mdr).

CATÉGORIE "NOUVELLE ANNÉE"

1. Souhaiter la bonne année jusqu'en février

Dire « Bonne année ! » le premier janvier à minuit, c’est tout à fait normal (voire même obligatoire). Le dire dans les cinq jours qui suivent aux personnes de son entourage, c’est gentil et c’est tout à fait accepté. Le problème, c’est que les français n’ont aucune limite. Fin janvier, voire même début février, on entend encore des « Bonne année ! » et autres « Tous mes voeux ! » dès qu’on entre dans un magasin ou qu’on passe un appel. À un moment, il faut instaurer des limites.

2. Acheter 7 galettes des rois en 2 semaines (alors qu'on n'aime pas vraiment ça)

Après les innombrables repas entre Noël et le Nouvel An, on continue d’ensiler de la bouffe avec l’arrivée de la galette des Rois. À cause de trois Rois Mages dans une étable, on se retrouve à graille de la frangipane tous les jours pendant deux semaines alors que franchement, c’est pas très bon la frangipane. Mais bon, on ne va tout de même pas refuser de la nourriture (surtout si on peut gagner une jolie couronne).

3. Les bonnes résolutions bidons

Tous les ans, on dit qu’on va se remettre au sport, arrêter de fumer et manger sain et quand l’année se termine, on se dit qu’on devrait arrêter de prendre des résolutions (surtout celles qu’on ne tient jamais).

4. Le Dry January

Ne pas boire d’alcool en janvier est une résolution que certaines personnes prennent pour se déculpabiliser de tous les excès du mois de décembre. Déjà que janvier est un des pires mois de l’année, je ne vois pas l’intérêt de le rendre encore plus triste en s’empêchant de boire (L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération évidemment).

CATÉGORIE "PANDÉMIE, LA SUITE"

5. Dire "C'est pas très Covid"

C’était LA phrase de l’année 2020, celle qu’on te sort à toutes les sauces. Tu ne désinfectes pas tes courses ? C’est pas très Covid ! Tu prends des chips dans un paquet familial ? C’est pas très Covid ! STOP, ça ne veut rien dire.

6. Les allocutions à 20h

C’est devenu franchement has-been, l’excitation du début n’est plus là et le stress a disparu. À choisir, je préférais le bon vieux Castaner au nouveau qui fait des doigts d’honneur à la télé.

7. Porter son masque sous le menton

Si tu veux être un hors-la-loi, fais-le franchement et ne dépense pas ton fric dans des masques que tu ne vas pas utiliser correctement.

8. Enlever son masque pour parler aux gens

Le pire du pire : les vieux qui retirent leur masque pour parler parce que « on s’entend pas avec ce truc et puis je comprends rien à ce que tu dis Michel ! ».

9. Le gel hydroalcoolique qui colle et qui pue

Depuis la nuit des temps, on fait du gel antibactérien qui élimine 99,9% des virus et bactéries mais qui a aussi une odeur raisonnable et une texture agréable. Comment se fait-il que le marché soit désormais inondé de gel avec une texture qui rappelle celle d’une semence humaine et une odeur qui rappelle celle du plancher d’un bar malfamé ?

CATÉGORIE "RÉSEAUX PAS TRÈS SOCIAUX"

10. Snapchat quand on a plus de 15 ans

Le jour où Instagram a pompé l’intégralité du contenu et des innovations de Snapchat (stories, filtres etc), de nombreux utilisateurs ont juré fidélité à l’application avant de la délaisser complètement et de partir sur Insta. Aujourd’hui, il ne reste presque plus de personnes majeures actives sur l’application et pour ceux qui restent, il est temps de partir.

11. Lire les commentaires Facebook

Les commentaires de Facebook sont bien souvent un lieu dont l’on ne ressort pas. C’est un univers parallèle où on crée des dramas pour un rien et si on commence à lire ces commentaires, on peut facilement y passer la nuit. Un conseil : évitez.

12. Les Boomerang et les filtres en story

On en parle depuis 2015 : il y a plein de trucs qu’il faut arrêter sur Instagram. Les Boomerang bien sûr, mais aussi les filtres de jeux et les musiques en story insta, celles qu’on ne supporte plus d’entendre.

CATÉGORIE "CONSÉQUENCES DU CONFINEMENT"

13. Regarder la télé quand on ne sait pas quoi faire

Depuis un peu plus de dix ans, les jeunes se sont éloignés de la télévision pour se divertir exclusivement grâce à internet (c’est super vaste en même temps). Et puis, avec ce connard de virus et ce confinement, les jeunes ont commencé à s’ennuyer de plus en plus. Et quand on s’ennuie, on a la flemme de choisir quelque chose à faire. Quand on ne sait pas quoi regarder, on allume la télé car elle nous impose un programme et nous évite donc d’avoir à faire un choix. On remarque que la télé manque de plus en plus aux gens puisque Netflix a même mis en place un outil qui permet de choisir un programme aléatoire pour ne pas avoir à choisir. C’est un peu triste quand même.

14. Acheter de l'électroménager complètement inutile

Pendant le confinement, les gens ont bien kiffé faire les choses eux-mêmes. Du pain, des glaces, des soupes, de la couture etc etc, Darty a fait son chiffre en vente de machines en tout genre. Alors que du pain, c’est juste de la farine et de l’eau (et il y a une boulangerie au bout de la rue).

15. Porter un soutien-gorge

Cela fait des années que le mot se répand : le soutien-gorge n’est absolument pas indispensable et on peut se débarrasser de cet objet insupportable (et ceux qui ne sont pas content, tant pis pour eux). Alors évidemment, ne rien porter sous son t-shirt n’est pas confortable pour toutes les morphologies mais le confinement a permis à de nombreuses personnes de tester le no-bra et de finalement l’adopter.

16. Porter un pantalon

Parce qu’en visio, personne ne peut faire la différence.

CATÉGORIE "CULTURE ET DIVERTISSEMENT"

17. Parler de Kaamelott, la série infernale

OUI OUI OUI ON A COMPRIS. Il y a un film qui va sortir et même que tout le monde est impatient, le gras c’est la vie tout ça tout ça. Comme toutes les communautés de fans hardcore, les fans de Kaamelott commencent à nous casser les oreilles et pour la peine, j’irai même pas voir le film.

18. Les albums de reprises

Après Matt Pokora et Kendji Girac, un nouvel album de reprises de chansons est sorti en 2020 et on espère sincèrement que ce sera le dernier. Le thème : les chansons de Joe Dassin. En artistes principaux : Patrick Fiori, Trois Cafés Gourmands, Jérémy des Frero Delavega et les Kids United. Ça donne envie de se flinguer.

19. Les films adaptés de BD

On a parlé récemment des pires adaptations en films live-action et deux catégories s’affrontent : les adaptations de mangas et les adaptations de BD. Côté films français, vous avez deviné quelle est la catégorie de prédilection avec au menu L’Élève Ducobu, Gaston Lagaffe, Les Blagues de Toto, Boule et Bill, Les Profs

20. Continuer de regarder The Walking Dead

J’ai beaucoup aimé la série The Walking Dead. Enfin, les cinq ou six premières saisons étaient très bien, on aurait vraiment pu s’arrêter là. De toute façon, à partir du moment où SPOILER Glenn meurt, la série se casse la gueule. Quoi qu’il en soit, il est absolument incompréhensible de continuer de regarder TWD en 2021, une saison 11 vraiment ?

21. Parler de Nicolas Bedos

Je propose qu’en 2021, plus personne ne prononce son nom et qu’on dise « Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom » à la place. Mais le plus simple, c’est probablement de l’ignorer et je parle aussi de ses films. Oui, surtout le nouveau OSS 117. Il faut faire son deuil les gars.

Si t’es déjà déçu par 2021, tu peux toujours hiberner jusqu’en 2022 et ainsi battre un record du monde. Bonne chance !