Entre les conseils de Trump pour résoudre les problèmes du monde et ses tweets les plus ridicules, le président américain n’a pas fini de se foutre de nous. Heureusement, il existe aussi des gens qui lui rendent la monnaie de sa pièce en trollant un maximum, sur les réseaux sociaux comme ailleurs. Que ce soit des initiatives citoyennes ou une querelle de campagne électorale, c’est toujours sympa de voir Donald se faire piéger.

1. Des fans de Kpop ruinent le meeting de Trump

Dimanche dernier, Donald Trump a été furieux de constater que seules 6200 personnes étaient présentes lors de son premier meeting post-confinement à Tulsa (Oklahoma). Quelques jours plus tôt, le président américain avait annoncé que « près d’un million » de personnes avaient réservé leurs billets pour ce rendez-vous de campagne. Ce manque d’affluence est en partie dû à la motivation de fans de Kpop sur TikTok. Ces derniers ont proposé à leurs followers de réserver des places pour le meeting sans y aller afin de bloquer les places disponibles. Vexé, Trump a démenti cette théorie, affirmant que les gradins vides étaient dus à l’inquiétude des habitants face à la crise sanitaire.

2. Une parodie de Steve Carell au Saturday Night Live

En 2018, une vidéo parodique de Steve Carell a été diffusée pendant l’émission du Saturday Night Live. En parodiant Jeff Bezos, la vidéo se moque allègrement de Donald Trump et du gouvernement américain.

3. Le Thanos de la Maison Blanche

La Trump War Room sur Twitter a posté en 2019 un superbe montage vidéo mettant en scène Donald Jump en Thanos, le super-vilain de Marvel. Une oeuvre de grande qualité à visionner à l’infini.

4. Trump Yourself, ce que Trump pense de toi

Pendant la période de campagne électorale américaine de 2016, Hillary Clinton a mis en place un dispositif bien particulier sur les réseaux sociaux. Avec l’outil « Trump Yourself », la candidate démocrate propose aux américains de découvrir ce que Donald Trump pense « des gens comme eux ». Grâce à un site internet mais surtout à de nombreux filtres et cadres sur Instagram, les internautes peuvent poster des photos d’eux ornées de citations de Trump, bien souvent des propos racistes, misogynes et homophobes.

5. Un morceau du mur de Berlin offert

En novembre 2019, pour les 30 ans de la chute du mur de Berlin, des citoyens berlinois ont envoyé un morceau du mur à la Maison Blanche américaine. Ces 2,7 tonnes de pierre à destination de Donald Trump sont arrivées ornées d’un message pour féliciter « le dévouement des Etats-Unis pour construire un monde sans barrières ». Un joli clin d’œil à la volonté de Trump de construire un mur entre les États-Unis et le Mexique.

Et toi, tu aimerais voir qui en candidat aux prochaines présidentielles ? (Malgré les multiples demandes et supplications, Thomasg de Topito ne se présentera malheureusement pas. Désolée.).

Sources : CNNHillary ClintonQuartz